La hausse des prix des logements se généralise partout en France !

La hausse des prix des logements se généralise partout en France !
partage(s)

Les prix de l’immobilier poursuivent leur remontée dans la plupart des villes. Plus des 3/4 des agglomérations de plus de 150 000 habitants affichent ainsi des chiffres en augmentation.

Une tendance haussière qui touche de plus en plus de villes

Qu’on se le dise, la « contagion » s’accélère ! Et pour cause, les villes françaises dont le m² prend de la valeur sont sans cesse plus nombreuses. Si l’on se réfère aux chiffres que le baromètre LPI-SeLoger a recueillis en février dernier, 64,7 % des agglomérations de plus de 100 000 habitants voient les prix de leurs logements anciens augmenter au cours des douze derniers mois. Et au trimestre, ce ne sont pas moins de 70,6 % de ces villes qui affichent des chiffres en hausse.

La remontée des prix se diffuse de plus en plus largement sur l’ensemble du territoire ».

Michel Mouillart, Professeur d’économie à l’université Paris-Ouest et Porte-Parole du baromètre LPI-SeLoger.

Le prix des appartements dans 16 villes de France à 3 mois

Prix immobiliers 16 grandes villes françaises - Mars 2016- Baromètre LPI-SeLoger

Les prix des logements augmentent rapidement à Bordeaux et à Lyon

Non contente de se généraliser (jusqu’à 81,3 % des agglomérations comptant plus de 150 000 habitants voient les prix de leurs logements dans l’ancien progresser sur le trimestre), la hausse des prix dans les grandes villes françaises s’intensifie. En effet, de Bordeaux (+ 4,3 %) à Nantes (+ 5,3 %) en passant par Lyon (+ 4,6 %), la progression du prix au m² a encore pris de la vitesse. *

Bon à savoir

En France, le prix moyen au m² d’un logement ancien est de 3 154 €.

Le prix des appartements dans 34 villes de France à 1 an

Prix immobiliers en France - Mars 2016 - Baromètre LPI-SeLoger

Tours et Grenoble ne suivent pas la tendance générale

À contre-courant de ce qui se passe ailleurs, certaines agglomérations connaissent tout de même une certaine stagnation - voire une érosion - des prix de leurs logements. Sur l’année, c’est par exemple le cas à Tours (- 4,5 %), à Grenoble (- 1,2 %), à Nice (- 0,8 %) ou encore à Lille (+ 0 %).

Bon à savoir

En France, le prix moyen au m² d’un logement neuf est de 3 776 €.

La rédaction vous conseille :