Loi Pinel 2022 : dans quelle zone investir ?

28 jan 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Vous souhaitez profiter de l’année 2022 pour investir en loi Pinel avant que les avantages fiscaux ne baissent en 2023 et 2024 (hors dispositif Pinel +) ? Voici les zones géographiques à privilégier.

Image
Où investir en loi Pinel - SeLoger neuf
Ce sont les zones Abis, A et B1 qui sont désormais concernées par les investissements via le dispositif Pinel. ©Insta_Photos - Shutterstock

Sommaire

Les zones où l'on peut investir avec la loi Pinel en 2022

Pour pouvoir bénéficier des avantages fiscaux conférés par le dispositif Pinel, vous devez réaliser un investissement locatif dans le neuf et le faire en respectant plusieurs critères précis. L’un d’entre eux, c’est la localisation du bien.

En effet, pour la loi Pinel, la France est découpée en plusieurs zones : la zone A, la zone Abis, la zone B1, la zone B2 et la zone C.

Pour pouvoir investir via la loi Pinel en 2022, vous devrez obligatoirement choisir un logement neuf dans les trois premières zones, soit les zones Abis, A et B1. Celles-ci correspondent aux villes et agglomérations suivantes :

  • La zone Abis correspond aux villes dans lesquelles le marché locatif et immobilier en général est le plus tendu dans le pays. Il s’agit donc de Paris et de la plupart des villes d’Île-de-France.
  • La zone A, elle, regroupe les villes d’Île-de-France qui ne seraient pas listées dans la zone Abis, mais aussi celles de la Côte d’Azur, celles situées sur la frontière franco-suisse, mais également les grandes villes, telles que Marseille, Lyon, Lille, Montpellier…
  • La zone B1, elle, regroupe toutes les autres grandes métropoles de plus de 250 00 habitants et les communes périphériques des villes de la zone A.

Pour pouvoir bénéficier des réductions d’impôt Pinel ces prochaines années, vous l’aurez compris, vous devrez investir dans le neuf dans les grandes villes de France ou dans leurs communes avoisinantes.

Depuis 2020, les zones B2 et C sont exclues du dispositif Pinel. Vous ne pourrez donc pas investir dans l’une des villes de ces zones en 2022 pour bénéficier des réductions fiscales.

Comment choisir ma zone d’investissement en loi Pinel ?

Votre choix de zone d’investissement va dépendre de votre projet bien sûr, mais également de votre budget.

Notez tout d’abord que quelle que soit la zone que vous choisissez, le dispositif Pinel est plafonné à 300 000 €. Vous ne pourrez pas bénéficier d’abattements au-delà de cette limite - vous pouvez investir dans un bien neuf à 400 000 € mais vos avantages fiscaux ne seront appliqués que sur 300 000 €.

De ce fait, dans les grandes villes de France, votre choix de bien sera assez limité, notamment à Paris et dans les communes de la petite couronne, les biens neufs dans ces zones étant rares et toujours plus onéreux. En d’autres termes, seuls les studios pourront rentrer dans les limites éditées par le dispositif Pinel.

Si vous souhaitez acheter un bien plus grand afin de le louer à des familles ou à un couple et ainsi éviter le roulement des locataires qui est plus important dans les studios, vous devrez plutôt chercher à réaliser votre investissement dans une ville de la zone B1, plus abordable.

Pour cibler parfaitement votre projet, n’hésitez pas à cocher « investissement locatif » dans notre outil de recherche SeLoger Neuf, afin que l’on vous propose les programmes répondant aux critères d’éligibilité Pinel.

En quoi la zone d’investissement influence-t-elle les avantages fiscaux ?

La zone d’investissement, que vous visez, va également influencer vos revenus et avantages fiscaux. En effet, la zone Pinel dans lequel se trouve votre investissement locatif va influencer les plafonds établis par le ministère des Finances Publics pour régir la mise en location d’un logement Pinel.

Selon la zone, vous ne pourrez pas louer votre logement à un locataire dépassant certains seuils de revenus annuels (basés sur l’année N-2) et vous ne pourrez pas louer votre logement plus d’un certain montant, établi par m² et par zone.

Par exemple, si vous achetez un logement neuf en loi Pinel dans la zone B1 et que vous le louer à un couple sans enfants à charge celui-ci ne devra pas gagner plus de 41 772 €. Côté loyer, le plafond des loyers pour la zone B1 en 2022 étant fixé à 10,51 € du m², si le logement fait 65 m², vous ne pourrez pas le louer plus de 683,15 € par mois.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French

A la une !