Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Grand Est : « les primo-accédants peuvent acheter des biens à des prix attractifs »

Grand Est : « les primo-accédants peuvent acheter des biens à des prix attractifs »

Le marché de l’immobilier dans le Grand Est se porte bien et attire les primo-accédants. Cécile Goergen, directrice de l’agence Thé ou Café Immobilier, à Thionville, nous éclaire sur ce marché attractif.

Grand Est : « les primo-accédants peuvent acheter des biens à des prix attractifs »

Quel secteur votre agence couvre-t-elle autour de Thionville ?

Nous sommes spécialisés dans l’immobilier d’habitation et d’investissement. Notre périmètre d’intervention dépasse en effet largement la commune de Thionville. Nous intervenons notamment sur Metz et jusqu’à la frontière luxembourgeoise.

Votre clientèle sur Metz est-elle exclusivement locale ?

Nous n’avons pas affaire uniquement à une clientèle locale. La ville attire également de nombreux Luxembourgeois séduits par ses prix accessibles, comparés à ceux observés dans leur pays.

Quels sont les avantages de vivre dans le Grand Est ?

C’est un territoire qui bénéficie d’une excellente situation géographique, notamment le secteur de Metz à moins d’une heure du Luxembourg et de l’Allemagne. C’est une ville avec une belle architecture et avec une riche vie commerçante et culturelle. De plus, la gare TGV permet de rejoindre facilement Paris ainsi que Nancy et Strasbourg, deux autres grands pôles régionaux.

« Les prix de l’immobilier dans le Grand Est restent stables et la demande immobilière soutenue »

Cécile Goergen, directrice de l’agence Thé ou Café immobilier à Thionville

Pourquoi le Grand Est est idéal pour un premier achat ?

Le Grand Est compte plusieurs villes au fort dynamisme économique et où il fait bon vivre. Parmi celles-ci, Metz, la préfecture de la Moselle et ses proches environs sont tout particulièrement attractifs. En outre, les prix de l’immobilier y sont accessibles et l’offre de logements diversifiée.

Quels sont les logements les plus appréciés par les primo-accédants ?

Ces derniers recherchent principalement des appartements de deux ou trois pièces. Ils sont également séduits par les maisons de ville à rénover qui se vendent à des prix intéressants et qu’ils peuvent personnaliser.

Quels sont les critères de recherche récurrents de ce type de client ?

Les primo-accédants privilégient la proximité de leur lieu de travail ainsi que l’accès aux transports en commun pour se déplacer facilement. Ils se tournent donc prioritairement vers les grands bassins d’emplois régionaux comme Strasbourg, Nancy, Metz ou Thionville. Ils sont, en outre, très vigilants au respect de leur budget. Ils souhaitent idéalement disposer d’un espace extérieur, comme l’ensemble des acquéreurs sur le secteur. Cette demande s’est accentuée depuis la crise sanitaire.

Quel est le budget à prévoir pour acheter un appartement sur Metz ?

Les acheteurs doivent prévoir un budget entre 1 700 et 1 800 €/m² pour devenir propriétaires d’un appartement à rafraîchir. Il faut compter entre 2 500 et 2 600 €/m² pour un bien refait à neuf.

« Les primo-accédants plébiscitent les appartements F2 et F3 et les maisons de ville à rénover »

Cécile Goergen, directrice de l’agence Thé ou Café immobilier à Thionville

Va-t-on assister, dans les mois à venir, à une augmentation des prix ?

Je ne le pense pas, car la demande immobilière demeure importante. Les prix immobiliers sont stables et devraient le rester, mais cela pourrait arriver si le stock de biens à vendre devenait nettement supérieur à la demande immobilière, ce qui ne semble pas prévisible à court terme.

Les demandes des acquéreurs ont-elles évolué suite au confinement ?

Les biens avec un espace extérieur sont davantage recherchés. La présence d’un balcon, d’une terrasse ou d’un jardin est devenue un critère prépondérant.

Observez-vous une tendance des Messins à s’excentrer suite au développement du télétravail ?

Ce n’est pas une tendance que nous relevons pour le moment. C’est un mouvement que nous remarquons davantage chez notre clientèle luxembourgeoise qui a plus l’habitude de quitter son secteur pour s’installer en France.

Cécile Georgen © SeLoger
Cécile Georgen, Directrice de l’agence Thé ou Café Immobilier
Agence Thé ou Café Immobilier, 2 Rue Saint-Jean, 57100 Thionville
Plus de conseils :