Pas de Grand Prix de Monaco en 2017 à cause d'un projet immobilier ?

Pas de Grand Prix de Monaco en 2017 à cause d'un projet immobilier ?
partage(s)

Un promoteur immobilier ambitionne de construire un nouveau quartier sur le port monégasque. S’il voyait le jour, ce projet signerait la mort du grand prix de Formule 1.

Le Grand Prix de Monaco sous la menace d’un projet immobilier

Dans huit jours, le Grand Prix de Monaco de F1 captivera tous les amateurs du monde. Cette édition sera-t-elle la dernière ? On peut le craindre à lire Nice-Matin, qui révèle qu’un projet immobilier menace l’existence même de la compétition née en 1929 à l’initiative de l'Automobile Club de Monaco (ACM). En effet, le groupe Caroli entend aménager un nouveau quartier sur le port monégasque comprenant un parc de logements, des commerces, des restaurants et deux musées.

Le projet de M. Caroli, s'il devait voir le jour, entraînerait automatiquement la fin du Grand Prix de Formule 1 ».

Michel Boeri, président de l'Automobile Club de Monaco

Le promoteur immobilier a déposé le permis de construire

Et l’homme d'affaires entend bien aller au bout de ses idées… Selon Nice Matin, « le permis de construire a bien été déposé et est en cours d'instruction ». Or, ce projet empiéterait sur l’espace « TV Compound », vaste zone occupée par les équipes de télévision et tous les moyens techniques nécessaires à la retransmission en mondovision du Grand Prix. La Fédération internationale de l'automobile contraint tout organisateur de Grand Prix à réserver un espace d'au minimum 4 000 m² d'un seul tenant, et d'un rayon de braquage de 30 mètres permettant aux cars-régies de manœuvrer. Sans oublier les 500 m² nécessaires au stockage des pneumatiques.

Bon à savoir

Le gouvernement, à la demande du prince, plancherait activement sur la question de l'emprise foncière pour trouver une solution acceptable par tous.

La rédaction vous conseille :