Publi-communiqué

Immobilier : comment investir en France en tant qu’expatrié ?

La rédaction 02 fév 2024
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Nombreux sont les expatriés qui privilégient leur pays d’origine pour réaliser un investissement immobilier. Outre les avantages que représente un tel projet en termes de durabilité et de rentabilité, il est souvent plus facile de l’envisager dans un pays dont on connaît le marché et dans lequel on peut facilement se projeter. Mais quelles sont les principales difficultés auxquelles peuvent être confrontés les non-résidents qui veulent acheter un bien en France ? Nos conseils pour mener à bien votre projet !

Image
Investir en tant qu'expatrié
Gestion locative, fiscalité : comment bien se faire accompagner quand on souhaite investir en France en tant qu'expatrié ? ©Getty
Sommaire

Obtenir un financement en France quand on vit à l’étranger

Pour un Français non-résident, contracter un crédit immobilier peut s’avérer plus compliqué que pour une personne qui réside sur le territoire. Les banques considèrent en effet que le risque de non-paiement est plus difficile à maîtriser et donc plus élevé. De ce fait, les conditions d’emprunt sont généralement durcies, avec un apport financier initial et des taux d’intérêt plus importants.

Le statut fiscal joue également un rôle crucial dans l’obtention d’un prêt immobilier. Certains statuts sont jugés par les banques comme étant plus risqués : c’est le cas si vous êtes résident d'un pays étranger ou si votre statut professionnel vous empêche d’avoir des revenus stables.

Pour ces raisons, il est conseillé de se faire accompagner par un expert spécialiste des investisseurs immobiliers résidant à l’étranger comme Immo Pour Expat, pour s’assurer d'obtenir un financement à moindre coût et éviter de commettre des erreurs.

Visites, gestion locative : comment gérer à distance ?

Une fois le bien acheté, il faut le mettre en location et/ou s’occuper des travaux de rénovation si cela s’avère nécessaire.

Parce qu’il est difficilement envisageable de faire des allers-retours en avion plusieurs fois par semaine pour rencontrer les candidats locataires et effectuer des visites, il est primordial de pouvoir s’appuyer sur un partenaire de confiance local.

Faire appel à un spécialiste de l’investissement immobilier pour expatriés peut à nouveau se révéler très utile : ce dernier pourra mettre à disposition de ses membres des référents locaux, qui réaliseront les visites, estimeront le montant des travaux et interviendront en cas de besoin (loyers impayés par exemple).

Grâce à la puissance du réseau, la gestion du bien à distance devient possible : en intégrant le programme Immo Pour Expat, ses membres bénéficient d’un accompagnement et de conseils tout au long du processus d’acquisition et de mise en location.

Guidés par des experts sur tous les domaines en lien avec l’acquisition de bien immobilier en tant que non-résident (partenaires bancaires, assurances, experts-comptables, notaires…), ils ont ainsi toutes les clés en main pour acquérir des biens rentables depuis l’étranger.

Fiscalité des non-résidents : les impacts et risques

La résidence fiscale de l’investisseur français mène à l’application de normes différentes en termes d’impôt sur le revenu, d’impôt sur la fortune ou encore de plus-value immobilière

De la même manière, la fiscalité des revenus locatifs n’est pas la même lorsque l’on est expatrié ou non-résident. Elle est d’ailleurs nettement plus favorable dans le cas de la location meublée (LMNP), dont le régime fiscal permet de générer des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) et non des revenus fonciers, pour lesquels la fiscalité est beaucoup moins intéressante.

En parallèle, se posent d’autres questions : déclaration des revenus fonciers, régimes d’imposition, prélèvements sociaux, taux d’imposition applicable

Autant de points qui justifient encore une fois de se faire accompagner pour mieux comprendre et maîtriser la fiscalité immobilière en tant que non-résident, optimiser sa situation et limiter l’impact de l’imposition.

Vous l’aurez compris, se faire accompagner pour investir dans l’immobilier depuis l'étranger peut être très utile à de nombreux niveaux. Des experts spécialisés comme Immo Pour Expat proposent des programmes dédiés aux expatriés pour maximiser leurs chances de mener à bien leur projet et leur éviter des erreurs qui pourraient coûter cher !

Vous avez un projet d'achat immobilier ?
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Le mode de calcul du DPE des petites surfaces a été corrigé afin de rendre les estimations plus justes pour ces logements spécifiques. © in4mal - Getty images
Investir
Le calcul du DPE évolue cette année, et se base sur une nouvelle méthode permettant de mesurer plus justement les performances énergétiques des logements de petites surfaces. Pour ceux d’entre eux qui...
Image
Commencée en décembre, la baisse des taux s’est accélérée en février. © Paperkites – Getty Images
Investir
Après 2 ans de hausse, les taux de crédit sont à la baisse en 2024. C’est donc le moment de concrétiser vos projets d’achat ou d’investissement dans la pierre. Nos conseils à suivre pour profiter de...
Image
Réduire la vacance locative, c’est possible en suivant nos conseils. © IP Galanternik D.U. – Getty Images
Investir
Redoutée par les propriétaires, la vacance locative peut réduire la rentabilité d’un investissement locatif. Il est toutefois possible de l’éviter. Montant du loyer, localisation du bien… Les conseils...
Image
jeune femme devant sa boutique
Investir
Vous songez à vendre votre local commercial ? Dans ce cas, vous avez besoin de calculer sa valeur vénale ou locative. Il faut savoir qu’estimer la valeur d’un local commercial ne se fait pas sur les...