Paris : les prix immobiliers continuent de monter

Paris : les prix immobiliers continuent de monter
partage(s)

À Paris, le prix des appartements anciens s’inscrit toujours sur une tendance haussière. État des lieux des arrondissements et des quartiers parisiens qui prennent de la valeur (ou qui en perdent) avec le baromètre LPI-SeLoger.

Le IIe arrondissement décolle (+ 8,2 %)

En enregistrant un bond de 8,2 % sur les douze derniers mois, le IIe arrondissement (quartiers Gaillon, Vivienne, du Mail et Bonne-Nouvelle) de Paris voit son prix au m² dans l’ancien atteindre 9 114 € du m². Une autre bonne affaire est celle réalisée par le XIe arrondissement. En moyenne, le prix d’un appartement situé du côté des quartiers de la Folie-Méricourt, de Saint-Ambroise, de la Roquette et de Sainte-Marguerite a augmenté de 7,7 % et se négocie désormais aux alentours de 7 817 € du m². Bien que moins spectaculaires, les bons résultats enregistrés (plus de 2 %) par les IVe, VIIe, VIIIe et XXe arrondissements méritent tout de même que l’on s’y attarde.

Chiffres clés

  • À Paris, le prix moyen au m² d’un appartement dans l’ancien est de 8 388 €.
  • En un an, les appartements parisiens ont pris 0,8 %.

Le Ier plonge (- 7 %)

Toujours dans l’hyper-centre de la capitale, le Ier arrondissement connaît, quant à lui, une baisse importante de son prix au m². Pour autant, et malgré une perte de 7,7 % sur l’année, cet arrondissement demeure l’un des plus chers de Paris. Et du quartier Saint-Germain aux Halles en passant par le Palais-Royal et la Place-Vendôme, le m² s’y monnaye tout de même aux alentours de 9 682 €.

Parmi les autres arrondissements parisiens affectés, mais dans une moindre mesure, par cette tendance baissière (ce qui est le cas de 2/3 d’entre eux), on retrouve notamment les IIIe, VIe, IXe, XIIe, XIIIe et XVe arrondissements de Paris. Les baisses y vont de 1,0 % (Butte-aux-Cailles, quartier « chinois », faubourg Saint-Marcel, Seine Rive Gauche, Nouveau quartier latin) à 2,5 % (Odéon, Notre-Dame-des-Champs, Saint-Germain-des-Prés, quartier de la Monnaie).

Baromètre LPI-Seloger avril 2015 des prix immobiliers à Paris

Une hausse globalement modérée à Paris

Bien que la tendance haussière sur laquelle surfe la capitale ne soit pas aussi marquée que dans des villes telles que Lille, Rennes ou encore Strasbourg où la hausse est supérieure à 4  %, force est toutefois de constater qu'avec un gain de 0,5 % sur le dernier trimestre et de 0,8 % sur les douze derniers mois, Paris n’est pas en reste. « Cette évolution s’appuie sur l’accélération de la reprise d’acticité » affirme Michel Mouillart, Professeur d’Économie à l’Université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger.

Toute pondérée que soit la hausse enregistrée par Paris, celle-ci devrait néanmoins s’intensifier. Car comme le fait remarquer Michel Mouillart, la reprise d’activité « s’amplifie depuis le début de l’année ». Et l’arrivée des beaux jours devrait, en toute logique, coïncider avec un renforcement de la pression à laquelle sont soumis les prix dans l’ancien.

Les points clés à retenir 

  • Dans la capitale, le prix au m² d’un appartement ancien est de 8 388 €.
  • En un an, les prix parisiens dans l’ancien ont progressé de 0,8 %.
  • Sur le dernier trimestre, la hausse a été de 0,5 % sur le prix au m² signé.
  • Les plus fortes progressions ont été enregistrées par le IIe (+ 8,2 % / 9 114 € du m²) et le XIe (+ 7,7 % / 7 817 €) arrondissements.
  • La plus forte baisse touche le Ier arrondissement (- 7 % / 9 682 €).

Téléchargez le baromètre des prix de l'immobilier LPI-SeLoger avril 2015