Notre guide pour visiter utile sur un marché locatif pénurique

Vincent Cuzon 24 nov 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

En France, le marché locatif est actuellement en situation de pénurie. Trouver un logement à louer peut donc être un véritable parcours du combattant. Découvrez tous nos conseils pour être efficace dans vos recherches et décrocher l’appartement idéal sur un marché tendu.

Image
Dans de nombreuses agglomérations, la pénurie s’accentue sur le marché locatif. © JJFarquitectos - Getty Images
Dans de nombreuses agglomérations, la pénurie s’accentue sur le marché locatif. © JJFarquitectos - Getty Images
Sommaire

Un marché locatif en situation de pénurie

Le marché locatif hexagonal est en situation de pénurie. C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude récente de SeLoger, selon laquelle le stock d’offres de biens à louer a baissé en France de 18 % en moyenne depuis janvier 2022… et même de 9 % rien qu’au cours des douze derniers mois. C’est à Rennes (- 42,9 %), à Paris (- 38,3 %) et à Nice (- 33,9 %) que la pénurie est la plus criante.

Parmi les causes de cette pénurie, nous pouvons citer l’exclusion progressive des passoires thermiques (F et G au DPE) du marché locatif, poussant de nombreux propriétaires à se séparer de leurs logements. S’ajoute à cela la hausse des taux de crédit immobilier, qui oblige un grand nombre de primo-accédants à rester locataires. Autrement dit, le nombre de biens diminue sur le marché locatif tandis que le nombre de locataires augmente. Une tension locative qui oblige les locataires à suivre une certaine méthodologie pour trouver un bien répondant à leurs attentes.

Soyez efficace dans vos recherches

Sur un marché locatif en situation de pénurie, il est indispensable d’être très efficace dans vos recherches, afin de ne pas perdre de temps en visitant des biens ne répondant pas à vos critères (loyer, surface…). Faites donc une liste de critères indispensables à vos yeux et une liste de critères rédhibitoires. Ensuite, il vous faudra faire montre de réactivité pour ne pas passer à côté d’une perle rare. Faites le tour des plateformes d’annonces immobilières le plus régulièrement possible et mettez en place des alertes afin d’être averti(e) dès qu’un bien répondant à vos attentes arrive sur le marché.

Vous pouvez aussi confier votre recherche à une agence immobilière, qui saura vous conseiller au mieux et fera en sorte de vous faire vous déplacer uniquement pour des biens répondant vraiment à vos critères. D’ailleurs, à propos des visites, il faudra vous rendre disponible. Face au manque de biens à louer, un appartement peut très bien trouver preneur dans la journée !

Ne perdez pas votre temps en visitant des biens dont le loyer dépasse votre budget.

Préparez votre dossier en amont

Sur un marché « pénurique », il est encore plus important de laisser une bonne impression à la personne propriétaire du bien qui vous intéresse pour vous démarquer de la concurrence. Pour commencer, soyez à l’heure le jour de la visite. Un retard vous portera préjudice au moment où le propriétaire devra choisir entre plusieurs locataires. De plus, préparez un dossier complet en amont. Si le logement vous intéresse vraiment, vous pourrez ainsi le transmettre dès la fin de la visite.

Un dossier de location complet doit comprendre une copie de votre carte d’identité ou passeport, votre contrat de travail, votre certificat de scolarité et carte d'étudiant si vous êtes étudiant, vos 3 dernières fiches de paie, votre dernier avis d’imposition et un justificatif de domicile. Si vous avez un garant, il devra fournir le même type de justificatifs. Pour gagner la confiance des propriétaires, vous pouvez ajouter à votre dossier une lettre de recommandation de votre bailleur précédent.

Ne choisissez pas un logement par défaut

Si le marché locatif fait face à une pénurie, ce n’est pas une raison pour prendre le premier logement venu. Prêtez attention au moindre détail durant la visite et n’hésitez pas à vous faire accompagner par un proche. Avant même d’entrer dans le logement, passez le quartier au crible et renseignez-vous sur les transports, les commerces et services à proximité ainsi que sur les places de stationnement disponibles. Dans l’immeuble, inspectez l’état des parties communes (porte, digicode, boîtes aux lettres, escalier…).

Une fois dans le logement, ne baissez pas la garde. Vérifiez le fonctionnement des interrupteurs, fenêtres, volets, robinets et radiateurs et inspectez minutieusement  la cuisine et la salle de bains pour détecter d’éventuelles traces d’humidité. Posez également des questions sur le niveau des charges, la qualité de la connexion Internet ou encore les factures d’électricité du précédent locataire. Attention, si le propriétaire vous demande une somme d’argent pour vous réserver le bien, sachez que c’est totalement illégal. En effet, aucune somme d’argent ne peut vous être réclamée avant la signature d’un bail de location écrit, et ce même si le marché est pénurique.

Préférez les visites en fin de journée pour mieux vous rendre compte du bruit de voisinage.

Estimez le loyer de votre bien
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
colocation jeune
Louer
Vous souhaitez intégrer une colocation à Brest ? Chiffres clé du marché immobilier dans le Finistère, budget moyen pour louer une chambre, astuces pour trouver rapidement votre colocation, SeLoger...
Image
Renégocier son loyer : certains moments sont plus opportuns que d’autres. © Eleganza – Getty Images
Louer
Vous louez un appartement ou une maison et trouvez votre loyer trop élevé ? Et si vous tentiez une renégociation ? Travaux réalisés par vos soins, travaux urgents, troubles de jouissance, fin du bail...