Prix, économies d'énergie... les atouts et les défauts des maisons écologiques

Vincent Cuzon
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Ayant un impact sur l’environnement plus faible que les maisons traditionnelles, les habitations écologiques sont de plus en plus plébiscitées par les Français. Mais qu’est-ce que c'est précisément qu'une maison écologique ? Et quels sont les avantages et les inconvénients de ce type d'habitation ? On vous répond.

Image
Les économies d’énergie réalisées permettent de compenser un prix de vente plus élevé.
Les économies d’énergie réalisées permettent de compenser un prix de vente plus élevé. © Smileus - Adobe Stock
Sommaire

Une maison conçue pour ne pas nuire à son environnement

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, aucune définition officielle ou norme n’existe pour définir ce qu’est réellement une maison écologique. Néanmoins, dans les faits, pour être considérée comme écologique, une maison doit combiner différents critères. Elle doit, notamment, être construite à partir de matériaux naturels et locaux (pierre, bois, terre, etc.) qui doivent se retrouver dans tous les éléments du bien immobilier (structure, sols, murs, plafonds…). De plus, sa conception doit être pensée en prenant en compte le climat local, la localisation de l’habitation et la topographie du terrain et ce pour réduire au maximum son impact sur l’environnement et la biodiversité. En toute logique, une maison écologique doit aussi utiliser des énergies renouvelables (bois, solaire, pompe à chaleur, etc.) pour la production d’eau chaude et le chauffage. Une maison écologique est également conçue pour nuire le moins possible à la santé de ses occupants, en leur offrant une qualité de l’air intérieur optimale.

On peut distinguer plusieurs types d’habitations écologiques : les maisons à énergie passive, qui ne consomment pas plus d’énergie qu’elles en produisent et les maisons à énergie positive, qui produisent plus d’énergie qu’elles n’en consomment. On peut également évoquer les maisons autonomes, qui sont énergétiquement indépendantes. Précisons que différents labels, comme le label BBC (Bâtiment Basse Consommation), le label HQE (Haute Qualité Environnementale) ou encore le label HPE (Haute Performance Energétique), sont associés aux maisons écologiques.

Une maison écologique est pensée pour réduire au maximum son impact environnemental.

Maisons écologiques : de belles économies d’énergie à la clé

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les avantages offerts par les maisons écologiques sont nombreux. Conçues avec des matériaux de qualité et offrant une isolation optimale, les habitations écologiques permettent de consommer moins d’énergie que les maisons traditionnelles, ce qui a un impact non négligeable sur les factures énergétiques. A contrario, produisant l’eau chaude sanitaire (ECS) et le chauffage grâce à des énergies renouvelables, l’impact carbone d’une maison écologique est très faible. En d’autres termes, la quantité de CO2 émise est réduite au maximum.

Par ailleurs, ce type d’habitation offre un bon confort thermique, aussi bien pendant l’été que pendant l’hiver, ainsi qu’un taux d’humidité faible grâce à un système de ventilation performant, assurant un espace sain et confortable à ses occupants; une meilleure qualité de l’air intérieur qui diminue le risque de pathologies. De plus, les matériaux utilisés pour la construction d’une maison écologique, que ce soit les enduits, les peintures, les vernis ou encore les revêtements de sol, sont sélectionnés avec soin et ne sont pas nocifs pour la santé des occupants ni pour l’environnement. D’autre part, les maisons écologiques, forcément bien notées au DPE, séduisent plus facilement les acquéreurs puisque la performance énergétique est un critère qu’ils prennent de plus en plus en compte. Selon une enquête Opinionway-SeLoger, les prix des logements notés de A à E sont en moyenne plus élevés de 3,9 % à ceux des biens classés F ou G.

Les maisons passives ont pour spécificité de produire plus d’énergie qu’elles n’en consomment.

Les (quelques) inconvénients des maisons écologiques

Si elles offrent de multiples avantages, les maisons écologiques présentent également quelques inconvénients. Toutefois, ceux-ci sont bien moins nombreux que ses atouts. Au rayon des inconvénients, on peut citer un prix de vente ou de construction sensiblement plus élevé que celui d’un bien immobilier traditionnel. Le surcoût est compris entre 10 et 30 % selon la région, la superficie, le nombre d’étages ou les matériaux utilisés. Précisons toutefois ce que prix plus élevé à l’achat est largement compensé sur le long terme en raison des économies d’énergie conséquentes réalisées grâce à l’utilisation d’énergies renouvelables et à la qualité de l’isolation.

Autre inconvénient de la maison écologique : la complexité de sa conception. En effet, il peut être difficile de trouver un architecte ou un professionnel du bâtiment ayant les compétences requises pour la construction d’une maison écologique (matériaux adaptés, familiarités avec les technologies sollicitées, etc.).

Enfin, il peut également être compliqué de trouver un terrain adapté. Les terrains possédant les caractéristiques nécessaires pour la construction d’une maison écologique, notamment concernant l’orientation, ne sont effectivement pas légion.

Les économies d’énergie et la plus-value à la revente rendent les maisons écologiques avantageuses financièrement.

Estimez gratuitement votre bien en 2 min
Cet article vous a été utile ?
1
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Après une hausse fulgurante, les prix immobiliers bordelais ont finalement nettement baissé. © MarioGuti - Getty images
Acheter
Le marché immobilier de Bordeaux a connu un dynamisme sans précédent entre 2018 et 2022, avec des prix en forte hausse sur cette période. Trop forte peut-être, à en croire la conjoncture actuelle qui...