« À Toulon, si le nombre d'acheteurs augmente encore, les prix vont exploser »

05 déc 2021
mis à jour le
14 déc 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Dans l’une des villes les plus ensoleillées de France, le marché immobilier ne semble pas connaître la crise, au contraire ! Les transactions se multiplient, d’après Pierre Seigneur, directeur de l’agence Stéphane Plaza Immobilier, à Toulon.

Image
« À Toulon, si le nombre d'acheteurs augmente encore, les prix vont exploser »
L’ensoleillement exceptionnel et les températures clémentes, l’atout charme de Toulon. © Kseniya Oniskevych – Shutterstock

Avez-vous déploré certaines conséquences de la crise sanitaire sur le marché immobilier de Toulon ?

La pandémie a fait grimper la demande sur la ville. Les prix accessibles, la bonne qualité de vie grâce à la présence d’espaces verts, l’emplacement sur le littoral ainsi que la possibilité de disposer d’un bien à la superficie confortable, il n’en fallait pas plus pour séduire les Parisiens lassés des conditions d’habitation dans la capitale. Globalement, dans tout le département varois, de nombreux projets d’achats ont été précipités en raison de mutations professionnelles, poussées par l’essor du télétravail et même si nous ne pouvions procéder à des visites traditionnelles durant cette période inédite, nous avons, grâce à l’arrivée des outils digitaux, pu accompagner nos clients même pendant les confinements successifs. En plein cœur de la crise, nous avons connu une hausse de plus de 15 % de notre chiffre d’affaires.

Pouvez-vous nous communiquer des exemples de prix de biens reflétant l’état de son marché ?

Au cœur du centre-ville historique, dans la rue des Arts, on peut trouver à la vente un 2-pièces de 42 m², au 5e étage sans ascenseur, entièrement rénové au prix de 114 000 €. Il sera vendu en 48 h. À savoir qu’il y a moins de deux ans, sa valeur était de 95 000 €. Dans la haute ville, rue Picot, un T3 de 60 m² en bon état, situé au dernier étage, se vend en quelques jours à 235 000 €.

Le prix au mètre carré à Toulon est de 2 670 €/m², environ.

Quels conseils donneriez-vous à une personne ayant le projet d’acheter ou d’investir à Toulon ?

Avant toute chose, il est primordial de se tourner vers sa banque ou un courtier et de réaliser une simulation bancaire. Je dirais ensuite qu’il faut savoir se montrer hyper réactif : quand on voit un bien mis en vente sur le marché susceptible de nous plaire, il faut rester en alerte. En effet, il y a souvent plusieurs offres sur un même bien. Du côté des aspects plus pratiques, il faut privilégier l’emplacement avant toute autre chose, puis bien vérifier la santé financière de la copropriété. Je conseillerais de prendre le temps nécessaire afin d’apprécier le nombre de locataires et de propriétaires dans la copropriété. Pour une majorité de locataires, je conseille de faire de l’investissement locatif. Au contraire, si la copropriété compte plus de propriétaires, alors tous les voyants sont au vert pour faire du bien sa résidence principale.

Quelles sont les perspectives d’évolution pour le marché immobilier toulonnais ?

Si le nombre d’acquéreurs continue à augmenter, les prix immobiliers vont être entraînés et exploser. Il y a donc un risque important de bulle immobilière

Image portrait
Image
Pierre Seigneur, Directeur Stéphane Plaza Immobilier Toulon Centre Haute-Ville
Stéphane Plaza Immobilier Toulon Centre Haute-Ville, 7 rue Berthelot , 83000 Toulon
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

A la une !