Comment les prix immobiliers évoluent-ils à Nice ?

Quentin Gres 31 jan 2024
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Contrairement à la tendance nationale, Nice a connu une légère augmentation de ses prix immobiliers depuis un an. Le mètre carré a dépassé la barre des 5 000 € et près d'une dizaine de quartiers affichent désormais une moyenne supérieure aux 6 000 €. La 5e plus grande commune de France est en train de devenir la grande ville la plus chère après Paris, d'après les données recueillies par SeLoger.

Image
Prix immobiliers à Nice
Si les prix immobiliers ont chuté à l'échelle nationale, la capitale Azuréenne échappe à la crise. ©Getty
Sommaire

Des prix immobiliers toujours très élevés

La hausse des taux de crédit et l'inflation généralisée ne semblent pas avoir tant influé que cela sur l’évolution des prix immobiliers à Nice. En janvier 2024, le mètre carré est estimé à 5 112 € , soit plus que Lyon, Nantes ou Bordeaux, pour citer d'autres grandes villes. Une maison vaut environ 15 % plus cher qu'un appartement à Nice (5 942 € / m²), mais ce type de logement ne compose qu'une infime partie des biens mis sur le marché (7 % seulement selon l'INSEE en 2020). En tenant compte de cette moyenne type, vous pouvez y acheter un appartement de 40 mètres carrés à pour environ 200 000 €.

Il existe dans la ville d'importantes disparités de prix selon les quartiers. La particularité locale est que les espaces géographiques les plus chers comme les moins chers ne sont pas regroupés au même endroit. On en retrouve dans les différentes parties de la ville. Le quartier du Mont Boron est toujours le plus onéreux, avec une moyenne de presque 8 500 € / m², devant Masséna (presque 7 200 € / m²). Viennent ensuite notamment le Vieux Nice, le Carré d'Or, la Coulée Verte, le quartier de Cimiez au centre, le quartier Vinaigrier au nord-est, celui de Gairaut au nord, ainsi que le quartier de Napoléon III et Corniche Fleurie au sud-ouest. Tous ces espaces affichent un prix au mètre carré entre 5 800 et 7 000 €.

Malgré tout, les valeurs immobilières restent assez conformes à ce que l'on retrouve en général dans le département des Alpes Maritimes. À l'ouest, Saint-Laurent-du-Var ou Cagnes-sur-Mer avoisinent les 5 000 € / m². Certaines communes limitrophes ont même un niveau encore plus élevé. C'est le cas le long du littoral, vers l'est, à Villefranche-sur-Mer et Beaulieu-sur-Mer, où la moyenne du mètre carré est à plus de 9 000 €. La commune Saint-Jean-Cap-Ferrat s'impose quant à elle comme la référence du département des Alpes-Maritimes, en ce qui concerne des valeurs extrêmes, à plus de 16 000 € / m², soit davantage que l'arrondissement parisien le plus coûteux.

Une évolution des prix immobiliers à la hausse sur un an

Dans un contexte de crise, entre inflation et explosion des taux de crédit immobilier, passé de 1 % à 4 % en moins de deux ans, on pourrait s'attendre à ce que les prix aient diminué à Nice. Bien au contraire, car des experts mettent en avant une hausse de 2,5 % sur un an. L'augmentation est moins fulgurante sur 5 ans (estimée à 23 % d'après Le Figaro Immobilier). Mais selon les chiffres de SeLoger, on estime une évolution de plus de 7 % entre septembre 2022 et septembre 2023. 

Nice est une ville où les plus de 60 ans sont bien représentés. Il en va de même pour les secundo-accédants, les personnes qui ont pu vendre leur première résidence principale avant de venir s'installer dans cette commune. Ces éléments expliquent le fait que la tendance locale ne suive pas celle du national.

Quels quartiers privilégier pour acheter un logement à Nice ?

Vous l'aurez compris, beaucoup de quartiers de Nice sont onéreux. Il est néanmoins toujours possible de trouver des secteurs pour une valeur inférieure aux 5 000 € / m², notamment dans le centre géographique de la ville : Libération, Vernier, Trachel ou encore Cessol. Thiers ou Lepante, au contact des beaux quartiers, sont juste en dessous des 5 000 € / m², et permettent de disposer d'une bonne situation (ligne de tram, commerces, déplacements facilités).

Au sud-ouest, les quartiers d'Arenas et des Moulins sont parmi les plus bon marché de la commune (3 600 € et 3 100 € / m² respectivement). Au nord-est de Nice, près de l'autoroute A8, le quartier Ariane est le plus abordable, à seulement 2 240 € / m².

Il est également important de noter que la ville compte pas moins de 50 % de locataires, ce qui reste supérieur à la moyenne nationale. Vous pouvez donc parfaitement envisager d'y réaliser un investissement locatif, de préférence un appartement. Il existe actuellement près de 15 % de studios dans le panel d'offres disponibles sur SeLoger, même si les 2 pièces et 3 pièces sont les plus représentés (27 et 35 % respectivement).

Que vous cherchiez à revendre votre logement pour venir vous installer à Nice, vous offrir une résidence secondaire ou miser sur un investissement locatif, vous pouvez consulter nos offres de biens immobiliers

Vous avez un projet d'achat immobilier ?
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Les prix se stabilisent depuis le 1er mars 2024 à +0,1 % avec une baisse des prix de -3,2 % sur un an. © Kevin LEBRE - Getty images
Villes
Bien qu’ayant connu une baisse de prix immobiliers notoire mais maîtrisée depuis deux ans, Rennes semble afficher des signaux d’embellie. Avec des prix immobiliers qui stagnent désormais à +0,1 %, on...
Image
vue sur Rouen
Villes
Rouen est une ville dynamique de 110 171 habitants environ, dont 70 % opte pour la location de leur logement. Les jeunes de 20 à 24 ans représentent 14 % de cette même population. Pour réussir à faire...
Image
Prix immobiliers à Reims
Villes
Reims est célèbre pour ses monuments, son histoire, son centre-ville particulièrement apprécié... La flambée des prix immobiliers constatée ces dernières années s'arrête et vous incite à investir. Le...