Prêts immobiliers : tous nos conseils pour réussir à décrocher le meilleur taux

Blandine Rochelle
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Les taux d’emprunt sont en nette hausse, et cette hausse s’annonce encore plus importante dans les mois à venir. Or, des solutions existent pour limiter l’impact de cette flambée des taux et prétendre à un prêt immobilier dans les meilleures conditions, comme le changement d’assurance emprunteur, le regroupement de crédits ou encore l’augmentation de l’apport personnel.

Image
Il existe différents leviers permettant de réduire le coût de son crédit immobilier et de contrer la hausse des taux. © Daenin - Adobe Stock
Il existe différents leviers permettant de réduire le coût de son crédit immobilier et de contrer la hausse des taux. © Daenin - Adobe Stock
Sommaire

Optez pour une assurance emprunteur plus intéressante

On ne le répètera jamais assez : l’assurance emprunteur est l’un des meilleurs leviers pour que votre crédit immobilier vous coûte moins cher. Et dans un contexte où les taux d’intérêt atteignent voire dépassent les 3 %, c’est plus que jamais le moment de vous tourner vers cette option.

Bien souvent, on signe une assurance emprunteur proposée par la banque. Mais elle est rarement la plus avantageuse, ni d’un point de vue financier, ni d’un point de vue des garanties. Certes, l’assurance emprunteur est incontournable pour souscrire un crédit immobilier, mais en profitant de la Loi Lemoine, vous pouvez résilier votre contrat actuel à tout moment pour en choisir un qui sera plus intéressant au regard de votre situation propre.

Vous pouvez comparer les offres du marché directement en ligne grâce à des comparateurs, mais pensez également à solliciter un courtier en assurance qui vous aidera à décrocher la meilleure offre. La seule condition pour être autorisé(e) à changer d’assurance emprunteur, c’est de choisir un contrat dont les garanties soient équivalentes à celles prévues dans le contrat initial proposé par la banque.

En effectuant cette opération de comparaison, vous pourrez obtenir une assurance moins coûteuse, laquelle viendra compenser un tant soit peu le coût plus élevé des taux d’emprunt.

Vous pouvez négocier sur tous les fronts : par exemple, si vous domiciliez le crédit dans une banque, négociez une carte bancaire gratuite, négociez également une assurance habitation moins chère, etc.

Pensez au regroupement de crédits

Autre levier intéressant à actionner si vous avez plusieurs crédits en cours, comme un crédit immobilier, un crédit auto et/ou un prêt personnel : le regroupement de crédits.

Cette opération financière consiste à regrouper toutes les mensualités en une seule mensualité globale, en faisant racheter l’ensemble de ces prêts par un seul et même organisme financier. Cela vous permet d’obtenir un taux d’intérêt global plus avantageux, et donc de faire face à vos échéances plus facilement. Vous réduisez globalement les mensualités et vous simplifiez la gestion de vos dettes. Cela vous permet ainsi de compenser là encore la hausse des taux d’intérêt.

Il existe différentes sortes de regroupement de crédits :

  • Le regroupement de crédits à la consommation qui, comme son nom l’indique, consiste à regrouper plusieurs crédits à la consommation ;
  • Le regroupement de crédits hypothécaire qui consiste à regrouper un crédit immobilier et des crédits à la consommation en un seul.

Notez que ce regroupement de crédits peut entraîner des conséquences sur la durée de remboursement, mais il est toujours censé venir réduire le coût total. Étudiez votre situation financière avec un courtier qui va vous permettre de monter un dossier solide et vous proposera la meilleure offre.

Dopez votre apport personnel pour réduire la part des taux

Enfin, ce n’est un secret pour personne car il s’agit presque d’un calcul arithmétique : au moment de souscrire un crédit immobilier, plus l’apport personnel est élevé, plus la part empruntée est réduite, et donc plus la part des taux à rembourser se réduit également.

Il est donc impératif de se pencher sur l’augmentation de votre apport personnel, car des solutions diverses existent :

  • Épargnez régulièrement demeure l’une des meilleures façons d’augmenter votre apport personnel en ayant une totale maîtrise de vos finances ;
  • Tournez-vous vers les aides financières, comme le PTZ (prêt à taux zéro), le PEL (prêt épargne logement) ou encore le CEL (compte épargne logement) qui augmentent votre apport personnel ;
  • Si vous détenez des biens qui vous sont inutiles, revendez-les pour les convertir en capital ;
  • Vous pouvez également solliciter vos proches pour obtenir des prêts de leur part des donations ou d'autres coups de pouce.

Penchez-vous sur le prêt multilignes. Il s'agit d'un prêt qui permet de jouer sur deux lignes de prêt dont l’une arbore une durée plus courte que l’autre, car plus vous empruntez sur une longue durée, plus le taux d’intérêt est élevé.

Vous avez un projet d'achat immobilier ?
Cet article vous a été utile ?
14
3

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !