Le guide de l'achat immobilier

Les conditions d’obtention d’un prêt immobilier

Un apport personnel important multiplie vos chances d'obtenir une bonne offre de financement. © Fotolia
partage(s)

Avec des taux historiquement bas, il a rarement été aussi tentant d’emprunter. Mais avant de vous lancer, sachez que les banques vous imposent des conditions incontournables. Etat des lieux.

Apport personnel, taux d’endettement, garanties… telles sont les conditions que les banques examinent à la loupe avant de donner leur feu vert à votre projet. Autant dire que vous devez soigner votre dossier pour mettre toutes les chances de votre côté.

Apport personnel : 10 % au minimun

La première chose qui intéresse la banque est le montant de l’apport personnel que vous pouvez consacrer à votre projet. Plus cet apport est important, plus elle sera disposée à vous prêter. Vous démontrez ainsi que vous êtes en capacité d’épargner et que vous avez mûrement préparé votre projet. Aujourd’hui, une banque exige au moins 10 % d’apport personnel, ce qui correspond peu ou prou aux dépenses qu’entraîne l’achat immobilier (frais de notaires notamment). Mais il va de soi que plus votre apport est élevé, plus vous pourrez négocier le taux de votre crédit.

Bon à savoir

La banque exige toujours une garantie qui la protège en cas de défaillance de votre part. Elle peut prendre plusieurs formes : le privilège de prêteur de deniers pour les logements anciens, l’hypothèque pour les logements acquis en Vefa (vente en l’état futur d’achèvement) ou la caution d’un organisme spécialisé comme Crédit Logement.

Taux d’endettement : 33 % de vos revenus mensuels maximum

C’est aussi un élément très important aux yeux d’une banque. Votre taux d’endettement ne doit pas excéder 33 % de vos revenus mensuels. Il prend en compte tous les crédits en cours (crédit voiture, crédit travaux...). Pour évaluer leur risque, les banques utilisent aussi de plus en plus la notion de « reste à vivre ». Il s’agit de la somme qui demeure disponible une fois la mensualité du crédit immobilier prélevée. Elle doit permettre de faire face à toutes les charges courantes (alimentation, impôts, assurances...).

Bon à savoir

Notre partenaire VousFinancer reste à votre disposition pour vous proposer la meilleure offre en vue de concrétiser votre projet immobilier.