Publi-communiqué

Les frais d’agence fixes, un modèle qui monte

28 sep 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

S’il est encore loin d’être la norme, le modèle des frais d’agence fixes commence à gagner du terrain en France, après avoir conquis plusieurs pays européens. Moins coûteux, vente plus rapide, voici les avantages de ce concept émergent. 

Image
Passer par une agence immobilière à frais fixes peut vous permettre des économies importantes lors de votre vente. © Rido
Passer par une agence immobilière à frais fixes peut vous permettre des économies importantes sur votre vente. © Rido

Sommaire

Jusqu’à 20 000 euros d’économie sur votre vente

Les frais d’agence permettent de couvrir les frais engagés par les agences immobilières dans le cadre de la vente d’un bien : les salaires des agents immobiliers, les locaux de l’agence… La commission moyenne d'une agence immobilière traditionnelle se situe aux alentours de 5 %. Cela représente 25 000 euros pour un bien vendu 500 000 euros. Une large majorité des Français estiment ces frais trop élevés et, avec le prix de l’immobilier qui augmente sensiblement, les frais d’agence suivent logiquement le pas. « On ne trouvait pas ça juste que la commission soit corrélée au prix du bien. On voulait alors participer à la transformation de l’immobilier français en repensant ce système quasiment ancestral de commission », explique Théo Sudre, co-fondateur et CEO de Immo-Pop, une agence immobilière qui propose des frais d’agence fixes. 

Comme attendu, un tel raisonnement séduit de nombreux vendeurs ! En effet, plus de 3000 clients ont déjà eu recours aux services d’Immo-Pop depuis son lancement en 2018. Avec ses deux forfaits fixes, à 3 900 euros et à 5 500 euros (payés une fois le bien vendu) un vendeur peut économiser 20 450 euros pour un bien vendu 500 000 euros !

Immo-Pop est implantée dans toute la France, avec des agents, notamment à Paris et en Ile-de-France, à Lyon, à Marseille, à Bordeaux, à Nice ou encore à Toulouse.

Quels sont les avantages de ce modèle ?

Lors d’une vente traditionnelle, les vendeurs doivent intégrer les frais d’agence dans le prix total de leur bien afin de couvrir la commission de l’agent, ce qui fait nécessairement monter le prix de leur bien et ajoute un coût par rapport au prix du marché. Avec le modèle des frais fixes adopté par Immo-Pop, les vendeurs optimisent au contraire leur prix de vente net vendeur. Cela facilite grandement les négociations et accélère donc la vente. « En moyenne, nous mettons entre un mois et 40 jours à vendre un bien immobilier, sans qu’il soit impacté par les frais d’agence », précise Théo Sudre. 

De son côté, l’acheteur profite ainsi d’un meilleur prix et des services supplémentaires proposés par ces agences modernes. « On est la seule agence immobilière en France à laisser la possibilité aux vendeurs de réaliser eux-mêmes leurs visites. Nous offrons également de nombreux services digitaux à nos clients, comme les visites virtuelles, la gestion des offres en ligne, la constitution du dossier notaire etc. » ajoute-t-il. En effet, et c’est un point d’orgue sur lequel les agences immobilières avec commissions fixes insistent aujourd’hui : l’accompagnement des clients. C’est une priorité pour ces jeunes entreprises qui cherchent à révolutionner leur secteur. Sans agence sur rue, les agences telles qu’Immo-Pop offrent ainsi un modèle hybride et une digitalisation mature, ce qui permet à ses agents immobiliers répartis dans les grandes villes de France de se concentrer sur leurs tâches à forte valeur ajoutée.

Le modèle d’agence sans commission fixe vient d’Angleterre et de l’entreprise Purplebricks.

La commission fixe, le futur de l’immobilier ?

Si ce modèle arrive peu à peu en France avec différentes néo-agences, son potentiel est encore énorme. En effet, selon un rapport du cabinet KPMG dévoilé en 2021, les agences immobilières à commission fixe détiennent seulement 1 % de parts de marché… La perspective d’évolution est donc très large et ce chiffre pourrait grimper à 5 % de parts de marché d’ici 2024. « Les Français adoptent peu à peu ce modèle, qui deviendra rapidement la norme ! », espère Théo Sudre. 

Intéressant pour les vendeurs, pour les acquéreurs, mais également pour les agents immobiliers qui peuvent réaliser plus de ventes, ce concept à commission fixe est en train de faire ses preuves sur le marché français. Il pourrait un jour se généraliser aux agences traditionnelles, qui seront de plus en plus concurrencées par ce nouveau modèle.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !