Metz : après une folle année 2017, le prix immobilier stagne en 2018 !

Proche de Paris (82 minutes de train seulement séparent les deux villes), offrant à ses habitants une bonne qualité de vie et des prix immobiliers raisonnables, Metz a plus d’un atout dans son jeu. Mais alors qu'en 2017, le prix de l'immobilier y progressait de 8,9 %, à fin 2018, voilà qu'il marque le pas… 

En 2018, le prix de l'immobilier à Metz est en légère hausse : + 0,3 % 

Le baromètre LPI-SeLoger nous révèle que dans la préfecture du département de la Moselle, la hausse des prix des logements dans l’ancien se limite à 0,3 % sur les douze derniers mois. À ce titre, le contraste est frappant avec l'année 2017 au cours de laquelle les prix des logements messins avaient totalisé une hausse annuelle de 8,9 % ! Pour autant, les prix au m² à Metz (2 134 €, en moyenne) demeurent abordables. Et force est de constater que celle que l’on surnomme la capitale de la Mirabelle récolte les fruits d’une politique résolument novatrice et tournée vers le bien-être de ses habitants. Outre le virage numérique que la ville a négocié dès 2012, Metz fait, en effet, figure de pionnière en terme d’écologie urbaine.

Bon à savoir

  • Un appartement ancien à Metz coûte, en moyenne, 2 134 € le m².

Metz, une ville où il fait bon vivre

Véritable « ville jardin », la cité Lorraine place ainsi l’environnement au coeur de ses préoccupations. Jugez plutôt, chaque Messin dispose de pas moins de 45 m² de verdure ! Quant à Mettis, le réseau de transport urbain dont la ville s’est dotée dès 2013, il prend soin de respecter, lui aussi, l’environnement. De plus, et bien que Paris ne soit qu’à 82 minutes de TGV, il n’est nul besoin de se rendre dans la capitale pour visiter le Centre Pompidou. Et pour cause, situé, derrière la gare, dans le quartier de l’Amphithéâtre, le Centre Pompidou-Metz n’a décidément rien à envie à son homologie parisien. Enfin, architecturalement parlant, Metz se caractérise par une grande diversité où se mêlent harmonieusement tradition et modernité.

prix moyen logement metz

Bon à savoir

  • Ses 50 000 m² d’espaces piétonniers placent Metz en tête des villes françaises en termes de piétonnisation.

Metz : son centre-ville est toujours très coté

L’hypercentre messin, les abords de la gare (récemment élue « gare la plus belle de France ») ainsi que le quartier impérial font figure de valeurs sûres. Situé au sud du centre-ville de Metz, le secteur Plantières-Queuleu est, quant à lui, très prisé des familles, tout comme l’est le quartier Sainte-Thérèse. L’esprit « village » qui y règne permet au quartier Vallières-Les Bordes d’attirer un large panel d’acheteurs et sa proximité avec l’autoroute fait du quartier de Devant-les-Ponts un secteur apprécié des Messins qui travaillent au Luxembourg. Pour ce qui est des maisons, de belles opportunités sont à saisir dans les communes avoisinantes : Marly, Montigny-lès-Metz ou encore Scy-Chazelles.

Pour un appartement à Metz, la marge de négociation atteint 4,4 %

Selon les données recueillies par le baromètre LPI-SeLoger, lorsqu’un appartement messin voit son prix de vente négocié, la réduction se chiffre, en moyenne, à 4,4 % du prix indiqué dans l’annonce. Car comme c’est le cas dans une majorité de régions, à Metz, les vendeurs préfèrent revoir leurs prétentions à la baisse plutôt que de prendre le risque que la vente ne se réalise pas.

Top 5 des villes proches de Metz où les prix sont les moins élevés

Ville Prix au m²
Montigny-lès-Metz 2 324 €
Vantoux 2 195 €
Saint-Julien-lès-Metz 2 053 €
Longeville-lès-Metz 2 030 €
Peltre 1 938 €