Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Peut-on faire un feu dans son jardin ?

Peut-on faire un feu dans son jardin ?

Les feux dans les jardins ne sont pas rares, surtout dans les communes rurales. Pourtant, la règle qui prévaut est celle de l’interdiction formelle de brûlage des déchets dans un jardin, quels qu’ils soient. Il existe cependant de rares exceptions à la règle.

En cours de chargement...

Sommaire

Il est théoriquement interdit de faire un feu dans son jardin

Une circulaire interministérielle du 29 novembre 2011 interdit formellement de brûler des déchets verts dans son jardin, même si vous accumulez des feuilles, branches, herbes, etc. En effet, faire un feu dans son jardin pour brûler ces déchets ménagers comporte de sérieux risques pour la santé du voisinage, ainsi que des troubles liés à l’odeur de la combustion. La fumée issue du brûlage des déchets verts entraîne notamment la présence d’hydrocarbures (HAP) et de composés chimiques tels que les dioxines et les furanes, qui sont nocives lorsqu’elles sont inhalées. Ces particules sont cancérigènes, sans compter qu’elles peuvent provoquer divers maux à court terme pendant l’inhalation, comme des maux de tête, des nausées ou encore une irritation des yeux et de la peau. C’est pour toutes ces raisons que la loi interdit le brûlage des déchets verts dans son jardin, et le non-respect de cette disposition expose à des sanctions.

Bon à savoir

Faire un feu dans l’objectif d’allumer un barbecue est évidemment toléré, à la condition que vous ne fassiez pas des barbecues à longueur de temps : ça doit rester exceptionnel pour ne pas causer des troubles du voisinage.

Faire un feu dans son jardin : une dérogation dans certaines communes

Il existe une exception à la règle qui interdit le brûlage des déchets verts. La commune peut en effet autoriser cette pratique dans deux cas de figure :

  • En l’absence de collecte sélective des déchets verts ou d’une déchetterie à proximité.
  • Dans les communes où s’applique une obligation de débroussaillement ou un plan de prévention des risques incendie de forêt (PPRiF).

En revanche, si ces cas vous permettent de faire un feu dans votre jardin pour brûler les déchets verts, vous devez néanmoins respecter quelques précautions essentielles afin d’assurer la sécurité de tous :

  • Choisissez une zone isolée, en respectant une distance minimale de 20 mètres des habitations pour ne pas incommoder vos voisins.
  • Choisissez une journée sans vent.
  • Ne brûlez jamais des déchets sur une hauteur de plus d’un mètre.
  • Ne brûlez pas des végétaux à proximité d’une voie de circulation.
  • Ne brûlez aucun déchet durant une période de sécheresse.

Notez qu'il est préférable de se rendre à la mairie pour s'assurer que vous entrez dans le cas des autorisations de brûlage des végétaux, car peu de communes bénéficient de cette dérogation.

Comment s’y prendre pour faire un feu dans son jardin ?

Si vous vous trouvez dans une situation vous autorisant à brûler des végétaux dans votre jardin, vous devez mettre en place un certain nombre d’étapes pour que tout se déroule dans les meilleures conditions :

  • Creusez un trou dans un endroit de votre jardin qui est éloigné des arbres et des racines : vous y entreposerez les végétaux à brûler.
  • Retirez tout ce qui se situe à proximité du trou, comme les branches, brindilles, feuilles et herbes mortes.
  • Installez toujours un tuyau d’arrosage relié à une sortie d’eau à proximité de lieu où vous allez brûler les végétaux, afin de pouvoir intervenir rapidement en cas de problème.
  • Idéalement, il est préférable d’encercler le trou contenant des végétaux avec des pierres pour avoir la garantie de maîtriser le feu.
  • Laissez les végétaux se consumer jusqu’à ce qu’ils deviennent des braises.
  • Ne vous éloignez pas du feu avant que la combustion se soit totalement estompée.
  • Rebouchez le trou avec de la terre lorsque le feu est totalement éteint et que plus aucune braise n’est allumée.
Bon à savoir

Si vous avez accumulé des déchets verts, deux solutions s’offrent à vous pour éviter d’incommoder vos voisins : les déposer dans une déchetterie ou au cours d’une collecte sélective ou les utiliser comme compost.

Plus de conseils :