Cet article a été rédigé avec notre partenaire Nexity, expert en promotion immobilière.

Pourquoi acheter neuf permet de faire des économies d’énergie ?

Anissa Duport-Levanti
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Hausse du coût de l'énergie, lutte contre les passoires thermiques, normes environnementales qui se renforcent... l'achat dans le neuf n'a jamais été aussi avantageux pour réaliser des économies d'énergie ! On vous explique.

Image
Dans certaines villes, le neuf est aujourd'hui moins cher que l'ancien ! © Nexity
Acheter dans le neuf permet des économies d'énergie importantes vu le contexte actuel. © Nexity
Sommaire

Des performances énergétiques optimales

Ce n’est un secret pour personne : le neuf est plus cher que l’ancien. En moyenne, comptez de 15 à 30 % de plus pour un bien par rapport à un bien ancien. Pourtant, sur le long terme, ce n’est pas si vrai. En effet, l’investissement, bien que supérieur au départ, se rentabilise rapidement, notamment, grâce aux performances énergétiques du neuf. Les nouvelles constructions qui sortent de terre doivent respecter des normes très élevées qui garantissent un DPE classé A.

Cela est dû au niveau d’isolation thermique (et phonique), aux matériaux utilisés et aux systèmes de chauffage très économes installés dans le logement. Ainsi, l’achat d’un logement neuf assure d'avoir aucun travaux à réaliser (ce qui est rarement le cas dans l'ancien), mais permet au contraire de réduire sa consommation énergétique et donc ses factures d’énergie, dès l’entrée dans le logement. C’est ce qui permet de rentabiliser son achat sur le long terme.

Matériaux et chauffage durables

Les promoteurs du neuf se tournent donc, résolument, vers des matériaux plus écologiques pour leurs nouvelles constructions, suite à l’impulsion du gouvernement à réduire drastiquement l’empreinte carbone des bâtiments, avec le déploiement de la norme RE2020. En effet, celle-ci prend en compte le calcul des émissions de gaz à effet de serre sur l'ensemble du cycle de vie d’un bâtiment, de sa construction à sa démolition. Or, atteindre ces objectifs de réduction de l’empreinte carbone des bâtiments passe, notamment, par l’utilisation de matériaux biosourcés, c'est-à-dire issus de matière organique renouvelable (biomasse), comme le bois par exemple. Certains constructeurs étaient déjà précurseurs, à l’image de Nexity qui a développé depuis une dizaine d’année des programmes « Ywood » intégrant une ossature en bois. Le promoteur est également détenteur du label BBCA (Bâtiment Bas Carbone) depuis 2016, en tant que premier promoteur bas carbone en nombre d’opérations réalisées.

Autre nouveauté de la RE2020 : l’interdiction du chauffage au gaz ! En effet, cette norme est en vigueur depuis le 1er janvier 2022 et va progressivement exclure le chauffage au gaz des nouvelles constructions. Elle a fixé dans un premier temps un plafond d’émissions de gaz à effet de serre de 4kg de CO2 par m² et par an pour les maisons individuelles. Dès 2024, ce seuil sera élevé à 6kg, ce qui exclut, de facto, le gaz comme moyen de chauffage. Les constructeurs sont donc encouragés à se tourner vers des solutions de chauffage plus durables, comme les pompes à chaleur, les chaudières à granulés ou encore le solaire… Une bonne nouvelle pour les futurs acquéreurs, car ces systèmes de chauffage ne sont pas seulement moins énergivores, ils représentent aussi de fortes économies financières ! 

Le neuf permet d'avoir des systèmes de chauffage économes dès l'entrée dans le logement, sans avoir à entreprendre un remplacement d'équipement.

Le gouvernement lutte contre les passoires thermiques

Au-delà de ses avantages purement énergétiques, l’achat d’un logement neuf assure également une rentabilité locative sur le long terme. En effet, le gouvernement a entrepris depuis quelques années une véritable chasse aux passoires énergétiques, logements les plus énergivores dont les DPE sont classés F et G. Cela se caractérise, notamment, par l’interdiction de louer ce type de logement et ce dès 2023 ! 

Ainsi, les logements les plus énergivores, classés G et excédant une consommation énergétique de 450 kWh/m2 en énergie finale par an, sont d’ores et déjà interdits à la location. Dès 2025, ce sera au tour de tous les logements classés G, puis les biens classés F suivront en 2028 avant que les logements classés E soient également interdits en 2034. Face à cette législation de plus en plus sévère, les logements neufs tirent largement leur épingle du jeu ! En effet, pas besoin d’anticiper d’éventuels travaux de rénovation énergétique pour se mettre en conformité… Si vous souhaitez investir dans le locatif ou envisagez simplement de louer votre logement à moyen ou long terme, l’achat d’un logement neuf sera toujours un bon choix, d’autant que certains dispositifs comme la loi Pinel peuvent vous aider à investir.

Vous avez un projet d'achat immobilier ?
Cet article vous a été utile ?
6
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Le leasing immobilier vous permet d'acquérir votre logement progressivement tout en vous constituant une épargne. © SolStock - Getty images
Acheter
Le leasing immobilier, également connu sous le nom de location-accession, est une solution de financement innovante permettant d’acquérir un bien immobilier de manière progressive. Dans un contexte où...
Image
Faire construire, c’est être certain d’avoir une maison sur mesure… mais aussi de ne pas bénéficier du PTZ. © aanton - Getty Images
Acheter
Quand on a pour projet de vivre dans une maison, un choix s’offre à nous : acheter un bien existant ou faire construire. Entre le confort du neuf et le charme de l’ancien, le choix peut s'avérer...
Image
Evaluez réellement les risques en cas de procédure au sein de la copropriété : toutes les procédures ne se valent pas. © LaylaBird - Getty images
Acheter
Lorsque l'on souhaite acheter un logement en copropriété, il peut arriver de s’apercevoir que la copropriété concernée fait l’objet d’une procédure en cours. Il est important de se pencher sur la...