À Lyon, Les prix immobiliers deviennent fou !

À Lyon, Les prix immobiliers deviennent fou !

Dans la ville aux Deux Collines, les prix des logements continuent d’augmenter rapidement. En l’espace de douze mois, ce sont ainsi plus de 9 % que les prix immobiliers lyonnais ont gagnés. Tous les arrondissements sont-ils touchés par cette fièvre haussière ?

Des prix immobiliers en forte hausse dans 8 arrondissements lyonnais sur 9 !

En termes de prix immobiliers, la tendance à Lyon est nettement haussière ! Jugez plutôt, les données que compile le baromètre LPI-SeLoger nous apprennent qu’intra-muros, une très large majorité d’arrondissements voient le prix de leur immobilier ancien progresser fortement sur l’année. Sur la première marche du podium se tient le Ier lyonnais. Les quartiers Croix-Paquet et Saint-Vincent enregistrent une poussée exceptionnelle de leurs prix immobiliers. De la place d’Albon à la rue Poteau, en passant par le quai André Lassagne, vous devez débourser 23,4 % de plus qu’il y a un an pour vous offrir un m². Les médailles d’argent et de bronze sont, quant à elles, décernées aux VIIe (+ 14,4 % / Gerland, Jean Macé) et VIe (+ 11,3 % / Bellecombe, Masséna) arrondissements de Lyon. Affiche également une hausse de ses prix immobiliers supérieure à 10 % le IIe lyonnais (Cordeliers, Bellecour). 

  • Seul le IVe arrondissement accuse une baisse

Immobilièrement parlant, le vilain petit canard ne serait autre que le IVe arrondissement. En effet, du côté du plateau de la Croix-Rousse, ou encore des quartiers Serin-Gillet et du Gros Caillou, la tendance en termes de prix immobiliers est à la baisse, ce qui fait de cet arrondissement le seul (sur les neuf qui composent la capitale des Gaules !) à enregistrer un recul (- 5,8 %) des prix de ses logements anciens.

Prix immobilier lyon LPISeLoger Fevrier 2018

Bon à savoir

  • À Lyon, les prix des appartements anciens est de 4 361 € du m².
  • En France, le prix au m² vaut 3 579 € du m².

Plus de 5 600 € du m² dans deux arrondissements lyonnais

Avec des prix signés dépassant les 5 600 €, les IIe (5 622 €) et VIe (5 688 €) arrondissements lyonnais sont ceux où il coûte le plus cher de devenir propriétaire d’un appartement. Et au vu de la hausse annuelle que ces deux arrondissements ont enregistrée (+ 10,4 % pour le IIe et + 11,3 % pour le VIe), quelque chose nous dit qu’ils risquent de squatter les deux plus hautes marches du podium pendant un bon moment… Si les prix immobiliers y sont en progression (+ 7,8 % en un an), le IXe arrondissements, quant à lui, reste le moins onéreux, immobilièrement parlant... De la rue des Contrebandiers à l’avenue Rosa Parks, en passant par le boulevard de la Duchère, les prix des logements avoisinent, en moyenne, les 3 221 € du m².

Indicateurs immobilier Lyon Fevrier 2018

Pour un appartement à Lyon, la marge de négociation avoisine les 2,5 %

Alors qu'à l'échelle de l'hexagone, la ristourne moyenne accordée par les propriétaires-vendeurs atteint 3,3 % du prix de vente affiché, à Lyon, elle tombe à 2,5 %. Mais ne vous avisez pas d’imiter Herbert Léonard et de négocier le prix de l’appartement de vos rêves uniquement « pour le plaisir »… Et pour cause, s’entêter à faire baisser le prix d’un bien qui ne présenterait pas de défauts majeurs et dont le prix aurait fait l’objet d’une juste estimation pourrait faire se braquer le vendeur… et s’envoler tous vos espoirs d’acheter cet appartement qui vous plaisait tant !

Negociation prix immobilier Lyon Fevrier 2018

Les arrondissements lyonnais les plus chers

Arrondissement lyonnais

Prix m² moyen

Lyon 6e arrondissement 5 669 €
Lyon 2e arrondissement 5 688 €
Lyon 1e arrondissement 5 290 €
Lyon 3e arrondissement 4 428 €
Lyon 4e arrondissement 4 224 €

Les points clés à retenir

  • À Lyon, les prix immobiliers progressent de plus en plus vite (+ 9,1 % en un an).
  • C’est dans le Ier arrondissement que les prix chauffent le plus (+ 22,4 % de hausse annuelle).