Du « jamais-vu » ! À Montpellier, le prix de l'immobilier ancien a atteint 3 036 € du m² !

Du « jamais-vu » ! À Montpellier, le prix de l'immobilier ancien a atteint 3 036 € du m² !
partage(s)

À l’instar de Rennes, Montpellier vient de voir son prix immobilier franchir le cap symbolique des 3 000 € du m²...

À Montpellier, les prix dans l’ancien gagnent 8,9 % en trois mois

Comment expliquer ces prix records ? Motivés par la perspective de profiter des taux d’intérêt bancaires historiquement bas, bon nombre de Montpelliérains ont mis leurs projets d’achat immobilier à exécution. Face à une demande soutenue, l’offre s’est alors réduite et les prix au m² ont grimpé, grimpé, grimpé… En l’espace de trois mois, les appartements anciens ont ainsi vu leurs prix augmenter de 8,9 %. Toutefois, aussi attrayants soient-ils, les taux n’expliquent pas, à eux seuls, la hausse rapide qu’enregistrent les prix de l’immobilier à Montpellier. En effet, celle que l’on surnomme « la Surdouée » a plus d’un atout dans sa manche. Montpellier peut notamment s’appuyer sur son cadre de vie exceptionnel (300 jours de soleil par an, la mer Méditerranée à proximité, un arrière-pays d’une grande richesse), sa grande vitalité économique (un nombre croissant d’entreprises s’installent à Montpellier ou dans ses environs) et (investissement locatif oblige !) sa large communauté d’étudiants. 

3036 € Prix du m² à Montpellier - Baromètre LPI-SeLoger - Septembre 2017

Les quartiers de Montpellier où l’immobilier coûte le plus cher

Sans surprise, c’est au cœur du quartier historique de l’Écusson que les prix sont les plus élevés. À la fois pittoresque et animé, ce secteur central de la ville est particulièrement prisé par les investisseurs en locatif. Situé au sud-est de l'Écusson, le quartier Antigone est aussi très demandé. Mais si les prix tendent à diminuer à mesure que l’on s’éloigne de l’hyper-centre de Montpellier, force est de constater que le quartier Port-Marianne est également très recherché, en particulier, les logements à proximité du bassin Jacques-Cœur. 

Bon à savoir

  • À Montpellier,  88% des logements sont des résidences principales. 
  • 32 % des Montpelliérains ont acheté leur logement.
  • 24,8 % des logements sont des « 3 pièces ».