Les prix de l'immobilier continuent d’augmenter rapidement dans les grandes villes

Les prix des logements anciens augmentent rapidement (comme ici à Metz) dans la plupart des villes de plus de 100 000 habitants. © Peter Brewer
partage(s)

L’heure est encore et toujours à la hausse ! C’est là une tendance qui se confirme maintenant depuis plusieurs mois et elle tend même à s’amplifier. Zoom sur ces villes où la hausse des prix de l'immobilier s’est encore accélérée… 

Plus de 9 % d’augmentation en un an à Bordeaux et à Nîmes !

En rythme annuel, l’augmentation des prix des logements dans l’ancien, en France, se chiffre à 3,1 %. Cette forte progression ne concerne toutefois pas que l’Île-de-France. En effet, si à Paris et en région parisienne, les prix relevés à fin janvier (8 770 € du m²) pour les appartements anciens attestent d’une hausse annuelle de 4,1 %  (et de 3,5 % au trimestre), la province n’est pas en reste. Comme le fait remarquer Michel Mouillart, Professeur d’Économie à l’Université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, la  « hausse dépasse 9 % (…) à Bordeaux (3 829 € du m²) mais aussi au Mans (1 893 €), à Metz (2 239 €) et à Nîmes (2 057 €) ». Ailleurs en province, la tendance haussière prend aussi de la vitesse. C’est le cas à Lyon (4 048 € du m²), Nantes (3 138 €), Nice (4 060 €) et Strasbourg (3 206 €) où le rythme annuel de progression des prix immobiliers dépasse les 5 %.

Bon à savoir

  • + 23 % de transactions en 3 mois !

Les prix de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants

Prix de l'immobilier en France - LPI-SeLoger février 2017

La tendance reste baissière au Havre et à Perpignan

Si la majorité des villes françaises de plus de 100 000 habitants voit les prix de leurs appartements anciens augmenter rapidement, force est de constater que c’est au contraire la baisse qui prévaut dans certaines villes. Alors que partout ailleurs, le « dynamisme du marché ne se dément pas et que les tensions sur les prix se renforcent », le Havre (- 5,2 % sur l’année / 1 946 € du m²), Saint-Étienne (- 7,1 % / 1 313 €) ou encore Perpignan (- 9,4 % / 1 432 €) témoignent ainsi d’une tendance baissière très nette.

Bon à savoir

  • Le prix du m² vaut, en moyenne, en France, 3 465 € (+3,1% sur 1an).

Indicateurs immobiliers - LPI-SeLoger

Le baromètre des prix immobiliers LPI-SeLoger février 2017