Quelles aides pour acheter votre premier logement ?

Acquérir sa résidence principale pour la première fois peut s’avérer compliqué pour les ménages qui disposent d’un faible apport. Plusieurs aides existent pour acheter un logement avec des taux et des conditions de remboursement préférentiels.

Accession à la propriété : les aides pour financer votre logement

Si vous souhaitez acquérir votre résidence principale pour la première fois, sachez que de nombreuses aides et subventions existent afin de favoriser votre accession à la propriété :

  • Le prêt à taux zéro (PTZ).
  • Le prêt action logement (PAL).
  • Le prêt d’accession sociale (PAS).
  • Les aides locales, de la commune, du département ou de la région.
  • Les aides de l’employeur ou de la mutuelle.

1. Le prêt à taux zéro (PTZ) : Il finance jusqu'à 40 % de votre maison

Le PTZ (prêt à taux zéro) est un dispositif mis en place pour favoriser l’accession à la propriété des ménages modestes et intermédiaires. Il vous permet d’acquérir votre résidence principale, et vous est accordé sous conditions de ressources. Il s’agit d’un prêt accordé par l’État et par l’intermédiaire d’une banque conventionnée. Il vous est accordé sans aucun taux d’intérêt et il peut courir sur 20, 22 ou 25 ans. Le PTZ ne peut financer la totalité de votre acquisition mais il peut financer jusqu’à 40 % du prix du logement plafonné à 130 000 €, il s’agit donc d’une façon de vous constituer un apport. En revanche, il peut être cumulé avec d’autres aides ainsi qu’un crédit immobilier classique.

Prêt à Taux Zéro

2. Le prêt action logement : Un crédit entre 0 et 1 %

Le prêt action logement peut vous être accordé par un organisme collecteur 1 % logement si vous souhaitez acquérir un logement sans travaux. Pour en bénéficier, vous devez être salarié d’une entreprise privée non agricole employant au moins 10 salariés. Cette aide peut vous permettre d’emprunter entre 7 000 et 25 000 €, pour un taux préférentiel compris entre 0 et 1 %. Il peut financer jusqu’à 30 % du coût total de l’opération et la durée de remboursement est libre dans une limite de 20 ans.

3. Le prêt d’accession sociale : Il finance 100 % du bien immobilier

Le prêt d’accession sociale (PAS) est un prêt accordé également à un taux avantageux aux personnes qui acquièrent leur résidence principale, entre autres. Pour en bénéficier, vos revenus doivent être inférieurs aux plafonds de ressources fixés, et il peut s’agir aussi bien d’un logement ancien nécessitant ou non des travaux qu’un logement neuf ou un projet de construction. Contrairement au PTZ, le PAS peut couvrir 100 % de l’opération, et vous pouvez le compléter avec votre apport, un PTZ, un prêt d’épargne logement, un prêt action logement, etc. La durée de remboursement du PAS est comprise entre 5 et 30 ans, et vous pouvez choisir entre un taux fixe ou un taux révisable.

Bon à savoir

Le versement du prêt d’accession sociale peut être cumulé avec celui des APL, et une exonération de la taxe de publicité foncière.

4. Les aides locales : Elles proposent des prêts subventionnés

Les communes, les départements et les régions peuvent proposer des prêts subventionnés ou des aides destinées à favoriser l’accession à la propriété, tels que des prêts à taux zéro ou encore des exonérations de la taxe foncière durant un certain temps, etc. Pour connaître les aides locales auxquelles vous pouvez prétendre, vous pouvez vous rendre à la mairie et demander des renseignements ou encore vous rendre sur le site de l'Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL).

5. Les aides de l’employeur et de la mutuelle

Que vous soyez fonctionnaire ou salarié, certaines entreprises et mutuelles proposent des aides ou des garanties pour l’accession à la propriété. Ces aides peuvent se présenter sous différentes formes : les entreprises de plus de 50 salariés ainsi que d’autres entreprises plus petites proposent par exemple une participation aux résultats de l’entreprise, ce qui peut vous permettre avec les années de cumuler une somme pouvant vous permettre de vous constituer un apport lors d’un achat immobilier. 

Bon à savoir

N'hésitez pas à vous rendre au service ressources humaines de votre société afin de savoir quelles sont les aides auxquelles vous pouvez prétendre.