Rechercher un article

Louer son logement : s’en occuper seul ou passer par une agence immobilière ?

Louer son logement : s’en occuper seul ou passer par une agence immobilière ?

Si vous vous apprêtez à mettre un logement en location, la question que vous allez rapidement vous poser est celui de la gestion locative. Sachez que s’en charger soi-même est très difficile et nécessite beaucoup de temps, alors que vous pouvez déléguer cette tâche à une agence immobilière.

Ce que vous devez retenir concernant la gestion locative de votre logement

Vous allez mettre un bien en location et vous vous interrogez au sujet de la gérance. Il est en effet possible de s’occuper seul de la gestion locative d’un logement ou bien de déléguer cette tâche à un professionnel, moyennant des honoraires pour les missions qu’il accomplit :

  • La gestion locative est chronophage, il s’agit d’une multitude de missions à accomplir qui nécessitent d’y consacrer un temps considérable.
  • Il existe des logiciels d’aide à la gérance, mais ils sont coûteux, parfois compliqués ou limités, et ils ne vous empêchent pas de devoir accomplir les missions les plus compliquées vous-même.
  • Le recours à un agent immobilier vous permet de gagner beaucoup de temps, car il se charge de l’intégralité de la gérance du bien, vous conseille et vous informe.
  • Confier la gestion locative d’un bien à un professionnel coûte en moyenne 6 à 9 % des revenus locatifs, mais il vous décharge entièrement de cette tâche.

Bon à savoir

Vous êtes propriétaire et vous désirez louer votre bien, déposez une annonce sur SeLoger.

La gestion locative d'un logement : une mission chronophage

Se charger de la gestion immobilière d’un logement prend vraiment beaucoup de temps. Rien que pour trouver un locataire, vous allez devoir consacrer plusieurs heures. Entre la rédaction de l’annonce, la prise de photo, la publication de l’annonce, la réponse aux personnes intéressées par mail ou par téléphone, les visites pour les candidats à la location, la réception et l’étude des dossiers, vous aurez déjà consacré plusieurs heures de travail. Sans oublier que vous devez faire venir un technicien pour réaliser les diagnostics obligatoires, rédiger le bail, réaliser l’état des lieux, remettre les clés. A cette étape, vous aurez simplement trouvé un locataire pour le logement. Mais par la suite, tout au long du bail, vous devez encaisser le loyer, établir les quittances de loyer, répondre aux sollicitations du locataire, gérer les travaux à effectuer, faire l’état des lieux de sortie, puis recommencer à chaque nouveau locataire. D’autres missions viennent également graviter autour de la gestion locative, telles que la déclaration des revenus fonciers, se tenir au courant des évolutions législatives et réglementaires. Si vous entrez en conflit avec votre locataire, vous devrez consacrer davantage de temps à la location. Bref, vous l’aurez compris, la gestion locative ne s’improvise pas, et vous pouvez rapidement vous sentir submergé(e).

Bon à savoir

La gérance d’un logement peut être confiée à un agent immobilier, un notaire ou un administrateur de biens. En revanche, tous les agents immobiliers et les notaires ne se chargent pas de la gestion locative des biens, pensez donc à vous renseigner.

Des logiciels pour vous accompagner dans la gérance du bien

Vous pourrez bien sûr trouver des aides à la gestion locative, comme des logiciels, mais qui sont souvent chers et parfois compliqués ou dont les outils sont limités. De plus, si ces logiciels vous apportent une assistance dans la rédaction du bail, la production des quittances de loyers ou dans la veille juridique et réglementaire, ils ne vont évidemment pas effectuer les visites ou les états des lieux à votre place. Même si vous installez un logiciel d’aide à la gérance, vous aurez donc encore une majorité de missions à effectuer seul, ce qui implique d’avoir du temps à consacrer.

La location par une agence : comment ça se passe ?

Si vous ne vous sentez pas capable de prendre en charge vous-même la gestion locative de votre bien, vous pouvez déléguer cette tâche à une agence immobilière. Le premier bénéfice de passer par un professionnel, c’est que vous profitez d’un accompagnement et de conseils. L’agent immobilier est un professionnel de l’immobilier qui connaît parfaitement le marché et qui peut vous conseiller au sujet du loyer, des garanties de loyers impayés, concernant votre déclaration de revenus fonciers, etc. De plus, l’agent immobilier se charge de toutes les missions inhérentes à la gérance : il effectue les visites et les états des lieux, se charge des actes (bail et quittances de loyers), s’entretient directement avec le locataire en cas de besoin, et vous tient au courant des dernières lois et normes qui s’appliquent à votre logement.

Combien coûte la gestion locative par une agence immobilière ?

Si vous souhaitez confier la gérance de votre bien à un professionnel, cela aura évidemment un coût. En moyenne, vous devez compter sur 6 à 9 % TTC du montant annuel des loyers perçus, charges comprises. Mais pour ce prix, le professionnel vous décharge de tous les aspects de la gestion locative et vous fait gagner beaucoup de temps, sans compter que cela vous permet de détenir un bien en location éloigné de votre domicile, car le professionnel se charge de tout, vous n'êtes donc pas contraint(e) de vivre à proximité. Enfin, pensez à faire appel à une agence de quartier, qui se situe à proximité de votre bien. Un agent immobilier connaît parfaitement le marché du secteur dans lequel l'agence est implantée, il peut facilement intervenir dans le logement en cas de besoin, et réaliser des visites facilement et rapidement lorsque le logement est vacant. Notez qu’il est possible de moduler les missions que vous souhaitez confier à l’agence immobilière, puisque vous pouvez par exemple choisir de rechercher vous-même le locataire, puis vous lui confiez la gestion courante du bien. Mais vous pouvez également choisir de lui déléguer l’intégralité des tâches liées à la gérance, les honoraires seront alors plus élevés.

Bon à savoir

Nul n’est censé ignorer la loi, ce qui signifie qu’un propriétaire ne peut se prévaloir de ne pas avoir été au courant d’une nouvelle réglementation qu’il n’a pas appliqué.

Plus de conseils :