Tout savoir sur la rénovation d’ampleur en 2024

Louis Duchesne
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Lutte contre le changement climatique, soutien du pouvoir d’achat, amélioration de la qualité de vie… les enjeux de la rénovation énergétique sont nombreux. La France compterait encore près de 5 millions de passoires thermiques. Pour inverser la tendance, le gouvernement a fixé un objectif de 140 000 rénovations d’ampleur en 2024. Pour ce faire, plusieurs dispositifs ont évolué, comme MaPrimeRénov’ ou le Coup de Pouce. Prêt à vous lancer dans une rénovation d’ampleur cette année ? Voici ce qu’il faut savoir.

Image
personnes sur un chantier maison
Qu'est-ce que la rénovation d'ampleur ? SeLoger fait le point. ©AdobeStock
Sommaire

Qu’est-ce que la rénovation d’ampleur ?

Rénovation globale, rénovation d’ampleur, rénovation performante… Vous êtes perdu ? Pas de panique ! Le terme « rénovation d’ampleur » remplace désormais les autres expressions, auparavant utilisées dans le cadre des Certificats d’économie d’énergie (CEE) et de l’ancien dispositif MaPrimeRénov’.

Depuis 2024, c’est de rénovation d’ampleur dont on parle. Elle permet de coordonner et planifier simultanément l'ensemble des travaux à réaliser dans le même logement, comme l’isolation des combles, des murs, le remplacement de ventilation, de système de chauffage…

Pourquoi se lancer dans une rénovation d’ampleur en 2024 ?

Pour ne pas être pris de court par les nouvelles réglementations en immobilier, il peut être intéressant de songer à réaliser une rénovation d’ampleur de son logement.

  • Vous ne serez pas soumis à l’interdiction de mettre votre logement en location. Si les logements G+ sont déjà interdits à la location depuis 2023, ce sera le cas des G en 2025, puis des F et E en 2028 et 2034 respectivement.
  • Vous ferez des économies d’énergie significatives. D’ailleurs, un audit énergétique est nécessaire pour déterminer les travaux prioritaires dans le cadre du Parcours accompagné de MaPrimeRénov’.
  • Vous garantirez votre confort en toute saison. Passoire thermique en hiver ou bouilloire thermique en été, un logement mal isolé peut s’avérer très inconfortable.

MaPrimeRenov’ pour une rénovation d’ampleur

En 2024, le dispositif MaPrimeRenov’ évolue. Deux parcours sont disponibles : le parcours décarboné et le parcours accompagné. Si vous envisagez une rénovation d’ampleur, c’est ce dernier qu’il faut privilégier.

Quelles sont les conditions d’éligibilité de MaPrimeRenov’ parcours accompagné ?

Cette aide financière est accessible aux propriétaires occupants ou bailleurs. Le logement doit être : 

  • La résidence principale (c’est-à-dire occupée plus de 8 mois par an).
  • Construit depuis au moins 15 ans.

Tous les travaux ne sont pas éligibles non plus : 

  • Ils doivent être réalisés par un artisan certifié RGE.
  • Après un audit énergétique préalable.
  • Ils doivent permettre une amélioration d’au moins deux classes au DPE.
  • Vous devez réaliser au moins deux gestes d’isolation.
  • Si vous avez un système de chauffage fonctionnant au fioul ou au charbon, vous devez le remplacer par un nouveau système hors énergies fossiles.
  • Vous devez recourir au dispositif MonAccompagnateurRénov'.

Quel est le montant de MaPrimeRenov’ 2024 ?

Le montant de MaPrimeRénov’ pour une rénovation d’ampleur varie selon :

  • Le niveau de ressources : déterminez votre barème (bleu, jaune, violet, rose) et estimez le montant de l’aide sur le site de FranceRénov’.
  • Le gain énergétique au DPE.
  • La sortie éventuelle du statut de passoire thermique (bonus de 10 %).

Bon à savoir : besoin d'une aide ?

Les ménages très modestes ou modestes peuvent bénéficier d’une avance de frais.

Coup de pouce « Rénovation d’ampleur des maisons et appartements individuels »

Vous ne remplissez pas les conditions d’éligibilité pour bénéficier de MaPrimeRenov’ ? C’est peut-être le cas si vous souhaitez effectuer une rénovation d’ampleur de votre résidence secondaire, par exemple. Le Coup de pouce "Rénovation d’ampleur des maisons et appartements individuels" s’intègre dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie. Il concerne les travaux :

  • Permettant un saut d’au moins deux classes au DPE.
  • Impliquant au moins deux postes de travaux
  • Signés jusqu’au 31 décembre 2025 et achevés au plus tard le 31 décembre 2026

Les montants des primes varient en fonction du nombre de sauts de classe permis par les travaux et de la surface habitable du logement avant rénovation. Pour en bénéficier, rapprochez-vous d’un conseiller France Rénov’ ou d'un signataire de la charte Coup de pouce.

Les 3 points à retenir : 

  • Une rénovation d’ampleur correspond à la réalisation d’un ensemble de travaux d’amélioration énergétique d’un logement.
  • MaPrimeRénov’ est une aide financière destinée aux propriétaires occupants ou bailleurs d’une résidence principale.
  • Le dispositif Coup de pouce est une alternative non cumulable avec MaPrimeRénov’.
Déposez votre annonce de location sur SeLoger
Cet article vous a été utile ?
1
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Isolation thermique - SeLoger
Rénovation énergétique
La loi Climat et Résilience, vous avez beau en entendre (beaucoup) parler, vous n’y comprenez toujours pas grand-chose. Pour vous aider à mieux appréhender cette loi incontournable, on fait le point...