Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Comment répondre à une offre d’achat ?

Comment répondre à une offre d’achat ?

Si vous avez reçu une offre d’achat de la part d’un acquéreur, vous pouvez la refuser, l'accepter ou faire une contre-proposition. Il est généralement d’usage d’y répondre par écrit, voire par recommandé avec accusé de réception selon les modalités de réponse mentionnées dans l’offre d’achat.

En cours de chargement...

Sommaire

La réponse à l’offre d’achat se fait par écrit

Il est conseillé de répondre à une offre d’achat par courrier, et plus précisément en recommandé avec accusé de réception. Lorsque vous recevez une offre d’achat, vous pouvez soit la refuser (à moins qu’elle ne soit au prix), soit l’accepter, soit faire une contre-proposition à l’acquéreur. Le refus de l’offre peut se faire par mail ou par l’intermédiaire de l’agent immobilier, car elle met fin à l’échange entre l’acquéreur et vous-même. Mais dans le cas d’une acceptation, l’offre d’achat engage l’acquéreur, ce qui justifie d’accepter cette offre par écrit, afin d’entamer officiellement les démarches de vente. Dans le cas d’une contre-proposition, il est préférable de conserver des traces écrites de vos échanges et de vos arguments, puisque les négociations ne sont pas encore achevées.

Bon à savoir

Si l’acquéreur vous adresse une offre d’achat au prix que vous avez fixé, vous ne pouvez pas refuser son offre. En revanche, vous devez y répondre favorablement par écrit.

Quelles sont les conséquences de l’acceptation de l’offre d’achat ?

A partir du moment où vous décidez d’accepter une offre d’achat, vous êtes engagé(e) dans la vente et vis-à-vis de l’acquéreur. Si vous refusez par la suite de réaliser la vente avec cet acquéreur, vous commettez alors une faute passible de sanctions et de dédommagements, même si vous recevez une offre d’achat d’un acquéreur tiers dont le prix proposé est supérieur.

Veillez donc à bien connaître le profil de l’acquéreur avant de répondre favorablement à son offre d’achat, vérifiez qu’il connaisse sa capacité d’emprunt, qu’il soit déjà en lien avec un courtier ou une banque, que le prix de vente soit cohérent vis-à-vis de sa situation.

L’acheteur peut-il se rétracter après avoir signé une offre d'achat ?

Lorsque l’acquéreur vous adresse une offre d’achat, il peut encore se rétracter dans certains cas précis :

  • Tant que vous n’avez pas répondu à l’offre d’achat, l’acquéreur peut revenir sur cette offre.
  • Si vous n’acceptez pas l’offre d’achat selon les modalités imposées, à savoir par écrit ou que vous ne l’avez pas acceptée dans les délais impartis, là encore l’offre d’achat n’est plus valable et l’acquéreur peut se rétracter.
  • En formulant une contre-proposition à l’offre d’achat que l’acquéreur vous a envoyée, cette première offre devient caduque et permet à l’acquéreur de se rétracter.

Notez que l’acquéreur dispose encore d’un délai de rétractation de 10 jours à la suite de la signature du compromis de vente.

Bon à savoir

En général, l’acquéreur accorde un délai de 5 à 10 jours au vendeur pour répondre à l’offre d’achat, par écrit, en recommandé avec accusé de réception.

Plus de conseils :