Cet article a été rédigé avec notre partenaire Nexity, expert en promotion immobilière.

Choisir le neuf pour acheter moins cher ?

Blandine Rochelle
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Si au premier abord, la construction d'un logement implique un prix au m² supérieur à celui d'un achat dans l’ancien, ce logement vous apporte un tel nombre d'avantages cumulés que son coût de la construction peut s’avérer moins cher sur le long terme.

Image
Contrairement aux idées reçues, un logement neuf peut vous permettre de réaliser des économies. © Grand Warszawski
Contrairement aux idées reçues, un logement neuf peut vous permettre de réaliser des économies. © Grand Warszawski
Sommaire

Un surcoût vite amorti

Pour commencer, faire construire ou acheter neuf engendre des frais de notaire réduits. En effet, ils s’élèvent à environ 2 à 3 % du prix de vente, contre 7 à 8 % dans l'ancien. Cela vous permet de réaliser des économies substantielles dès la construction, car pour une acquisition de 250 000 €, vous ne paierez que 5 000 à 7 500 €, alors que cette somme se situerait entre 17 500 et 20 000 € pour un logement dans l’ancien. En d’autres termes, les frais de notaire à eux seuls peuvent parfois vous permettre d’acheter moins cher. Et cela vaut aussi pour les frais de notaire appliqués au terrain.

En effet, si vous faites le choix de la construction individuelle, la première étape est d'acheter un terrain viabilisé, pour y construire la maison de ses rêves. Nexity propose par exemple ce type de terrains libres de constructeur, qui vous permettent de recourir à l'artisan de votre choix pour créer un logement qui vous ressemble et adapté à vos besoins. Cela vous permettra aussi de rester maître du coût de votre projet, en faisant jouer la concurrence et en comparant les devis !

De plus, que vous fassiez construire ou que achetiez dans le neuf en VEFA, il faut garder en tête que cette construction neuve respectera la réglementation environnementale en vigueur, qui fait la part belle à la performance énergétique depuis quelques années. Les constructeurs doivent ainsi respecter la norme RE 2020 et ils sont également de plus en plus nombreux à appliquer la norme ISO 14001. Autant de critères qui assurent une consommation d'énergie réduite (avec un DPE optimal) que l'on ressent sur les factures, mais également le confort des habitants. Ce type d'achat permet donc de diminuer ses frais de fonctionnement sur le temps long.

En optant pour la construction sur un terrain viabilisé libre de constructeur, vous pouvez maitriser le coût de votre projet et faire jouer la concurrence entre les constructeurs.

Des avantages fiscaux

Le choix du neuf, à construire ou en VEFA, vous permet également de profiter d’avantages fiscaux non négligeables, à commencer par l’exonération de taxe foncière qui court durant les 2 années suivant la fin de la construction et qui représente une économie avantageuse.

De plus, certains dispositifs vous soutiennent financièrement tant dans l'achat de votre résidence principale qu'en investissement locatif :

  • Le Prêt à Taux Zéro (PTZ), qui consiste en un prêt gratuit, c’est-à-dire sans intérêts d’emprunt associé. Cette aide de l’Etat vous est attribuée en fonction de vos revenus, de la zone dans laquelle se situe votre projet et de la composition de votre ménage. Il peut financer jusqu’à 40 % de l’opération et son montant peut atteindre 138 000 €. Des modalités de remboursement aménagées sont également proposées.
  • Le Pinel + vous est accessible si vous souhaitez faire construire un appartement dans l’objectif de le mettre en location et de percevoir les loyers. En vous engageant à louer le logement en respectant un plafond de ressources vis-à-vis des locataires, un plafond de loyer, et en vous engageant à louer durant 6, 9 ou 12 ans, vous bénéficiez d’une réduction de 10,5, 15 ou 17,5 % du coût de l’opération.

Vous pouvez prétendre à d’autres aides pour la construction : le prêt Action Logement, le prêt épargne logement, etc.

Un logement adapté à ses besoins

Lorsque l’on achète un logement dans l’ancien, on accepte que ses plans n’aient pas été réalisés selon nos goûts et cela nous amène généralement à engager des travaux coûteux en une seule fois ou sur plusieurs années, avant d’obtenir l’agencement et les équipements qui nous conviennent.

En choisissant le neuf ou la construction, vous économisez dès le départ sur ce poste de dépense, puisque le bien est construit selon vos attentes, vos besoins, la composition de votre famille, etc. Et dans l'achat en VEFA, la plupart des logements sont aujourd'hui modulables. Cela vous permet notamment de le personnaliser selon vos envies, en changeant l'agencement des pièces et en choisissant votre cuisine et vos sols, ainsi que l'aspect des murs.

Ainsi, le choix du neuf vous assure de ne pas avoir à réaliser de travaux d'aménagement ou de rénovation. Vous ne serez pas amené(e)s à devoir débloquer un budget au fil du temps pour remettre votre habitation en état, pour remplacer les équipements qui ne vous conviennent pas ou encore pour revoir l’agencement et la distribution des pièces. Vous obtenez dès le départ un logement confortable et conçu selon vos besoins.

Un logement sûr et protégé

Enfin, lorsque vous disposez d’un logement dans l’ancien et que vous constatez un défaut de construction, vous devez prévoir un budget suffisant pour le remettre en état de votre propre poche. Avec un logement neuf, vous êtes couvert durant plusieurs années et au titre de différents dommages, grâce à différentes garanties constructeur :

  • La garantie de parfait achèvement court durant un an à compter de la réception du logement. Elle couvre les dommages constatés dans le procès-verbal de réception et ceux que vous auriez signalés dans l’année suivant la livraison et qui peuvent être de différentes natures, à savoir des vices de conformité, des équipements dysfonctionnels, des vices affectant la solidité, etc.
  • La garantie biennale court durant 2 ans à compter de la réception et couvre les vices affectant les éléments dissociables et démontables de la construction, comme les volets, les portes, les radiateurs, etc.
  • La garantie décennale court durant 10 ans et couvre les désordres qui compromettent la solidité de la maison ou qui la rendent impropre à sa destination. Il peut s’agir de problèmes tels que la toiture défectueuse, un défaut d’étanchéité, des problèmes de fondations, d’ossature, etc.

Si vous êtes confronté(e) à l’un ou l’autre de ces cas de figure dans les délais impartis, vous n’aurez aucune somme à régler car ce sont les assurances qui vont prendre en charge les réparations.

Cet article vous a été utile ?
39
2

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Les APL peuvent-ils être supprimés ?
Acheter
Vous avez besoin de souscrire un prêt pour financer l’achat d’un bien immobilier et souhaiteriez connaître le montant maximal que vous pouvez obtenir ? Taux d’effort, montant de votre apport personnel...
Image
couple sur canapé souriant
Acheter
Permettant à un organisme prêteur de savoir si un candidat à l'emprunt est solvable ou non, le taux d'effort est l’une des données les plus importantes lors de la souscription d’un crédit immobilier...
Image
Il est important de suivre point par point chaque étape pour que votre projet immobilier se déroule dans les meilleures conditions. © vm - Getty images
Acheter
Lancer un projet immobilier est une démarche stimulante mais également complexe, qui requiert une préparation minutieuse et une compréhension des différentes étapes impliquées. Que vous soyez un primo...