Quels travaux réaliser avant de vendre votre logement ?

Quels travaux réaliser avant de vendre votre logement ?

Vous êtes sur le point de mettre en vente votre maison ou votre appartement, mais certains éléments sont défectueux ou en mauvais état ? Isolation, peintures, électricité… découvrez les travaux à réaliser pour bien vendre votre logement sans vous ruiner.

Peinture, plinthes… les travaux qui changent tout avant la vente d'un logement

Avant de mettre en vente un logement, un petit rafraichissement est toujours recommandé pour trouver un acheteur rapidement et vendre au bon prix. Coup de peinture, nouveau papier peint, remplacement des plinthes et interrupteurs en mauvais état… l’objectif est de donner aux visiteurs une impression de logement parfaitement entretenu. Certaines pièces sont plus à même de faire l’objet d’un rafraichissement ou home staging. C’est le cas de la cuisine et de la salle de bains : ces pièces « humides » et utilisées quotidiennement vieillissent plus rapidement que les autres. Pour leur redonner un coup de jeune, il est possible de les repeindre dans des tons neutres (blanc, beige, etc.), de changer le plan de travail, les placards et les poignées abimées. D’autre part, dans le cas d'une maison, il faudra penser à rafraîchir les espaces extérieurs puisque ce sont les premiers éléments que les visiteurs verront, or leur première impression est souvent déterminante.

Bon à savoir

Repeindre une pièce dans une couleur neutre permet d’agrandir l’espace.

Isolation thermique, installation électrique : des travaux indispensables

Les travaux de mise aux normes de sécurité et de confort (électricité, isolation thermique et sonore, chauffage, plomberie, sanitaires...) sont indispensables si le logement est trop vétuste : ils se révèleront obligatoirement rentables au moment de vendre. À contrario, une mauvaise isolation ou une installation électrique défaillante, risque de freiner la vente ou de faire baisser l’estimation du bien immobilier. Ainsi, une mauvaise isolation sonore ou thermique peut faire baisser le prix de vente d’un logement de 10 à 15 %. En effet, les diagnostics de performance énergétique (DPE) sont des critères essentiels pour les acheteurs. Pour améliorer la performance d’un logement, différents travaux peuvent être réalisés : isolation des combles ou de la toiture, installation d’une nouvelle chaudière, etc. Notons que les travaux visant à réduire la consommation énergétique d’un logement permettent de bénéficier de certaines aides financières de l’Etat.

Une installation électrique aux normes : un critère essentiel

Le diagnostic électrique est obligatoire avant la vente d’un logement de plus de 15 ans. En cas de problème, il est préférable de remettre l’installation aux normes avant la vente pour ne pas faire chuter le prix du bien.

Les gros travaux ne sont pas les plus rentables

Avant de se lancer dans de gros travaux particulièrement lourds (nouvelle cuisine, nouvelle salle de bains, réfection de la toiture, ravalement de la façade, etc.), il faut penser à bien évaluer leurs coûts. En général, ces gros travaux ne sont pas les plus rentables : ils coûtent plus cher que ce qu’ils rapporteront lors de la vente. Par ailleurs, en entreprenant de gros travaux avant la vente et en s’obstinant à en répercuter le montant sur l'estimation de la maison, celle-ci risque de devenir trop chère par rapport au marché puisque les prix de vente des maisons anciennes s'entendent en l'état. En réalisant de gros travaux, il n’est donc pas forcément possible de la vendre plus chère, puisque son prix de vente ne peut dépasser celui des maisons neuves. Il est donc souvent préférable de s’abstenir de les réaliser et de laisser les futurs acquéreurs s’en charger, s’ils le souhaitent.

Conseil SeLoger

Pour réduire le prix des travaux, pensez à réaliser plusieurs devis auprès de différentes entreprises.