Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Comment s’y retrouver dans toutes les aides à la rénovation ?

Vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation pour améliorer les performances énergétiques de votre logement et vous ne savez pas quelle aide demander ? Faites le point sur tous les dispositifs en vigueur qui soutiennent les travaux de rénovation : aides financières, crédits d’impôt, prêts aidés, réduction de TVA, etc.

Comment s’y retrouver dans toutes les aides à la rénovation ?

Sommaire

MaPrimeRénov’: accessible à tous les ménages

Depuis le 1er janvier 2021, le dispositif MaPrimeRénov’ s’adresse à tous les ménages, quel que soit leur niveau de revenus. Le montant des aides est cependant calculé selon le niveau de revenus. Il sera plus élevé pour un foyer très modeste que pour un foyer aux revenus plus élevés et il varie également selon la nature des travaux engagés. Pour en bénéficier, il convient d’engager des travaux qui visent à améliorer les performances énergétiques de votre logement. Notez que les copropriétaires peuvent désormais en bénéficier également pour les travaux réalisés dans les parties communes.

Les aides de l’Anah pour rénover votre logement

L’Anah (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) propose des aides à la rénovation énergétique. Pour en bénéficier, il est indispensable de confier vos travaux à un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et de justifier de revenus qui n’excèdent pas certains seuils. Ces aides se déclinent en différents sortes :

  • L’aide Habiter sain pour réhabiliter un logement insalubre (rénovation du réseau électrique, de gaz et d'eau).
  • L’aide Habiter serein pour les travaux de plus grande ampleur (renforcement de fondations, réfection de toiture…).
  • L’aide Habiter facile pour les travaux d’adaptation d’un logement au vieillissement ou au handicap (pose d'un monte-escalier, réfection d'une salle de bains…).
  • L’aide Habiter mieux pour les travaux de rénovation énergétique.
  • Le contrat Louer mieux pour les propriétaires bailleurs.

 Il est toutefois à noter que les seules aides dont il est possible de bénéficier lorsque l'on réalise des travaux de rénovation énergétique sont Habiter Mieux Sérénité (pour les chantiers conduisant à améliorer de 25 % les performances énergétiques du logement) et MaPrimeRénov’. Le montant de l'aide variera selon vos ressources.

Bon à savoir

Vous pouvez connaître le montant de chaque aide qui peut vous être accordée, en réalisant une estimation sur Calculeo, le site spécialiste des aides financières à la rénovation énergétique.

Travaux de rénovation : réduisez vos factures avec les CEE 

Issus de la loi relative à la Transition Énergétique pour la Croissance Verte de 2015, les Certificats d'Économie d'Énergie (CEE) sont un dispositif qui vise à réduire la consommation énergétique dans l'hexagone en aidant les Français dans leurs travaux de rénovation. L'État oblige ainsi les principaux fournisseurs d'énergie (électricité, fioul, gaz…) à contribuer à la réalisation d'actions (aides au financement des travaux, primes en bons d'achat, accompagnement aux démarches de rénovation énergétique…) conduisant à ce que moins d'énergie soit consommée. 

Concrètement, les CEE permettent aux particuliers de réduire le coût des travaux (isolation, chauffage et production d'eau chaude, ventilation, etc.) dont la réalisation a pour but de rendre leurs logements moins énergivores et d'améliorer leurs performances énergétiques. En leur offrant la possibilité de profiter d'une facture allégée, les CEE peuvent ainsi inciter les Français à se lancer dans des travaux de rénovation et d'optimisation énergétiques. Attention, il est impératif de faire appel à une entreprise RGE pour les réaliser.

L’éco-prêt à taux zéro : un crédit sans intérêt d’emprunt !

L’éco-prêt à taux zéro est un prêt sans intérêt d’emprunt accordé par un établissement conventionné par l’Etat. Ce prêt vise à financer les travaux de rénovation énergétique pour, in fine, permettre la diminution de la consommation d’énergie du logement. Enfin, il est à noter que ces travaux ne concernent que les logements de plus de 2 ans.

La TVA réduite à 5,5 % pour certains travaux

Lorsque vous prévoyez de réaliser certains types de travaux avec pour objectif d'améliorer les performances énergétiques de votre logement, vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5 %, contre 20 % avec le taux habituel. Pour en profiter, votre bien doit être achevé depuis plus de 2 ans. Quant à l'entreprise qui sera en charge du chantier, elle devra vous fournir une attestation.

Bon à savoir

Pensez à vous renseigner au sujet du cumul des aides et des dispositifs. En effet, certains sont cumulables alors que d'autres ne le sont pas. Par exemple, vous ne pouvez pas cumuler l'aide Anah Habiter Mieux Sérénité avec MaPrimeRénov'. De même, vous devez choisir entre la prime Effy et l'aide Habiter Sérénité. En revanche, la prime Effy se combine parfaitement avec MaPrimeRénov'