A Lille, la tendance des prix immobiliers reste incertaine

Xavier Beaunieux 29 mai 2016
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Au carrefour entre Bruxelles, Paris et Londres (respectivement situées à 40 minutes, 1 heure et 1h20), Lille fait valoir son statut de capitale du Nord. Zoom sur ses atouts (nombreux !) et son immobilier (qui se cherche un peu…).

Image
A Lille, la tendance des prix immobiliers reste incertaine
A Lille, le prix moyen au m² s établit à 2 852 €. © bbsferrari
Sommaire

Des prix immobiliers qui jouent la carte de l’incertitude

Immobilièrement parlant, c’est l’imprévisible qui prévaut dans la capitale ch’ti. Sur le trimestre, Lille affiche une légère baisse de 0,1 % et sur les douze derniers mois, les prix immobiliers perdent 2,5 %. Ces chiffres, recueillis par le baromètre LPI-SeLoger, font d'ailleurs dire à Michel Mouillart, Professeur d’Économie à l’Université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger que dans cette ville, « la tendance des prix demeure incertaine ». La capitale des Flandres entretiendrait-elle le mystère pour mieux séduire les investisseurs ?

Combien vaut un logement à Lille ?

Lille est une ville attractive pour les investisseurs

Une situation géographique certes peu ensoleillée mais que beaucoup de villes lui envient, une indéniable vigueur économique, une vie universitaire dynamique, des habitants accueillants (il suffit de re-re-voir Bienvenue chez les Ch’tis pour s’en convaincre), une architecture de caractère (ah ! Lille et ses maisons de style flamand !). Qu’on se le dise, Lille a de quoi taper dans l’oeil des investisseurs. Parmi les atouts pouvant faire pencher la balance en faveur de la capitale ch’ti, on retiendra une très forte demande en matière de logement étudiants qui garantira aux futurs propriétaires une rentabilité optimale de leurs investissements.  Dans le centre de Lille (Places Ricour, Charles-de-Gaulle ou aux alentours de l’Opéra), les logements de type studio, F1 et F2 sont particulièrement prisés.

Université catholique de Lille L'Université Catholique de Lille. © SeLoger

Bon à savoir

Troisième ville universitaire de France, Lille peut, en effet, s’enorgueillir de faire le plein d’établissements de renom : universités (Lille 1, Lille 2 et Lille 3), écoles d'ingénieurs (Polytech, Centrale…), de commerce (IESEG, SKEMA Business School) sans oublier Sciences Po Lille, l’École Supérieure de Journalisme, etc. 

Du caractère, les quartiers lillois n’en manquent pas !

Si les quartiers Centre-ville, Lomme, Vauban, Vieux-Lille et République figurent toujours parmi les plus cotés, il faut désormais compter avec d’autres pépites lilloises qui ont déjà conquis bon nombre d’acheteurs. Des quartiers comme Lambersart ou Saint-André attirent ainsi de nombreux primo-accédants. Même son de cloche pour le quartier animé de Saint-Maurice-Pellevoisin, celui, plus bourgeois, de La madeleine ou encore Wazemmes et ses « bobos ». Enfin, des quartiers plus populaires tels que Fives ou Hellemes qui figurent parmi les moins chers de Lille séduisent de plus en plus d'investisseurs. Mais gare à la revente…

Jardin Vauban à Lille Créé en 1863, le jardin Vauban, à Lille, est classé monument historique. © SeLoger

Lille en chiffres

  • 3 : c’est la place qu’occupe Lille au classement des ports fluviaux intérieurs français (derrière Paris et Strasbourg).
  • 33 : c’est la durée (en heures) de la célèbre Braderie de Lille.
  • 1 153 200 : c’est l’effectif des Lillois.
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
La commune de Vitry-sur-Seine
Baromètre LPI-SeLoger
Au sud de Paris, Vitry-sur-Seine brille sous les feux de la rampe depuis quelques années grâce à l’effet « Grand Paris Express », avec l’arrivée de la ligne 15 Sud du futur métro, prévue en 2025. En...
Image
Une rue de Lyon
Baromètre LPI-SeLoger
Bien qu'à l'approche de l'été, nous soyons dans la « haute saison de l’immobilier », le marché lyonnais perd de sa vigueur. Pour la première fois depuis des mois, les prix des logements lyonnais ne...