Comment bien préparer son logement pour le louer pendant les JO ?

Vincent Cuzon
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Bordeaux, Marseille, Paris… si vous vivez dans une ville accueillant les JO, il peut être tentant de louer votre bien pour obtenir des revenus complémentaires. Mobilier, stockage de vos affaires… les conseils à suivre pour préparer votre logement pour le louer pendant les JO 2024.

Image
Pensez à retirer vos affaires précieuses de votre bien avant de le louer pendant les JO. © Pascale Gueret – Getty Images
Pensez à retirer vos affaires précieuses de votre bien avant de le louer pendant les JO. © Pascale Gueret – Getty Images
Sommaire

Comment aménager votre bien pour le louer pendant les JO ?

Pour séduire les voyageurs du monde entier et louer votre logement plus facilement pendant les JO 2024, il doit répondre à certaines exigences en matière de confort et de propreté. Machine à laver, lave-vaisselle, télévision, wifi… ces différents équipements doivent être présents et en bon état de marche dans la mesure où les voyageurs souhaiteront disposer d’un logement leur facilitant le quotidien pendant leur séjour. La décoration intérieure doit également être à la hauteur. Privilégiez une décoration sobre pour convenir au maximum de personnes. Veillez à dépersonnaliser votre logement, en enlevant les photos de famille et le maximum de souvenirs. Pour limiter les risques de vols et dégradations, enlevez également vos documents personnels et objets précieux (tableaux, bijoux…) et remplacez les meubles onéreux ou auxquels vous tenez le plus par du mobilier plus basique pour la période de location. Même choses pour les draps, serviettes de bain ou encore la vaisselle. Prévoyez des lots réservés à la location au bon rapport qualité-prix.  

Dans les villes qui accueilleront des épreuves des JO, le prix des locations saisonnières sont multipliés par 2 voire 4 fois.

Où stocker vos affaires pendant les jeux olympiques ?

Retirer vos meubles et affaires personnelles de votre logement pour le louer pendant les JO, c’est l’idéal. Toutefois, vous allez devoir trouver une solution pour les stocker pendant l’évènement. La solution la moins coûteuse consiste à entreposer vos affaires personnelles dans des placards pouvant être fermés à clé, votre cave (pas trop humide) ou dans une pièce dédiée. Si vous n’avez pas cette possibilité car votre appartement est trop petit et que vous ne disposez pas d’un espace de stockage en annexe, vous allez devoir vous tourner vers une solution externe. Dans un premier temps, sondez votre entourage pour savoir si vos parents, frères et sœurs ou amis. ont de la place dans leur garage ou une pièce inutilisée où vous pourriez stocker vos meubles et effets personnels pendant les jeux olympiques. Si vous ne trouvez pas de solution auprès de votre famille et de vos amis, ne vous découragez pas. Vous pouvez encore louer une cave à un particulier ou encore un espace de stockage auprès d’une société spécialisée. Ces solutions ont un coût mais elles vous permettront de stocker vos affaires en toute sécurité pendant quelques semaines.

Louer votre bien pendant les JO : êtes-vous assuré ?

Avant de mettre en location votre résidence principale pendant les jeux olympiques, vérifiez que vous disposez bien de toutes les assurances nécessaires pour être protégé en cas de sinistre. Faites le point avec votre compagnie d’assurance sur le niveau de couverture de votre contrat concernant votre logement et votre patrimoine mobilier. Assurez-vous que votre contrat est adapté à la mise en location de votre résidence principale et vérifiez la durée de la location couverte dans ce cas (quelques jours, une semaine, deux semaines…) Certains contrats peuvent exclure la prise en charge des dommages dont vous n’êtes pas à l’origine. Si vous n’avez pas de solution pour stocker gratuitement vos meubles et affaires personnelles et que vous ne souhaitez pas louer un espace de stockage, vous pourrez revoir à la hausse le montant des biens assurés pour être mieux couvert en cas de vols ou de dégradations. Enfin, si vous êtes locataire et que votre propriétaire vous a autorisé à sous-louer, assurez-vous que vous êtes bien couvert en cas de sinistre durant la sous-location. Sinon, l’addition pourrait être salée en cas de dégradations.

Avant de souscrire l'assurance proposée par une plateforme de location saisonnière, vérifiez que vous n’êtes pas déjà couverts par votre assureur.

Cet article vous a été utile ?
6
2

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Caracol crée des colocations solidaires qui réunissent des jeunes français et étrangers. © Drazen - Adobe Stock
Louer
Caracol est une association créée en 2018, qui a pour objectif d’utiliser les logements vides pour en faire des colocations solidaires, multiculturelles à un prix défiant toute concurrence. Une façon...
Image
La location de résidence secondaire peut être établie pour une courte ou une longue durée. © Davide Angelini - Adobe Stock
Louer
Si vous détenez une résidence secondaire que vous occupez moins de 8 mois dans l’année et que vous souhaitez en retirer des revenus, il est possible de mettre cette résidence secondaire en location...
Image
Mettez en place un contrat de location pour louer votre piscine privée, afin de formaliser votre accord avec le locataire. © Linda Raymond - Getty images
Louer
Durant l’été, nombreux sont ceux qui recherchent des occasions de se rafraîchir. Si vous avez la chance de disposer d’une piscine privée, vous pouvez envisager de la mettre en location, pour arrondir...