Une femme achète des maisons pour venir en aide aux sans-abris !

Une femme achète des maisons pour venir en aide aux sans-abris !
partage(s)

L’histoire la plus bouleversante du moment a certainement eu lieu à Melbourne, en Australie : Jessica Pearce, qui comptait s’offrir une nouvelle maison, a finalement acheté 4 maisons à travers la ville afin d’accueillir des sans-abris, après avoir passé une nuit auprès d’eux.

A Melbourne, une femme bouleversée par le sort des sans-abris

Jessica Pearce, une Australienne résidant à Melbourne, venait de finir le remboursement de sa maison et souhaitait investir ses économies dans une nouvelle située dans un quartier chic. Elle raconte au ABC Radio Melbourne qu’elle a pourtant changé d’avis lorsqu’elle a séjourné dans un hôtel de Flinders, un quartier défavorisé de sa ville, où elle a rencontré un grand nombre de personnes sans-abris, vivant à même le sol. Le soir de son séjour, Jessica Pearce et son conjoint ont été si bouleversés, qu’ils ont décidés de passer la nuit à discuter avec certains d’entre eux. Ils ont notamment fait la rencontre d'un homme qui leur a expliqué avoir deux jeunes enfants qu’il ne pouvait pas voir, faute de logement. Touchée par le récit de cet homme, Jessica décide de lui offrir un motel durant un mois afin de remédier au problème. 

Pour aider un maximum de personnes, elle décide d'acheter 4 maisons

Quelques jours après cet épisode, Jessica Pearce a finalement décidé d'acheter 4 maisons dans 4 quartiers distincts de Melbourne, afin d’héberger plusieurs sans-abris. Une des maisons accueille désormais des personnes avec enfants qui sont dans l’attente d’un logement, une deuxième est consacrée aux étudiants et apprentis qui sont sans-abris, une troisième accueille des personnes en situation de crise pour un hébergement à court-terme (3 mois maximum), et la dernière héberge 3 jeunes sur le long terme. Une belle initiative de sa part qui fait quelque peu raisonnance avec sa propre histoire.

Mes 4 enfants n’ont jamais eu besoin de quoi que ce soit. Le coup de pouce que j’ai eu m’a permis de réussir là où beaucoup de monde échoue »

Jessica Pearce, au ABC Radio Melbourne.

Jessica Pearce a connu le mal-logement à l’âge de 16 ans

Si Jessica Pearce a été aussi émue par le sort de ces sans-abris, c’est probablement parce qu’elle a elle-même vécu le même sort, à l’âge de 16 ans. Elle raconte au ABC Radio Melbourne que sa mère et son beau-père l’ont jetée à la rue et qu’elle a dû faire des heures supplémentaires au restaurant où elle travaillait, tout en étudiant et sans hébergement. C’est son professeur de maths de l’époque qui l’aide alors à trouver un logement, en se rapprochant d’une maison qui offrait un foyer aux jeunes qui suivaient des études mais qui n’avaient pas de logement. Elle explique que c’est également ce qui lui a donné l’idée des maisons qu’elle a ouvertes aujourd’hui.