Rechercher un article

Location : Fini la galère pour trouver un garant !

Location : Fini la galère pour trouver un garant !

Si vous cherchez un logement à louer, vous vous êtes peut-être aperçu à quel point le garant peut être important pour obtenir une location. Pas de panique, il existe différentes solutions pour trouver un garant, de la plus traditionnelle à la plus innovante.

Obtenez un garant en moins de 24h avec la caution locative en ligne

Une solution innovante pour présenter un garant consiste à faire une demande en ligne. Certains sites comme Youse proposent ce service, et le principe est simple : vous faites une demande de garant en ligne, des experts vérifient les informations et documents que vous avez envoyés et vérifient votre fiabilité et votre solvabilité. A partir du moment où votre dossier est recevable, vous recevez votre certificat de garantie qui vous permet de justifier d’un garant solide auprès d’un propriétaire. Mais l’autre grand intérêt et la grande originalité de ce service, c'est que certains sites prélèvent le loyer chaque mois sur le compte du locataire puis se chargent de le verser eux-mêmes au propriétaire. Cela permet de faciliter les rapports entre le locataire et le propriétaire, puisque ce dernier a la garantie de percevoir le loyer sans faute. En contrepartie de ce service, vous devez simplement ajouter au montant de votre loyer une cotisation correspondant à un pourcentage de votre loyer.

Bon à savoir

Vous pouvez déposer une demande de garant et obtenir une réponse en quelques heures en vous rendant sur le site de Youse.

Une garantie pour louer un logement par la caution bancaire

La garantie par la caution bancaire est une forme de caution solidaire que vous pouvez proposer au propriétaire lorsque vous remplissez certaines conditions. Le cautionnement bancaire permet à la banque de devenir caution et de s’engager vis-à-vis du propriétaire à exécuter vos obligations en cas de défaillance. Dans le cas d’une caution bancaire, vous devez verser une somme d’argent sur un compte bloqué, et cette somme correspond à plusieurs mois de loyer : notez que c’est la banque qui décide de ce montant. Si vous cessez de payer vos loyers, le propriétaire peut alors demander le déblocage des fonds à la banque. Si vous souhaitez solliciter une caution bancaire, vous devez vous adresser à votre banque ou à une banque pratiquant le cautionnement bancaire, et vous pourrez ensuite proposer cette option au propriétaire du logement que vous souhaitez louer. Vous devrez disposer de la somme exigée par la banque et la déposer sur un compte dédié.

Bon à savoir

 Lors de la signature du bail, le cautionnement de la banque devra être annexé au contrat.

Une garantie par la caution Visale, assurée par Action Logement

La garantie accordée par la caution Visale est assurée par Action Logement. C’est donc Action Logement qui se porte garant pour votre compte, ce qui signifie qu’en cas de loyers impayés, elle règle le loyer à votre propriétaire, mais vous devrez régler ensuite votre dette auprès d’Action Logement. Les loyers sont ainsi garantis durant le bail, dans la limite de 36 mois d’impayés. Avec cette caution, vous n’avez donc pas à présenter un garant physique au propriétaire, mais la garantie Visale s’adresse à certains locataires seulement. Il s’agit :

  • Des salariés du secteurs privés qui ne sont pas en CDI.
  • Les salariés en CDI qui sont en situation de période d’essai.
  • Les salariés de plus de 30 ans qui sont entrés depuis moins de 6 mois dans un nouvel emploi.
  • Les salariés en mutation professionnelle. La demande de caution Visale doit intervenir dans les 6 mois de la prise de fonction.
  • Les jeunes de 18 à 30 ans.
  • Les ménages accompagnés dans le cadre d’une intermédiation locative, etc.

De son côté le propriétaire doit louer un logement du parc privé, qui doit constituer votre résidence principale et le bail doit être individualisé et contenir une clause de résiliation en cas de non-paiement du loyer.

Bon à savoir

Pour en bénéficier le loyer ne doit pas dépasser 1 500 € en Île-de-France, et 1 300 € en région.

La solution la plus connue : un garant par un parent ou un ami

Présenter un garant physique reste la forme de cautionnement la plus répandue dans le cadre d’une location. Dans ce cas, ce sont des personnes de votre entourage qui se portent garantes pour vous dans le cas où vous cesseriez de payer vos loyers. Ainsi, si vous êtes en défaut de paiement de vos loyers, le propriétaire va se retourner contre vos garants pour obtenir le versement des sommes dues. En cas d’impayés, vos garants peuvent donc être poursuivis pour la dette dont vous êtes redevable, il s’agit donc d’un réel engagement. Votre garant peut être aussi bien un parent, un ami ou tout autre personne de votre famille ou de votre entourage. Il existe deux formes de caution :

  1. La caution simple : dans ce cas, les garants ont droit au bénéfice de discussion en cas d’impayés, ce qui signifie qu’ils peuvent demander que votre propriétaire vous poursuive d’abord et se retourne contre eux si vous ne réglez pas votre dette. De plus, vos garants ne seront responsables que de votre quote-part de loyer en cas de colocation.
  2. La caution solidaire : dans ce cas, dès le moindre impayé, le propriétaire se retourne directement contre vos garants qui devront régler vos dettes et éventuellement celle des colocataires le cas échéant.

Bon à savoir

Le garant est incontournable lorsque l’on ne perçoit pas un revenu égal à trois fois le loyer et/ou que l’on n’est pas salarié en CDI.

Plus de conseils :