Assurance habitation : pour qui et comment la choisir ?

27 jan 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

L’assurance habitation est un contrat signé avec une compagnie d’assurance, qui vous apporte une couverture en cas de sinistre affectant le logement, occupé ou non. Avec ce contrat d’assurance, vous avez la garantie d’être indemnisé(e), à condition de choisir le contrat le plus adapté à votre profil.

Image
Assurance habitation : pour qui et comment la choisir ?
Choisissez votre contrat d'assurance en fonction de votre profil et de vos particularités pour obtenir une couverture optimale. © eli_asenova

Sommaire

L’assurance habitation obligatoire pour les locataires

Qu’il s’agisse d’un logement meublé ou non meublé, l’assurance habitation est obligatoire pour les locataires. Cette assurance logement couvre les locataires en cas de sinistre dans le logement qu'ils occupent mais qui ne leur appartient pas, mais également en cas de dommage causé à un tiers. Le propriétaire est d’ailleurs en droit de réclamer une attestation justifiant de la souscription du locataire au moment de la signature du contrat de bail. Cette obligation est également assortie de sanctions en cas de défaut d’assurance. Si un locataire ne souscrit pas un contrat d'assurance habitation, le propriétaire bailleur peut alors mettre fin au bail et décider une expulsion. En revanche, le propriétaire ne peut en aucun cas imposer une compagnie d’assurance ou des garanties qui ne sont pas obligatoires. Le locataire doit donc au minimum assurer le logement contre les risques locatifs afin de se couvrir contre d’éventuels dommages, à savoir les dégâts des eaux, les risques d’incendie ou encore les risques d’explosion et la responsabilité civile est également obligatoire. Pour le reste, le locataire peut décider ou non de compléter son niveau de garanties et reste libre de souscrire auprès de la compagnie qu’il souhaite.

Propriétaires : souscrire une assurance habitation est indispensable

Lorsque l’on est propriétaire de son logement, il n’est en théorie pas obligatoire de souscrire une assurance habitation. En revanche, il est fortement recommandé de se couvrir en souscrivant un contrat d’assurance, que l’on soit propriétaire occupant ou propriétaire bailleur.

Dans le cas d’un propriétaire occupant son logement, les risques encourus sont les mêmes que pour un locataire. On peut à tout moment être confronté(e) à un dégât des eaux, un incendie ou une explosion. Lorsqu’un tel évènement se produit, il est essentiel de bénéficier d’une couverture permettant d’enclencher une prise en charge, car les dégâts sont souvent considérables et les montants des réparations également.

Dans le cas d’un propriétaire non-occupant, à savoir un propriétaire bailleur, voire un propriétaire de résidence secondaire, il est impossible de vérifier l’état du logement au jour le jour et il est impossible d’imposer un niveau de garanties élevé au locataire. Souscrire un contrat d’habitation permet de compléter la couverture du locataire et d’avoir la garantie de se voir indemnisé(e) en cas de sinistre.

On le sait moins, mais l’assurance habitation est également obligatoire pour les copropriétés depuis la Loi Alur de 2014 et ce contrat doit contenir au minimum une garantie responsabilité civile.

Comment choisir son assurance habitation ?

Pour bien choisir votre contrat d’assurance habitation, vous allez naturellement comparer les offres et les tarifs qui peuvent varier. Mais ne vous arrêtez pas simplement au coût annuel du contrat, car celui-ci est associé à des critères que vous devez analyser avec soin, comme le niveau de couverture, les exclusions de garantie, mais également le service client qui doit être irréprochable pour vous permettre d’obtenir des réponses claires et rapides en cas de sinistre ou simplement si vous avez des interrogations. Le choix d’une compagnie d’assurance reconnue sera donc l’idéal pour éviter toute déconvenue et vous garantir un accompagnement fiable.

Tenez compte également des offres que vous propose la compagnie d’assurance, car certaines peuvent s’avérer plus adaptées que d’autres. A titre d’exemple, si vous débutez dans le monde du travail, vous pouvez opter pour une assurance habitation pour un jeune actif, qui va inclure des garanties différentes et plus adaptées. En conclusion, chaque profil est singulier, ce qui implique de se tourner vers un contrat d’assurance adapté, qui apporte des garanties cohérentes et utiles.

Il en va de même pour les propriétaires non-occupants, qui doivent pouvoir compter sur des garanties spécifiques liées à leur statut, comme la garantie des risques locatifs, la garantie recours du locataire, la garantie recours des voisins et des tiers et éventuellement la garantie biens mobiliers s’il s’agit d’un logement meublé, etc.

Les garanties incontournables d’une assurance habitation

Les garanties incontournables lors de la souscription d’un contrat d’assurance habitation vont évidemment dépendre de votre profil, de votre statut et de vos attentes.

Les contrats d’assurance habitation vous apportent un niveau de garantie standard qui comprend la responsabilité civile, à savoir le minimum légal pour les locataires. Mais ces garanties sont souvent étendues aux risques locatifs en ce qui concerne les locataires et qui prend en charge les dommages touchant l’immeuble ou le logement en tant que tel. Attention, pour être indemnisé(e) en cas de dommages causés aux voisins et aux tiers, il est indispensable de souscrire une garantie spécifique. On peut retrouver une garantie d’assurance biens mobiliers qui couvre la perte ou la dégradation d’objets personnels, mais les garanties indispensables dans le cadre de l'assurance habitation restent :

  • La garantie incendie qui vous indemnise dans le cas de dommages provoqués par un incendie accidentel ou volontaire criminel.
  • La garantie dégât des eaux qui prend en charge les dommages causés par une inondation, à moins qu’il ne s’agisse d’une négligence.
  • La garantie bris de glace apporte une protection des parties vitrées de l’habitation. Il s’agit de dégâts qui peuvent être provoqués par une tentative d’intrusion, un accident ou des intempéries.
  • La garantie vol, cambriolage et vandalisme peut être incluse par défaut ou en option dans le contrat.

D'autres garanties complémentaires peuvent être ajoutées en fonction de vos besoins spécifiques, comme :

  • La garantie équipements qui couvre les meubles.
  • La garantie objets de valeur protège vos biens de grande valeur comme des bijoux, des accessoires, lingots, métaux précieux, etc.
  • La garantie catastrophe naturelle peut être enclenchée dans le cas d’un évènement climatique d’une ampleur particulièrement importante et qui causerait des dommages.
  • La garantie tempête vous couvre dans le cas d’un évènement climatique ayant fait l’objet d’un arrêté ministériel.
  • La garantie d’assistance habitation permet de bénéficier de services en cas de problème, comme du gardiennage à domicile en cas de sinistre, une prise en charge des enfants en cas d’hospitalisation, le remboursement des frais de première nécessité en cas de sinistre, un rapatriement au domicile en cas de sinistre, etc.

Pour chacune des garanties que vous souhaitez souscrire, vérifiez la franchise qui peut-être plus ou moins élevée. Certaines sont des franchises légales tandis que d’autres peuvent être négociées.

Pour le calcul du tarif de l’assurance habitation, les critères pris en compte sont très vastes : le statut vis-à-vis du logement (locataire ou propriétaire), l’usage du logement (résidence principale ou secondaire), l’adresse, la surface, le nombre de pièces, le nombre d’occupants, leur âge, les équipements installés, etc.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !