En 2024, MaPrimeRénov’ évolue : tout savoir sur les deux parcours

Louis Duchesne
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Lors du projet de loi de finances pour 2024, l’État a ajouté 600 millions d’euros au budget consacré aux rénovations énergétiques. L’objectif : atteindre les 140 000 rénovations d’envergure dès cette année. Pour ce faire, l’Agence nationale de l’habitat (Anah) adapte MaPrimeRénov’. Voici tout ce qu’il faut savoir sur les deux parcours.

Image
Un couple devant un ordinateur
MaPrimeRénov' change ! SeLoger rentre dans le détail. ©Getty
Sommaire

Parcours décarboné MaPrimeRénov’ : est-ce pour vous ?

Au gré des différentes décisions gouvernementales, et pour mieux répondre aux besoins des propriétaires, MaPrimeRénov’ s’est constamment adaptée depuis 2020. Zoom sur le premier parcours : le parcours décarbonation (parcours par geste ou efficacité). Son objectif ? Encourager les ménages à entreprendre des travaux de rénovation afin de remplacer les systèmes de chauffage à énergie fossile par des alternatives décarbonées.

Qui peut en bénéficier ?

Pour être éligible, vous devez être propriétaire du logement, que vous l’occupiez ou le mettiez en location. Par ailleurs :

  • Le logement doit être votre résidence principale (ou celle du locataire), habitée au moins 8 mois dans l’année.
  • Le logement doit avoir été construit il y a plus de 15 ans.
  • Après ajustement, et à partir du 15 mai 2024, le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) n'est plus nécessaire jusqu'au 31 décembre 2024. Idem pour les maisons passoires thermiques F ou G, finalement éligibles jusqu'au 31 décembre 2024 également.
  • Les ménages avec des revenus catégorisés comme élevés (classes Rose ou SUP de MaPrimeRénov’) ne sont pas éligibles.

Quels types de travaux sont éligibles au parcours décarbonation ?

Le parcours décarbonation de MaPrimeRénov' favorise les travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique pour réduire l’empreinte carbone des logements. Voici quelques exemples de travaux :

  • L’installation de systèmes de chauffage et d’eau chaude sanitaire écologiques.
  • La mise en place de solutions de ventilation performantes.
  • L’exécution de travaux d’isolation.

Quels montants sont versés ?

Les montants versés pour MaPrimeRénov’ dépendent des travaux effectués, mais aussi des revenus de votre ménage. Voici quelques exemples :

Travaux

Ressources très modestes

Ressources modestes

Ressources intermédiaires

Ressources supérieures

Pompe à chaleur air/eau

5 000 €

4 000 €

3 000 €

Non éligible

Isolation thermique des murs par l’extérieur

75 €/m²

60 €/m²

40 €/m2

Chauffe-eau solaire

4 000 €

3 000 €

2 000 €

Parcours accompagné MaPrimeRénov’ : quelles conditions ?

Autrefois nommé "MaPrimeRénov' Performance", ce nouveau pilier vise à faciliter les rénovations d’ampleur. L’idée ? Cibler une amélioration du DPE aux classes A, B ou C.

Quelles sont les conditions d’éligibilité au parcours accompagné ?

Pour être éligible, vous devez être :

  • Propriétaire occupant ou bailleur ;
  • D’un logement de résidence principale (minimum 8 mois par an) ;
  • Construit il y a plus de 15 ans (sans condition de DPE).

Quels travaux sont concernés ?

Quels que soient les travaux envisagés, votre projet doit permettre de gagner au moins de 2 classes au DPE (par exemple, de E à C). Le projet :

  • Doit inclure deux gestes de travaux d’isolation.
  • Peut comprendre le changement du système de chauffage principal. À noter : il est impossible d'installer ou conserver un chauffage aux énergies fossiles (comme le fioul ou le charbon).
  • Doit prévoir un audit énergétique préalable.

Comme son nom l’indique, il est indispensable de se faire accompagner par un AccompagnateurRénov’ dans son projet.

Quels sont les montants de MaPrimeRénov’ 2024 ?

Le montant de l’aide MaPrimeRénov' 2024 (en pourcentage) se base sur :

  • Vos ressources financières ;
  • Le gain de classes énergétiques au DPE ;
  • Un bonus de 10 % est accordé aux passoires thermiques qui engagent les travaux, et qui atteignent la classe D minimum.

Comment faire ma demande pour MaPrimeRénov’ ?

Vous pensez remplir toutes les conditions pour bénéficier de MaPrimeRénov’ ? Rendez-vous sur le site maprimerenov.gouv.fr pour créer votre compte et déposer l’ensemble des pièces nécessaires à votre dossier.

Après vérification par l’Anah, vous recevrez le montant auquel vous aurez droit. Vous pouvez faire réaliser les travaux par une entreprise RGE puis ajouter la facture à votre dossier.

MaPrimeRénov’ : quels changements dès le 15 mai 2024 ?

Le décret et l’arrêté du 21 mars 2024 sont venus simplifier davantage le dispositif pour le rendre accessible à plus de ménages. Comme expliqué plus haut, du 15 mai au 31 décembre 2024 :

  • Vous n’aurez plus besoin de présenter un DPE pour une rénovation simple.
  • Les maisons classées F ou G pourront aussi bénéficier du parcours décarboné.

D’autres mesures visent à démocratiser MaPrimeRénov’ pour 2024. Profitez-en pour entamer une rénovation énergétique !

Les 3 points à retenir :

  • Deux parcours existent : le parcours décarboné et le parcours accompagné.
  • Dès le 15 mai 2024, les conditions MaPrimeRénov’ s’assouplissent.
  • Vous pouvez réaliser les travaux si vous êtes propriétaire occupant ou bailleur.
Cet article vous a été utile ?
21
6

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
personnes sur un chantier maison
Rénovation énergétique
Lutte contre le changement climatique, soutien du pouvoir d’achat, amélioration de la qualité de vie… les enjeux de la rénovation énergétique sont nombreux. La France compterait encore près de 5...
Image
Isolation thermique - SeLoger
Rénovation énergétique
La loi Climat et Résilience, vous avez beau en entendre (beaucoup) parler, vous n’y comprenez toujours pas grand-chose. Pour vous aider à mieux appréhender cette loi incontournable, on fait le point...