06 mai 2015
mis à jour le
05 juil 2019
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Si Lyon et Paris voient l’augmentation des prix de leurs appartements anciens se consolider, Marseille reste affectée par une nette tendance baissière. Arrondissement par arrondissement, le baromètre LPI-SeLoger dresse l’état des lieux du marché phocéen.

Image
L’immobilier ancien rechute à Marseille
À Marseille, il vous faudra débourser, en moyenne, 2 802 € au m² pour vous offrir un appartement dans de l’ancien. © efesenko

Sommaire

Ça baisse encore à Marseille

Avec un prix moyen en net recul aussi bien sur le trimestre (la perte est de 3 % sur le prix au m² affiché et de 1,5 % sur le prix signé) qui vient de s’achever que sur les douze derniers mois (la baisse a alors flirté avec les 4 %), l’immobilier phocéen est à la peine. À l’analyse des chiffres relevés par le baromètre LPI-SeLoger, il semblerait, en effet, qu’à Marseille, le prix des appartements anciens s’inscrive dans une tendance récessive persistante.

L’embellie de la fin 2014 est bien oubliée ».

Michel Mouillart, Professeur d’Économie à l’Université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger.

En cause ? Une reprise d’activité encore trop faible pour parvenir à pousser les prix de l’immobilier vers le haut. Et cela, à la différence d’autres grandes villes telles que Paris, Lyon ou encore Lille, où la pression sur les prix de l’ancien aurait plutôt tendance à se renforcer.

Prix immobilier à Marseille LPI-SeLoger avril 2015

Plus des 2/3 des arrondissements marseillais subissent une décote

Question prix, si le IIIe (Belle de Mai, Saint-Lazare Saint-Mauront, La Villette) et surtout le XVIe (L'Estaque Les Riaux, Saint-André Saint-Henri) arrondissements affichent tous deux une excellente progression (avec des hausses respectives de 8,2 % et même de 34,3 %), douze des seize arrondissements que compte Marseille sont touchés par la baisse. Et dans cinq arrondissements, la baisse est supérieure à 7 %. Il s’agit du 1er (- 9,4 % / 2 484 € du m2), du IVe (- 7,3 % / 2 366 €), du VIIe (- 7,8 % / 3 457 €), du XIe (- 7,6 % / 2 404 €) et enfin du XIIIe (- 7,2 % / 2 361 €).

Enfin, il est tout de même à noter que dans certains arrondissements, le prix des appartements, tout en s’inscrivant sur une tendance récessive, voit sa chute ralentir. C’est, par exemple, ce qui se passe dans le XVe arrondissement (les Aygalades, Borel, La Cabucelle, etc.) de Marseille. La baisse, qui y est modérée (- 0,3 % / 1 517 €), se chiffrait, en effet, à 2,0 % le mois dernier. 

Les point clés à retenir 

  • À Marseille, le prix du m² d’un appartement dans l’ancien est de 2 802 €.
  • Sur le dernier trimestre, les prix marseillais ont perdu 1,5 %.
  • Sur les douze derniers mois, la baisse atteint 4,1 %.
  • C’est une nouvelle fois le XVIe arrondissement qui affiche la plus forte progression (+ 34,3 % / 2 868 €).
  • La baisse la plus importante a été enregistrée par le Ier arrondissement (- 9,4 % / 2 484 €).

Téléchargez les prix de l'immobilier LPI-SeLoger avril 2015

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French

A la une !