À Lille, le prix immobilier est encore et toujours à la hausse : + 6 % en 1 an

Si, comme le chante Enrico Macias, « les gens du Nord ont dans le coeur le soleil qu’ils n’ont pas dehors », force est de constater qu’à Lille, le prix de l’immobilier - contrairement aux températures - n’en finit pas de grimper !

Le prix immobilier à Lille culmine à 3 261 €/m²

Immobilièrement parlant, la Capitale des Flandres se place une nouvelle fois dans le peloton de tête des villes françaises dont les prix des logements anciens enregistrent la plus forte hausse. Mais tout en restant relativement abordable, le m² lillois (3 261 €) coûte tout de même 6 % plus cher qu’il y a un an. Et les données qu’a récemment compilées le baromètre LPI-SeLoger montrent que sur les trois derniers mois, la tendance est également haussière avec un gain de 4 %. « La hausse s’est accélérée à Lille » constate ainsi Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger. À quoi attribuer cette hausse continue du prix de l’immobilier lillois ? Tout d’abord, à une attractivité qui n’a jamais été aussi forte ! À l’instar de Bordeaux ou encore de Nantes, Lille « aspire » toujours plus d’ex-Parisiens, attirés par des prix au m² trois fois moins élevés que dans la capitale.

prix logement lille

Lille dans le classement des villes les plus saines de France

Un autre atout de Lille, c’est indéniablement la qualité de vie dont elle permet à ses habitants de jouir. L’offre éducative et universitaire y est solide et ce qui manque à la Capitale des Hauts-de-France en termes d’ensoleillement, elle le compense largement par ailleurs. Une étude récente a ainsi fait figurer Lille dans le classement des villes les plus saines. Un autre avantage - et non des moindres - de la ville qui a vu naître le Général de Gaulle et Iris Mittenaere, c’est sa localisation. Jugez plutôt : la métropole nordiste est idéalement positionnée, en plein coeur de l’Europe. Enfin, Lille a su se débarrasser des clichés qui lui ont - trop - longtemps collé à la peau pour se réinventer et se moderniser (la ville a été officiellement sacrée Capitale du Design pour 2020) tout en conservant ce qui fait son ADN, à savoir l’authenticité et le goût de la tradition.

Bon à savoir

  • À Lille, un appartement dans l’ancien coûte 3 261 €/m².
  • À Lille, la marge de négociation atteint 4 % pour un appartement et 5,3 % pour une maison.

La cote d’amour du Vieux-Lille n’est pas près de baisser

On entend parfois dire que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures… Quelle que soit la véracité de cette affirmation, une chose est sûre : le Vieux-Lille (attention, il est ici question du quartier, pas du fromage !) est toujours aussi prisé des acheteurs. Mais si l’attrait, qu’exercent l’hypercentre et le secteur historique de la Capitale des Flandres sur les acquéreurs, est important, les prix immobiliers qui y sont pratiqués le sont tout autant. Ils comptent même parmi les plus élevés de la ville. Moins chers à l’achat, les quartiers Saint-Maurice Pellevoisin, Saint-Michel et Vauban font également l’objet de l’attention des acquéreurs désireux d’habiter ou d’investir à Lille. À teneur garantie en étudiants ainsi qu’en jeunes actifs, les secteurs Vauban et Masséna sont d’ailleurs particulièrement recherchés par les investisseurs en locatif. Si vous disposez d’un budget serré, il pourrait être intéressant de vous pencher sur Fives, l’ancien quartier industriel de Lille. Enfin, si pour vous, la taille, ça compte, les communes avoisinantes de Lambersart, Marcq-en-Baroeul ou encore La Madeleine, bien desservies par les transports, abritent de ravissantes maisons qui n’attendent que de vous accueillir !

Le top 5 des communes avoisinantes (de la plus abordable à la plus chère)

Ville Prix au m²
Sequedin 2 076 €
Loos 2 180 €
Saint-André-lez-Lille 2 210 €
Madeleine 2 318 €
Lambersart 2 846 €