« À Montpellier, le marché locatif est très dynamique dans les quartiers nord »

11 mar 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

La demande locative est forte dans les quartiers situés au nord de Montpellier. Richard Thélène, président du groupe Thélène Immobilier, à Montpellier, nous éclaire sur les spécificités du marché.

Image
« À Montpellier, le marché locatif est très dynamique dans les quartiers nord »
En raison du grand nombre d’étudiants, Montpellier est l’une des villes les plus jeunes de France. © Olgysha – Shutterstock

Le marché locatif dans les quartiers nord de Montpellier résiste-t-il à la crise sanitaire actuelle ?

Richard Thélène — Il se porte bien sur le secteur. Les acquéreurs sont très nombreux à rechercher un bien. À la sortie du premier confinement, nous avons même reçu quatre fois plus d’appels téléphoniques que sur la même période en 2019. La pression reste aujourd’hui élevée sur le marché locatif, à tel point que nous n’avions plus rien à vendre en septembre dernier. Le stock ne s’est reconstitué que récemment, au début de l’année 2021. Cela s’explique notamment par la libération de nombreux logements par les étudiants qui ont dû quitter leur location prématurément avec la crise sanitaire.

Quelles explications donnez-vous à cette forte attractivité ?

Certaines personnes se sont retrouvées à l’étroit dans leur logement pendant les mois de confinement et ils aspirent à plus d’espace et de confort. La demande est particulièrement élevée sur les appartements comportant un espace extérieur, même de petite taille. De plus, nous avons affaire à de nombreuses recherches de logement à louer faisant suite à des séparations.

« Pour louer dans le quartier Boutonnet, il faut prévoir un budget entre 1 200 et 1 300 € »

Richard Thélène, président du groupe Thélène Immobilier, à Montpellier

Quels sont les secteurs les plus prisés par les locataires au nord de Montpellier ?

Les locataires plébiscitent le quartier Boutonnet se situant à seulement 15 minutes de la place de la Comédie et à proximité du jardin des Plantes. Ils apprécient son air de village et ces petits ensembles immobiliers de caractère. Au nord du quartier Boutonnet, Aiguelongue est un secteur résidentiel huppé également très plébiscité. Il compte de nombreux immeubles récents avec de spacieux balcons et terrasses et est relié au centre-ville montpelliérain par la ligne 2 du tramway.

Quel est le budget moyen pour louer un appartement dans ces quartiers ?

Pour louer un studio au sein du quartier Boutonnet, il faut compter, en moyenne, entre 450 et 500 €. Pour la location d’un appartement F2, les locataires doivent prévoir un budget autour de 650 à 700 €. Enfin, pour louer un appartement familial, il faut débourser entre 1 200 et 1 300 €. Les prix sont sensiblement identiques dans le quartier d’Aiguelongue.

Le prix d'une location à Montpellier est de 15 €/m², en moyenne

Combien de temps faut-il pour louer un bien dans ces quartiers ?

Les délais de location sont extrêmement courts, car l’offre est encore très faible bien qu’elle ait légèrement augmenté depuis le mois de janvier. Dès lors qu’un bien est mis en location, nous recevons de nombreux appels.

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui cherche à louer sur le secteur ?

Il faut être prêt à se positionner rapidement. Il ne faut pas hésiter à constituer en amont son dossier de location et se rapprocher d’une agence immobilière pour faire état de sa recherche.

Comment va évoluer le marché locatif dans les mois à venir ?

Il devrait rester tout aussi dynamique qu’aujourd’hui. Nous espérons pouvoir proposer davantage d’offres à la location.

Image portrait
Image
Richard Thélène
Président du groupe Thélène Immobilier
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

A la une !