Orléans : des opportunités à saisir dans l'immobilier

11 oct 2014
mis à jour le
03 juil 2019
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

A seulement 135 kilomètres au sud de Paris, Orléans est la première grande ville sur la route vers le sud de la France. Elle concentre de nombreux atouts pour les nouveaux arrivants, à la fois en termes de prix de l’immobilier et de qualité de vie.

Image
Orléans : des opportunités à saisir dans l'immobilier
La cathédrale Sainte-Croix située à Orléans ©Laurenthuet - Fotolia

Sommaire

Orléans est le chef-lieu de la grande région Centre et du département du Loiret. Cette cité à l’histoire prestigieuse domine aujourd’hui une aire urbaine qui concentre plus de 400 000 habitants. La ville cumule un pôle universitaire attractif avec une ambiance calme et familiale : espaces verts, tramway et architecture d’époque se conjuguent pour faire du centre-ville un lieu de vie particulièrement agréable. Orléans bénéficie d’un véritable dynamisme économique, notamment dans quelques secteurs de pointe telles que les télécommunications, l’électronique et l’instrumentation.

Orléans : de multiples projets de rénovation et de construction

La plus grande réussite récente de la municipalité d’Orléans, en matière d’urbanisme, est certainement la réfection du centre-ville, et notamment le rafraîchissement des emblématiques maisons de maître à pans de bois. Les rues, autrefois exigües et mal pavées, ont été reconverties avec succès en voies piétonnes pittoresques. Le grand jardin de la Charpenterie, inauguré en 2003, a par ailleurs redonné un poumon vert au centre-ville. D’autres projets, notamment dans les quartiers de Coligny ou de Sonis, ont bénéficié de l’arrivée du tramway ou encore de la construction de grands ensembles immobiliers neufs. Ces projets tendent à maintenir les prix immobiliers à un niveau moyen de 2 000€ le mètre carré en 2014.  

Avis d'expert sur la périphérie d'Orléans

En-dehors de la ville elle-même, les agences immobilières tendent à distinguer deux zones. La plus prestigieuse et la plus chère est la petite couronne, avec des communes comme Saint-Jean-de-la-Ruelle, Ingré ou Chécy. Il est possible d’obtenir des prix plus attractifs et de dénicher des terrains à bâtir dans la grande couronne (Patay, Neuville-aux-Bois, Saint-Denis-de-l’Hôtel…).

Transports : proximité de Paris et axe autoroutier important

Malgré ou à cause de sa proximité avec Paris, Orléans est pour l’instant dénuée de ligne TGV en propre, ce qui n’empêche pas de rallier rapidement la capitale par les trains « grandes lignes ». La ville est en revanche bien lotie pour les transports routiers, puisqu’elle est traversée par l’A10, de Paris à Bordeaux, et constitue par ailleurs le point de départ de l’A71, qui va jusqu’en Méditerranée via Clermont-Ferrand. Les transports en commun de la TAO sont constitués de deux lignes de tramway et d’une trentaine de lignes de bus.

Les quartiers à privilégier à Orléans

Pour être en plein centre, vous pourrez restreindre vos recherches aux quartiers de Bourgogne et République, en les élargissant éventuellement au quartier de la gare et aux Carmes, où passe le tramway. Pour des prix un peu plus modérés, il est possible d’opter pour les quartiers situés sur la rive sud de la Loire, où la proportion de logements récents est par ailleurs beaucoup plus élevée.

Forte d’une situation géographique centrale et proche de l’Ile-de-France, Orléans attire en permanence de nouveaux habitants grâce à son cadre de vie verdoyant et aux opportunités professionnelles qui s’y développent.

Les points à retenir :

  • La ville d’Orléans constitue une excellente valeur refuge pour les ménages chassés de Paris par un immobilier trop cher.
  • La rénovation du centre-ville a définitivement débarrassé Orléans de son image de belle endormie.
  • Les quartiers bourgeois sont idéalement complétés par des zones plus accessibles.
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French

A la une !