Rentrée en force du prix de l’immobilier à Lyon

Totalisant un gain de 10 % sur les douze derniers mois, les prix des logements lyonnais poursuivent leur folle ascension et intra-muros, la hausse est gé-né-rale ! Mais alors, quels sont les arrondissements dont le prix de l'immobilier progresse le plus ? Et combien cela coûte-t-il désormais d’acheter à Lyon ?

100 % des arrondissements enregistrent une hausse des prix immobiliers

Les chiffres recueillis par le baromètre LPI-SeLoger sont formels : si vous êtes propriétaire d’un appartement du côté des quartiers des Terreaux, des Pentes de La Croix-Rousse, des Chartreux, de Croix-Paquet ou encore de Saint-Vincent, sachez qu’il coûte désormais 24,5 % plus cher qu’il y a un an. Les IIe (Cordeliers, Bellecour, Ainay) et VIIe (La Guillotière, Jean Macé, Gerland) arrondissements de Lyon sont également crédités d’une forte poussée du prix de leur immobilier. De la place Bellecour au cours Charlemagne, en passant par la rue Édouard-Herriot, la place Jean Macé, la rue Amédée Lambert et l’avenue Félix Faure, les prix immobiliers dans l’ancien enregistrent une hausse annuelle de 13,6 %. Avec des augmentations respectives de 11 % et de 9,6 %, les IVe (La Croix-Rousse, Serin-Gillet) et IXe (Gorge-de-Loup, la Duchère) lyonnais font à peine moins bien. Enfin, la hausse annuelle oscille entre 5 % et 7,8 % dans les IIIe (La Part-Dieu, la Villette), Ve (Vieux Lyon, Fourvière), VIe (Brotteaux, Cité Internationale) et VIIIe (Les États-Unis, Monplaisir) lyonnais.

Prix immobilier arrondissement lyon

Bon à savoir

  • La hausse des prix dépasse 13 % dans 1/3 des arrondissements.

Plus de 6 000 € du m² dans le IIe arrondissement de Lyon

Si vous avez l’intention de vous offrir un appartement dans les quartiers Brotteaux, Cité internationale, Bellecombe ou encore Masséna, sachez que les prix pratiqués y dépassent les 6 000 € du m². Selon le baromètre LPI-SeLoger, comptez 6 214 € du m². Et si c’est du côté du quartier Sainte-Catherine ou aux environs du Parc de la Tête d’Or que vous prospectez, devenir propriétaire d’un logement vous coûtera plus de 5 000 € du m². Dans les Ier et VIe lyonnais, le m² se monnaye respectivement 5 448 € et 5 791 €. Pour vous loger à moindre coût, mieux vaut que vous concentriez vos recherches immobilières sur le IXe arrondissement. Avec un prix de 3 282 €, c’est dans cet arrondissement que le m² coûte le moins cher de la ville. Mais comme nous l’évoquions plus haut, y acheter un bien coûte presque 10 % plus cher qu’il y a un an…

Indicateur immobilier lyon rentree 2018

À Lyon, la marge de négociation s’établit à 2,7 % pour un appartement

Comme le fait remarquer Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, « sur les marchés où la demande reste solide, comme en Rhône-Alpes, les marges de négociation sont faibles : les vendeurs n’ont guère besoin de réviser leurs ambitions ». À Lyon, la réduction la plus fréquemment observée sur le prix de vente d’un logement tel qu’indiqué dans l’annonce atteint 2,7 %.

Top 3 des arrondissements les plus chers de Lyon

Arrondissement Prix au m²
IIe (Cordeliers, Bellecour) 6 214 €
VIe (Brotteaux, Cité Internationale) 5 791 €
Ier (Chartreux, Terreaux) 5 448 €

Bon à savoir

À Lyon, acheter un appartement dans l’ancien coûte 4 616 € du m².