Sainte-Maxime : « La crise sanitaire n’a pas impacté le marché immobilier »

15 fév 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Anthony Rossi, gérant de l’agence Stil immobilier, à Sainte-Maxime, nous fait profiter de son expertise et dresse un état des lieux du marché immobilier du secteur après une année 2020 mouvementée.

Image
Sainte-Maxime : « La crise sanitaire n’a pas impacté le marché immobilier »
La ville de Sainte-Maxime est plébiscité par les acheteurs. © thierry64

Quelles sont les conséquences de la crise sanitaire sur le marché immobilier ?

Évidemment, la crise sanitaire a compliqué notre travail. Nous avons dû nous adapter notamment en proposant des visites virtuelles à nos clients. Aujourd’hui, nous devons également respecter à la lettre le protocole sanitaire. D’ailleurs nos clients y sont très sensibles, mais cela reste principalement une question d’organisation. Pour le marché en lui-même, nous n’avons pas constaté de changements significatifs. Il y a toujours autant, voire plus de demandes, qu’auparavant. Le premier confinement a même été une bonne surprise pour nous. Beaucoup d’acheteurs ont en effet préféré investir dans la pierre plutôt que de conserver leur argent en banque.

Qu’en est-il du marché de la location à Sainte-Maxime ?

Sainte-Maxime dispose de peu de locations à l’année. Environ trois quarts des propriétaires préfèrent en effet louer leur bien en saison. Il faut dire qu’un loyer encaissé pour un mois de location en hiver correspond à peu près au loyer d’une seule semaine en été. C’est donc une option très intéressante pour les investisseurs, d’autant que cela leur permet de profiter du bien le reste de l’année, s’ils le souhaitent.

Le prix immobilier à Sainte-Maxime est de 5 170 €/m², en moyenne.

Quels sont les délais moyens des transactions immobilières à Sainte-Maxime et dans les environs ?

Comme partout, lorsqu’un bien affiche un prix conforme au marché immobilier du secteur dans lequel il se trouve, il se vend rapidement. En moyenne, à Sainte-Maxime, il faut entre 3 et 6 mois pour finaliser une transaction. À noter qu’avec la crise sanitaire, nous recevons également certains acheteurs pressés, qui viennent pour quelques jours dans la région afin de s’offrir un bien pour télétravailler une partie de l’année.

Suite au premier déconfinement avez-vous constaté une évolution des demandes ou des critères des acquéreurs à Sainte-Maxime ?

Oui, c’est effectivement le cas. Les acheteurs sont plus nombreux à demander un bureau pour travailler et surtout un espace extérieur qui est devenu un critère fondamental. C’est une façon pour eux d’anticiper un éventuel reconfinement. 

« Dans le Var, la location saisonnière est très rentable »

Anthony Rossi, gérant de l’agence Stil immobilier à Sainte-Maxime

Quelles sont les perspectives d’évolution pour le marché immobilier à Sainte-Maxime ?

Si la tendance continue, l’année 2021 devrait être très positive dans son ensemble. Malgré la situation que nous connaissons, 2020 n’a d’ailleurs pas été une mauvaise année. Le développement du télétravail devrait encourager les habitants des grandes agglomérations à venir s’installer dans notre région. Par ailleurs, nombre d’acheteurs potentiels ont connu le confinement dans de petits appartements situés dans des grandes villes. Ils ont compris l’importance de profiter d’un extérieur et d’un environnement agréable afin de se sentir plus libres en cas de reconfinement. Nous devrions donc connaître cette année une forte demande de la part d’actifs parisiens et lyonnais notamment qui disposent souvent d’un budget important pour acheter un bien immobilier. Enfin, les retraités devraient toujours faire partie de notre clientèle.

Quels conseils donneriez-vous à une personne ayant le projet d’acheter, de vendre ou d’investir à Sainte-Maxime ?

Évidemment, il est essentiel de prendre le temps de bien s’imprégner des quartiers et de comparer les prix des différents secteurs avant même de démarrer sa recherche. Le budget nécessaire pour acheter un bien peut varier considérablement en fonction du secteur, de l’accès à la mer et au centre-ville ou encore de la vue. Il faut également avoir bien évalué son budget et être accompagné par un professionnel qui dispose d’une expertise certaine des secteurs sélectionnés. Cela permettra d’être réactif si un bien convient. En effet, les logements vendus à un prix correct se vendent généralement rapidement. Il ne faut donc pas trop perdre de temps pour se positionner.

Image portrait
Image
Anthony Rossi, Gérant de l’agence Stil immobilier
Agence Stil immobilier, 14 rue Pierre Curie 83120 Sainte-Maxime

A la une !