Cet article a été rédigé avec notre partenaire Pretto, expert en crédit immobilier.

Comment renégocier son prêt en 2024 ?

Blandine Rochelle 12 fév 2024
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Les taux immobiliers tendent à baisser et les banques se sont repositionnées sur le crédit, ce qui annonce une nette amélioration de la situation pour cette année. L’occasion de se poser la question : l'année 2024 serait-elle le bon moment pour renégocier son prêt ? Mais que peut-on renégocier en termes de crédit immobilier ? Et comment engager une telle négociation ?

Image
Vous pouvez solliciter un courtier qui va renégocie votre taux de crédit immobilier pour vous permettre de faire des économies. © skynesher - Getty images
Vous pouvez solliciter un courtier qui va renégocier votre taux de crédit immobilier et vous permettre de faire des économies.
Sommaire

Renégocier son taux de crédit immobilier, c’est possible ?

Les taux de crédit immobilier ont particulièrement augmenté entre mi-2022 et 2023, et ont été multipliés par quatre en deux ans, passant ainsi de 1 à 4,5 % en moyenne. Pour connaître l’évolution en temps réel, utilisez un outil de comparaison des taux

De ce fait, de nombreuses personnes ont emprunté au prix fort il y a plusieurs mois, alors que les taux commencent à baisser aujourd'hui. Cette baisse a été amorcée depuis décembre 2023 et devrait se poursuivre tout au long de l’année sur la même trajectoire, ce qui signifie que les taux vont redevenir progressivement plus attractifs. Une baisse de 1 à 1,5 point est attendue d’ici fin 2024. En conséquence, les emprunteurs qui ont souscrit un crédit immobilier courant 2023, à des taux dépassant parfois les 4 %, sont en droit de se demander si une renégociation du taux de crédit ne serait pas judicieuse. Et en effet, il peut être avantageux d’engager ce projet lorsque l’écart entre les taux souscrits et les taux actuels se creuse (et atteint au moins 0,7 point).

Pour ce faire, vous avez le choix de négocier une baisse du taux directement avec votre banque actuelle, celle qui vous a accordé le prêt. Mais sachez qu’elle n’est en aucun cas obligée d’accepter, et si elle accepte, elle ne vous proposera peut-être pas le taux le plus attractif.

Une autre option consiste à solliciter un courtier afin de faire jouer la concurrence entre les différents établissements financiers, et de négocier non seulement une baisse du taux d’emprunt, mais éventuellement un rachat de crédit par une autre banque dans le même temps. Le courtier va décrocher pour vous l’offre la plus avantageuse et vous accompagnera dans les démarches de rachat de crédit.

Vous pouvez faire une simulation des économies réalisées en cas de renégociation de prêt avant de vous lancer.

Changez d’assurance emprunteur pour économiser

Une autre option permettant de réaliser des économies sur le crédit immobilier : la délégation d’assurance, qui consiste à changer de contrat et de compagnie d’assurance emprunteur. Cette assurance coûte cher et représente plusieurs milliers d’euros sur toute la durée du crédit, et la marge de manœuvre permettant de faire des économies est grande, puisqu’en changeant d’assurance de prêt immobilier, vous pouvez économiser jusqu’à 50 % sur le coût total de l’assurance.

Sachez que la loi Lemoine vous permet de changer d’assurance emprunteur à tout moment. Vous pouvez, là encore, solliciter un courtier qui va faire jouer la concurrence en comparant les différentes offres du marché, toujours en tenant compte de la nécessité de choisir un contrat respectant l’équivalence de garanties par rapport à l’assurance de groupe proposée initialement par la banque.

Notez que vous pouvez également jouer sur la quotité, à savoir le taux de couverture de chaque emprunteur.

Enfin, si votre état de santé s’est amélioré après une longue maladie, vous avez tout intérêt à changer d’assurance emprunteur, car votre contrat tenait compte initialement d’un risque aggravé de santé, qui est couvert par le droit à l’oubli. Idem si vous avez évolué professionnellement vers un poste qui ne vous expose plus à des risques accrus.

Faites une simulation afin de connaître les taux immobiliers les plus attractifs du marché et mesurer l’avantage de renégocier votre prêt.

Comment se déroule une modularité des échéances ?

Durant tout le temps que court votre crédit immobilier, vos revenus peuvent être amenés à évoluer, à la hausse comme à la baisse. Cela peut engendrer un déséquilibre entre vos revenus et les mensualités dont vous êtes redevable, et cela peut nécessiter d’utiliser la clause de modularité généralement inscrite dans tous les contrats de prêt immobilier à taux fixe. Cette clause vous permet de moduler le montant des mensualités et de le faire évoluer en même temps que vos revenus.

En général, les contrats proposent ce droit à la modularité une fois par an ou à la date anniversaire de votre contrat de prêt immobilier. Parfois, un délai de carence est prévu, allant de 12 à 24 mois suivant la signature du prêt, avant de pouvoir activer cette clause. On relève également des conditions, comme une baisse ou une augmentation des échéances limitée à 10 à 30 % par rapport aux mensualités actuelles, par exemple.

Le remboursement anticipé, comment ça se passe ?

Il peut arriver de souhaiter rembourser son prêt immobilier de façon anticipée, avant la date d’échéance du contrat. Ce remboursement peut être total ou partiel, auquel cas il est porté uniquement sur une partie du capital restant dû, et il peut vous permettre de réaliser des économies sur le long terme, bien que vous soyez généralement redevable de frais ou d’indemnités de remboursement anticipé.

La banque ne peut s’opposer à un remboursement anticipé, à moins que ce dernier soit inférieur à 10% du montant initial du prêt.

Votre contrat de prêt fixe le montant de l’indemnité de remboursement anticipé que vous devrez régler, et le montant ne peut excéder 6 mois d’intérêts sur le capital remboursé au taux moyen du prêt, sans pouvoir dépasser 3 % du capital restant dû avant le remboursement. Avant même la signature du crédit, un courtier peut négocier la suspension des IRA. C'est l'un des avantages à passer par lui. Il connaît toutes les subtilités du crédit et vous aide à trouver la meilleure offre aux meilleures conditions.

Notez qu’en cas de remboursement partiel, vous pouvez soit obtenir une durée de remboursement réduite en maintenant les mensualités initiales, soit obtenir des mensualités réduites en maintenant la durée initiale du prêt, ou encore choisir une solution mixant ces deux options.

Vous pouvez demander à votre banque un document simulant le remboursement anticipé et vous indiquant les données chiffrées associées à ce remboursement.

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Immeubles parisiens
Crédits immobiliers
Si vous avez recours au prêt immobilier, l'appel de fonds, ou déblocage, constitue l'une des dernières étapes pour obtenir l'argent nécessaire pour financer l'achat d'un bien. L'appel de fonds se fait...
Image
Prêt hypothécaire
Crédits immobiliers
D’après la Banque de France, 96,8 % des prêts immobiliers bénéficient d’une garantie en cas d’impayés. Si les mécanismes de caution sont majoritaires, un autre type de garantie existe : l’hypothèque...