Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Assurance habitation : quelles garanties choisir ?

Un contrat d’assurance habitation peut contenir différentes garanties. Mais pour bien choisir ces garanties, il est nécessaire de tenir compte de votre mode de vie, de vos besoins, de la nature du logement que vous occupez, etc. Certaines options vont alors s’avérer intéressantes pour un certain profil d'assurés, tandis que d’autres - leur étant inadaptées - intègreront les contrats basiques.

Assurance habitation : quelles garanties choisir ?

Sommaire

Pourquoi souscrire une assurance habitation ?

Que vous soyez locataire ou propriétaire, d’une résidence principale et/ou secondaire ou encore d’un bien immobilier en investissement locatif, l’assurance habitation vous apporte une couverture optimale contre les dégâts et les sinistres qui peuvent intervenir dans le logement. Comment ? En vous assurant une prise en charge des réparations et des coûts engendrés par cet évènement. Ces coûts peuvent rapidement grimper selon les sinistres, selon le degré d’importance, selon le nombre de personnes touchées par le sinistre, etc. L’assurance habitation vous permet donc de bénéficier d’un certain niveau de protection et vous évite des dépenses importantes en cas de problème dans le logement.

L’assurance habitation est-elle obligatoire ?

En théorie, seuls les locataires et les copropriétaires sont contraints de souscrire à la couverture minimale de l’assurance habitation. En effet, ils doivent être en mesure d’indemniser les tiers qui seraient éventuellement impactés en cas de sinistre. Cette obligation ne s'applique pas aux propriétaires - occupants et non occupants - de logements individuels. Ces derniers ont toutefois intérêt à souscrire un contrat d’assurance habitation. En ce qui concerne les propriétaires occupants, les risques encourus face aux sinistres et dégâts dans le logement sont les mêmes que pour les locataires. Par conséquent, les coûts des réparations et d'indemnisation peuvent être particulièrement élevés en cas de problème. En ce qui concerne les propriétaires non occupants, le risque provient du fait qu’il n’est pas possible d’imposer à son locataire un degré de couverture plus élevé que le minimum légal, qui n’implique que la souscription d’une garantie responsabilité civile. En cas de dégâts importants, si le locataire n’est pas couvert, vous pouvez vous retrouver à devoir gérer des situations compliquées, avec des réparations importantes, notamment.

Bon à savoir

N'hésitez pas à demander un devis d’assurance habitation afin de vous faire une idée du coût de votre protection.

Quelles sont les garanties intégrées à l’assurance habitation ?

La plupart des contrats d’assurance habitation intègrent des garanties « de base », qui couvrent les principaux risques encourus par tout un chacun vis-à-vis du logement.

La garantie responsabilité civile

Elle représente le minimum obligatoire pour les locataires et les copropriétaires. Cette garantie permet d’indemniser les tiers touchés par un sinistre intervenu dans le logement de l’assuré. Par exemple, en cas d’incendie ou de dégâts des eaux, il n’est pas rare que les voisins soient touchés. La garantie responsabilité civile permet donc de les indemniser en cas de dommages.

La garantie dégâts des eaux

S'agissant du sinistre le plus courant, il est systématiquement intégré aux contrats basiques d’assurance habitation. Veillez cependant à intégrer des dégâts tels que les inondations, les ruptures de canalisation et les infiltrations des façades.

La garantie incendie

Elle permet d’être couvert en cas d’incendie, mais il existe certaines exclusions de garantie dans le contrat de base qu’il peut être intéressant de prendre en compte. Selon les cas de figure, vous pouvez notamment penser à intégrer une option dommages électriques, notamment si vous possédez des appareils haut de gamme. Pensez également à étendre votre protection aux sinistres liés à la fumée et non aux flammes. Enfin, il est possible de souscrire une option pour les incendies « volontaires », provoqués par exemple par un barbecue ou une cigarette.

La garantie vol, cambriolage et vandalisme

Cette garantie est incontournable mais il est nécessaire de faire le point avec son assureur concernant les conditions pour bénéficier d’une indemnisation. Il peut être obligatoire d’installer des barreaux aux fenêtres, une alarme, une serrure 5 points, etc. Et votre logement devra être conforme à ces obligations pour pouvoir déclencher la garantie.

La garantie bris de glace

Un sinistre peut survenir à la suite d’un jet de projectile comme un caillou dans une vitre ou une tentative d’effraction. Notez que dans ce dernier cas, la garantie bris de glace n’est activée que si le cambrioleur s'est contenté de briser la vitre et qu'il n’a rien volé. Dans le cas contraire, c’est alors la garantie vol qui s’applique.

La garantie intempéries

Les intempéries caractérisent les inondations, les glissements de terrain, la sécheresse, la grêle ou encore les avalanches. Elles ne concernent pas les catastrophes naturelles qui sont décrétées par un arrêté interministériel ni les tempêtes. Cela signifie que si vous vivez dans un secteur à risque, il sera nécessaire que vous souscriviez une option spécifique.

Bon à savoir

Vérifiez que l’assistance en cas d’urgence après un sinistre est incluse dans votre contrat d’habitation.

Quelles sont les garanties optionnelles ?

Aux garanties les plus répandues dans les contrats d’habitation classiques, vous pouvez ajouter des garanties en option. Toutes optionnelles qu'elles soient, ces garanties peuvent s’avérer incontournables selon votre situation. Par exemple, si vous avez une piscine, pensez à souscrire une option spécifique. Il en va de même si vous possédez des biens mobiliers précieux et coûteux. Vous pouvez les assurer pour être dédommagé(e) en cas de perte ou de vol. Il est également possible de souscrire une option assistante maternelle agréée si vous exercez ce métier, une option assistance aux personnes le cas échéant, une option accueil de personne âgée ou handicapée, une protection jardin, une garantie appareil nomade, etc. En conclusion, tout pouvant être assuré à travers l’assurance habitation, il vous faut donc faire le point sur l’importance que vous accordez à chaque chose et souscrire l'option idoine en conséquence.

Comment choisir votre niveau de garantie ?

Le niveau de garantie que vous allez choisir dépend de votre profil. C'est pourquoi il est très important de faire le point avec votre assureur au moment de la souscription du contrat. Vous pourez ainsi déterminer quels sont les principaux risques encourus eu égard à votre situation. C’est cette situation qui va déterminer quelles sont les garanties indispensables pour vous, pour obtenir la couverture la plus optimale possible et cette situation peut également être amenée à évoluer au fil du temps. Vous pouvez donc régulièrement contacter votre assureur et vous devez même lui signaler le moindre changement. En cas de déménagement, bien sûr mais aussi en cas de changement de destination du logement, en cas d’arrivée d’un nouvel enfant, de construction d’une piscine, d’une extension dans la maison, de travaux de rénovation effectués, etc. Tous ces évènements qui font évoluer votre logement et votre situation familiale peuvent aussi faire évoluer votre contrat afin de l’adapter à ces changements et vous offrir la meilleure couverture possible.

Bon à savoir

L’assurance habitation a vocation à couvrir l’assuré, les membres de son foyer et le bien immobilier habité.

Plus de conseils :