Dans le Ier arrondissement lyonnais, les prix immobiliers explosent : + 22 % sur 1 an !

Dans le Ier arrondissement lyonnais, les prix immobiliers explosent : + 22 % sur 1 an !

Avec des prix au m² en augmentation de 9 % sur les douze derniers mois, Lyon enregistre la plus forte progression de toutes les villes de plus de 100 00 habitants (juste derrière Bordeaux et ses 16,4 % de hausse). Tous les quartiers lyonnais voient-ils les prix de leur parc immobilier ancien augmenter ?

La hausse des prix immobiliers s'accélère à Lyon : + 9 % sur l'année

Ça chauffe du côté des prix immobiliers lyonnais ! Dans la Capitale des Gaules, trois arrondissements affichent ainsi des hausses comprises entre 9,5 et 15 %. Il s’agit des IIe (Cordeliers, Bellecour,  Perrache / + 10,4 %), Ve (Vieux Lyon, Fourvière /+ 9,5 %) et VIIe (Gerland, Jean Macé /+ 14,7 %) lyonnais, mais c’est dans le Ier arrondissement que la hausse se fait particulièrement sentir. Jugez plutôt, des Chartreux aux Pentes de la Croix-Rousse, en passant par Saint-Vincent et Terreaux, les appartements anciens voient ainsi leurs prix au m² augmenter de… 22 % sur les douze derniers mois ! Qui dit mieux ?! Il n’y a guère que dans le IVe arrondissement que les prix des logements enregistrent un léger recul (- 0,8 %) car immobilièrement parlant, tout le reste de la Ville aux Deux Collines est placé sous le signe de la hausse des prix !

Prix immobilier lyon LPI SeLoger Avril 2018

Bon à savoir

  • À Lyon, un appartement ancien se monnaye 4 475 €/m², en moyenne.
  • En France, pour un logement dans l’ancien, comptez environ 3 540 € du m².

5 583 € du m² dans le (très cher) VIe arrondissement de Lyon…

Au classement des arrondissements lyonnais où devenir propriétaire d’un logement ancien coûte le plus cher, c’est le VIe (Les Brotteaux, Cité Internationale, Bellecombe) qui rafle la première place. De la rue Tronchet à l’avenue Thiers, en passant par le cours Vitton, un appartement ancien se monnaye aux environs de 5 583 € du m². Affichent également des prix dépassant les 5 000 € les Ier (5 107 €) et IIe (5 464 €) arrondissements. Les acquéreurs disposant de budgets plus serrés leur préféreront sans aucun doute les VIIIe (Monplaisir, Mermoz) et IXe (Vaise, Gorge-de-Loup) où les prix des appartements sont nettement plus abordables. Mais au vu de la tendance haussière qui touche ces deux arrondissements (+ 8,3 % pour le VIIIe et + 8,1 % pour le IXe), les futurs acheteurs feraient bien ne pas procrastiner…

Indicateurs immobilier Lyon Avril 2018

Une marge de négociation de 2,7 % pour les appartements lyonnais

Si vous êtes propriétaire d’un appartement dans l’ancien à Lyon et que vous désirez le vendre, attendez-vous à ce que le prix de vente que vous indiquerez dans l’annonce immobilière soit négocié. Les chiffres recueillis par le baromètre LPI-SeLoger nous apprennent qu’à Lyon, cette ristourne se monte en moyenne à 2,7 % du prix de vente affiché du bien. À titre de comparaison, sur l’ensemble du territoire, la marge de négociation pour un appartement atteint 3,8 % de son prix.

Negociation prix immobilier Lyon Avril 2018

Top 5 des arrondissements les plus chers de Lyon

Arrondissement lyonnais Prix au m² Evolution des prix
2e arrondissement  5 664 €/m² + 10,4 %
6e arrondissement 5 583 €/m² + 6,4 %
1er arrondissement 5 107 €/m² + 22 %
4e arrondissement 4 510 €/m² - 0,8 %
3e arrondissement 4 472 €/m² + 6,1 %

Les points clés à retenir

  • À Lyon, la hausse annuelle s’accélère pour atteindre 9 %.
  • C’est dans le Ier lyonnais que la hausse est la plus forte (+ 22 %).
  • Seul le IVe arrondissement accuse un repli de ses prix immobiliers (- 0,8 %)
  • La marge de négociation atteint, en moyenne, 2,7 % du prix de vente affiché des appartements lyonnais.