« La quasi-totalité des logements neufs en Moselle est vendue sur plan »

12 nov 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Aux frontières du Luxembourg ou de l’Allemagne et à proximité de la Belgique, la Moselle fait figure de véritable carrefour européen. Fabrice Douet, directeur commercial du Groupe Habiter, nous donne son point de vue sur le marché de l’immobilier du neuf de ce département.

Image
« La quasi-totalité des logements neufs en Moselle est vendue sur plan »
Les logements neufs garantissent des matériaux modernes et une bonne isolation. © sl-f

Votre clientèle est-elle locale, régionale, nationale ou internationale ?

Généralement, notre clientèle est assez locale. Les personnes connaissent déjà les atouts de la région, mais internet nous permet également de toucher une clientèle plus large. En ce qui concerne le profil des acquéreurs, il est partagé entre 50 % d’investisseurs et 50 % de propriétaires occupants.

Quels sont les critères primordiaux pour les acquéreurs qui recherchent un logement neuf ?

Le logement neuf garantit des matériaux modernes et une bonne isolation pour de véritables économies d’énergie. L’agencement des pièces intérieures et le choix des finitions sont également de vrais plus. Quant à la présence quasi-systématique d'une terrasse, d’un ascenseur et d’un garage, ils finissent de convaincre les clients. Les taux de crédit relativement bas ainsi que les avantages fiscaux, incitent également à l’achat dans le neuf. 

Les prix des logements neufs ont-ils tendance à augmenter, à stagner ou à baisser ?

Comme un peu partout sur le territoire, les prix de l’immobilier neuf en Moselle sont globalement à la hausse. Cela s’explique notamment par l’envolée des prix des matières premières ou encore la rareté des terrains constructibles à fort potentiel. Par exemple, l’ancien CHU de Metz Bon Secours désaffecté a permis de développer un programme immobilier de 32 000 m² habitables, mais ce genre d’opportunité reste rare.

« Les logements neufs doivent être adaptés à la clientèle senior ou aux personnes à mobilité réduite »

Fabrice Douet, directeur commercial Groupe Habiter

La demande de logements neufs a-t-elle augmenté depuis la crise sanitaire ?

Malgré la Covid-19, l’année 2020 a été bonne pour les promoteurs, qui ont moins de stock et ont des difficultés à répondre à la demande. La quasi-totalité des ventes s’effectue sur plan (VEFA). En outre, on constate que les prix immobiliers en Moselle sont en hausse, notamment du fait d’une augmentation du prix des matières premières et des bons terrains, devenus très rares.

Quels sont vos points forts en tant que promoteur immobilier ?

100 % des appartements proposés par Groupe Habiter disposent d’une terrasse et/ou d’un jardin. Nous savons aussi à quel point la météo dans le Grand Est peut s’avérer rigoureuse, voilà pourquoi chaque logement possède un garage fermé. Nos 25 années d’expérience parlent pour nous et rassurent nos clients sur notre professionnalisme et notre engagement. Par ailleurs, nous sommes également syndic de copropriété, afin d’accompagner nos clients pendant et après la livraison de nos biens.

Pour finir, pouvez-vous présenter le Groupe Habiter ?

À l’origine promoteur immobilier dans le secteur Nancy/Luxembourg, le Groupe Habiter propose jusqu’à 600 logements neufs par an dans la région Grand Est et dans toute la France. Présents sur le terrain depuis plus de 25 ans, nous en connaissons tous les aspects pour répondre aux besoins de nos clients. Nous disposons également de la marque Elogia à destination de notre clientèle senior.

Image portrait
Image
Fabrice Douet, Directeur commercial Groupe Habiter
Groupe Habiter, 7 place Philippe de Vigneulles, 57000 Metz
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils

A la une !