Marché immobilier : il n’y a jamais eu autant d’intentions d’achat !

Vincent Cuzon 29 mar 2018
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

En ce début 2018, on peut constater un niveau record d’intentions d’achat dans l'immobilier, avec 3,5 millions d’acheteurs : une dynamique surtout portée par les jeunes de moins de 35 ans. 

Image
Marché immobilier : il n’y a jamais eu autant d’intentions d’achat !
Grâce à l’embellie de leur situation financière, les jeunes se précipitent sur la pierre. © klublu
Sommaire

Le moral des acquéreurs est « boosté » par le niveau des taux d’intérêt

D’après l’Observatoire du Moral Immobilier de Logic-Immo.com, l’année 2018 commence par un niveau record d’intentions d’achat avec 3,5 millions d’acheteurs, soit 500 000 de plus qu’il y a un an. Le nombre de vendeurs reste, quant à lui, stable à 2 millions d’intentionnistes. Ces chiffres mettent en évidence que la demande en forte progression entraîne un déséquilibre croissant entre l’offre et la demande. « Pourtant, le spectre d’une remontée des prix n’est envisagé́ que par un bon tiers des candidats à l’accession immobilière tandis que 54 % s’attendent plutôt à une stabilisation », remarque Stéphanie Pécault, Responsable des Etudes chez Logic-Immo.com. Par ailleurs, ce déséquilibre n’affecte pas l’optimisme des acquéreurs immobiliers : 75 % pensent que c’est le moment d’acheter (contre 79 % un an plus tôt). Cet optimisme des acquéreurs immobiliers résulte du niveau attractif des taux d’intérêt (78 % des acquéreurs) et de l’amélioration de leur situation financière (29 %).

Perspectives Immobilier 2018 Intentions d'achat : 500 000 acheteurs de plus qu'il y a un an. © Logic-Immo

Pouvoir d’achat : les Français sont optimistes

21 % des candidats à l’achat immobilier pensent que le niveau de vie va s’améliorer, contre 9 % un an plus tôt.

Immobilier : 40 % des futurs acquéreurs sont des millennials !

Les millennials (ou « génération Y »), c’est-à-dire les personnes nées entre 1980 et 2000, représentent désormais 40 % des futurs acheteurs immobiliers. Cette génération exprime un optimiste plus marqué que les autres acquéreurs : 88 % des moins de 35 ans pensent que c'est le moment d'acheter, surtout en raison de l’embellie de leur situation financière (40 %). En revanche, si 95 % ont recours à l'emprunt et que les taux d'intérêt sont leur 2e motivation à l'achat, seuls 73 % estiment que les taux sont attractifs. S’agissant de la nature du bien immobilier, un quart cherche dans le neuf, tandis que l’ancien représente la moitié des projets et que 51 % envisagent de vivre en appartement. Notons que la contrainte budgétaire plane fortement sur leurs projets : 54 % entament leur recherche par la définition de leur capacité d’emprunt et leur budget, alors que les autres générations commencent par déterminer le périmètre géographique (41 %). Enfin, plus de la moitié achète un bien en-dessous de 200 000 euros contre 38 % chez les autres acheteurs.

Perception Marché Immobilier Français 88 % des moins de 35 ans pensent que c'est le bon moment pour acheter. © Logic-Immo

2018 s’annonce comme une très bonne année pour le marché immobilier, porté par des taux bas et un contexte économique perçu comme plus favorable par les candidats à l’accession. Mais en regardant dans le détail, il s’avère que l’optimisme est surtout porté par les moins de 35 ans » .

Stéphanie Pécault, Responsable des Etudes chez Logic-Immo.com.

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
A Paris, le marché de la location est particulièrement tendu et les loyers ne cessent d'augmenter malgré les mesures de plafonnement. © Eva-Katalin - Getty images
France
Une enquête menée par SeLoger confirme la détérioration du marché locatif en 2023. Affecté d’abord par la hausse des taux d’intérêt qui maintient les ménages en situation de location, le marché subit...
Image
Le calcul de la taxe foncière, jugé inégalitaire, pourrait évoluer. © skynesher - Getty Images
France
Dans un rapport, la Cour des comptes préconise de changer le mode de calcul de la taxe foncière. L’objectif ? Que les ménages au patrimoine important contribuent davantage. L’essentiel à retenir sur...