« À Clermont-Ferrand et à Chamalières, ce sont les T3 qui se vendent le plus »

03 oct 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Nathalie Brun, gérante de Brun Esteve immobilier, partage avec nous son bilan d’activité des deux dernières années dans le secteur de Clermont-Ferrand et de Chamalières. En dépit du recul de la demande des primo-accédants, ces deux villes continuent de susciter l’engouement.

Image
vue-panoramique-clermont-ferrand-seloger
Après une période de forte tension, le marché immobilier clermontois se stabilise. © Jacques Loic - Photononstop

Quel a été l'impact de la crise sanitaire sur votre marché ?

La pandémie a eu des conséquences nombreuses et importantes sur le marché immobilier en France, mais elles sont loin d’être toutes négatives, bien au contraire ! La crise sanitaire a eu pour effet de redynamiser un marché qui était alors plutôt calme. À la sortie des différents confinements, la demande a afflué et les transactions ont été très nombreuses ces deux dernières années. La crise du Covid a également affecté durablement les envies et les mentalités des particuliers.

C’est-à-dire ?

Très vite, les particuliers se sont empressés de concrétiser leur projet et n’avaient qu’une idée en tête, devenir propriétaires. En temps de crise plus qu’habituellement, on se rend compte que la pierre reste un investissement solide et sûr.

En moyenne, le prix immobilier à Chamalières est de 2 671 €/m2.

Quel bilan tirez-vous de l’année 2021 ?

L’année dernière fut excellente autant pour la location, que pour la transaction et la promotion immobilière.

Quel est le bien qui se vend le mieux ?

Depuis le début de la crise, les biens de type T3 avec séjour, cuisine et deux chambres sont ceux qui se sont le mieux vendus. Ceux qui proposent un balcon et un ascenseur sont certains de trouver preneur.

Quel avenir pour les marchés clermontois et chamaliérois ?

À Clermont-Ferrand et à Chamalières, nous assistons depuis le début de l’année 2022 à une stagnation des prix. Ceux-ci avaient pourtant eu tendance à augmenter de façon croissante depuis 2020. Nous ressentons également l’influence de la hausse des taux d’emprunt actée en début d’année sur la demande des primo-accédants. Avec une deuxième hausse prévue au cours du mois, la tendance devrait se confirmer nettement. Autrement, le marché reste toujours très dynamique et la demande demeure au rendez-vous.

Le prix immobilier à Clermont-Ferrand est, en moyenne, de 2 285 €/m2.

Un mot sur l'activité de votre agence ?

Notre activité est en constante progression, c’est vraiment très positif. Tous les voyants sont au vert pour terminer 2022 sur une belle note. À titre d’exemple, nous comptons 30 % de biens disponibles en moins dans notre portefeuille de location par rapport à l’année dernière à la même période.

Un conseil pour qui veut acheter pour habiter ou pour investir ?

De prendre un rendez-vous avec une agence afin de discuter de façon plus approfondie sur ce que cette personne recherche et ce qu’elle peut espérer trouver dans les secteurs et quartiers qui l’intéressent. Il est important de se faire accompagner de professionnels bien implantés sur leur territoire afin de bénéficier de conseils avisés sur des marchés aux spécificités parfois difficiles à identifier. C’est également permettre à l'acheteur d’avancer plus sereinement et plus rapidement dans un projet qui va potentiellement impacter sa vie sur de nombreuses années.

Image portrait
Image
Silhouette femme pour ITV ©Logic-immo
Nathalie Brun
Brun Esteve immobilier, 9 rue Bonnabaud, 63000 Clermont-Ferrand
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils

A la une !