Prix immobilier : les villes qui cartonnent et celles qui ont moins la cote !

Prix immobilier : les villes qui cartonnent et celles qui ont moins la cote !

Sur l’année, les prix signés des appartements anciens progressent dans la plupart des grandes agglomérations françaises. Découvrez quelles sont les villes où l’immobilier augmente (ou pas…). 

Plus de 9 % de hausse sur les prix de l’immobilier brestois 

Comme le montrent les chiffres recueillis par le baromètre LPI-SeLoger, dans la plupart des grandes villes, la hausse des prix (plus de 5 % de gagnés sur l’année) ne faiblit pas. De Strasbourg (+ 5,9 % / 3 142 € du m²) à Bordeaux (+ 7 % / 3 577 €) en passant par Nice (+ 5,1 % / 4 026 €), force est de constater que sur les douze derniers mois, les prix  immobiliers ont considérablement augmenté et devraient continuer sur leur lancée. Sur Lyon et Paris, la trajectoire que suivent les prix des appartements dans l’ancien est certes plus pondérée mais également ascendante. Dans la  « Ville Lumière », ce sont ainsi 2,1 % qui ont été gagnés. Et dans la « capitale des Gaules », la progression se chiffre à 2,9 %. Enfin, au vu des résultats exceptionnels atteints par Brest (+ 9,6 %  sur l’année / 1 743 €) et Nîmes (+ 16,9 % / 1 842 €), on se dit qu'un contrôle anti-dopage s’impose…

prix immobiliers dans 16 villes à trois mois baromètre LPI SeLoger novembre 2016

Bon à savoir

  • En France, sur l’année, les logements anciens sont en hausse de 1,9 %.  
  • Du côté des appartements, l’augmentation atteint 1,3 % pour un prix moyen de 3 481 € du m². 

À Orléans (+ 0,6 %), la tendance haussière des prix immobiliers reste fragile

Bien que des villes comme Orléans (+ 0,6 % / 2 151 €) ou Caen (+ 1 % / 2 262 €) affichent des prix immobiliers en progression, Michel Mouillart, Professeur d’Économie à l’Université Paris-Ouest et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, constate toutefois que sur l'année, la « hausse des prix y est mesurée » et qu’elle « peine toujours à s’installer ». Enfin, sur le trimestre, Nice (- 2,5 % / 3 975 €), Strasbourg (- 0,6 % / 3 102 €) et Toulouse (- 0,3 % / 2 921 €) affichent des prix signés en recul. 

prix immobiliers dans16 villes à trois mois baromètre LPI SeLoger novembre 2016

Les points clés à retenir

  • Sur l’année, les prix des appartements anciens progressent dans la majorité des villes.  
  • La hausse reste rapide à Bordeaux (+ 5,4 %) et à Strasbourg (+ 5,9 %).  
  • Au trimestre, Nice (- 2,5 %) et Toulouse (- 0,3 %) voient leurs prix signés baisser.