Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Publi-communiqué

Comment se déroule le remboursement d'un prêt immobilier ?

Un investissement immobilier réussi exige la maîtrise du remboursement de son prêt immobilier. Dans cette perspective, le respect d'un échéancier précis est requis pour éviter toute mauvaise surprise. Comment appréhender le remboursement de son prêt ? On vous donne les clés. 

Comment se déroule le remboursement d'un prêt immobilier ?

Sommaire

Quelles sont les modalités de remboursement d'un prêt immobilier ?

Le remboursement d'un prêt immobilier est une charge financière que l'emprunteur doit pouvoir supporter sur une période donnée. Pour que cette responsabilité lui soit la plus légère possible, il peut convenir avec le prêteur d'une modalité de remboursement adaptée. En règle générale, le remboursement par défaut est fait par échéances constantes, avec des mensualités, dont la valeur reste inchangée jusqu'à la fin du crédit.

Quand le montant des mensualités change d'un mois à un autre, on parle dans ce cas d'un remboursement par échéances modulables. Ici, les versements ne sont plus identiques, mais varient, dépendamment de l'évolution dans le temps des revenus de l'emprunteur. Il existe également une autre configuration : celle d'un remboursement par différé d'amortissement. Dans ce cas, on choisit de rembourser en premier les intérêts générés par son emprunt, le versement du capital se faisant uniquement après.

L'emprunteur peut aussi rembourser son prêt de manière anticipée, sans que ce droit ne puisse lui être refusé par le prêteur. Cela lui donne la possibilité de verser tout ou une partie de la somme due avant la fin du contrat. Naturellement, un remboursement total par anticipation signifie la fin de l'engagement avec le prêteur et libère ainsi l'emprunteur de ses responsabilités. En revanche, un remboursement anticipé partiel écourte la durée du contrat et engendre souvent des frais, appelés indemnités de remboursement anticipé (IRA)Cette indemnité ne peut dépasser le montant de 6 mois d'intérêts sur le capital remboursé par anticipation au taux moyen du prêt et 3 % du capital restant dû avant le remboursement anticipé.

Qu'est-ce qui détermine la durée de remboursement du prêt immobilier ?

La durée d'un prêt immobilier dépend de plusieurs critères, notamment la capacité financière de l'emprunteur et les conditions du prêt. Une personne dont les revenus lui permettent de payer des mensualités importantes pourra obtenir une durée de son prêt plus courte qu'une personne dont les versements mensuels seront plus faibles. De plus, le montant du prêt ainsi que le taux d'intérêt jouent également sur la durée du remboursement. Généralement, un taux d'intérêt bas contribue à la réduction du coût du crédit. Une bonne nouvelle actuellement, les taux sont à leurs plus bas niveaux historiques.

Le remboursement débute généralement à compter de la date à laquelle les fonds sont débloqués par le prêteur sous l'injonction du notaire. Les deux parties (prêteur et organisme financier) peuvent aussi arrêter une date fixe pour le paiement des mensualités. Pour calculer le montant des mensualités, il faut prendre en compte le montant du prêt, les intérêts appliqués au capital (taux nominal du prêt) et l'assurance-emprunteur. Le remboursement du crédit tient aussi compte du taux d'effort, qui correspond au taux d'endettement maximal de l'emprunteur et il est limité à 35 % de ses revenus afin d'éviter tout risque de surendettement.

La négociation du taux de crédit immobilier

Lors de la négociation d'un prêt immobilier, il est important de parvenir à une situation d'équilibre qui permet de réduire au maximum l'impact financier du crédit. On notera que plus la durée du remboursement sera élevée et plus le coût du crédit sera important. Dans l'optique d'une optimisation de ce coût, une attention particulière doit être portée aux taux d'intérêts. Le fait que ces taux soient au plus bas alimente la pluralité des offres faites par les organismes financiers et étend le champ des possibilités des contribuables.

En faisant jouer la concurrence, il devient plus facile de négocier des taux attractifs sans pour autant dégrader la qualité des offres. Un crédit immobilier avantageux est assorti d'une assurance emprunteur adaptée. À noter que chaque emprunteur dispose de la liberté de choisir l'assurance de prêt qui lui convient, ce qui signifie la possibilité de souscrire une assurance différente de celle proposée par l'établissement prêteur. Cela s'appelle la délégation d'assurance et peut vous faire économiser une somme importante sur le montant de votre remboursement. 

Plus de conseils :