Est-il intéressant de mettre votre résidence secondaire en location ?

Quentin Gres
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Vous êtes propriétaire d’une résidence secondaire et avez remarqué qu’elle était inoccupée la majorité de l’année ? Pourquoi ne pas arrondir vos fins de mois en la proposant à la location ? 

Image
Une résidence secondaire
Louer une résidence secondaire : est-ce avantageux ? © aterrom
Sommaire

Pour rentabiliser l'achat d'une résidence secondaire, le proposer à la location est une solution intéressante. 

Où investir dans une résidence secondaire ?

Avez-vous un projet d’acquisition d’une résidence secondaire ? Si vous envisagez de la proposer à la location, un critère ne doit surtout pas être négligé, car il en va de la rentabilité de votre projet. Votre résidence secondaire devra, idéalement, se trouver dans une zone accessible et attrayante. Autrement dit, il est conseillé de choisir un lieu où des locataires potentiels se rendront régulièrement.

Bien évidemment, veillez à ce qu’il y ait des sites touristiques dans les environs. Privilégiez les destinations qui attirent le plus les visiteurs. Par exemple, un logement en bordure de mer, un chalet à la montagne pour faire des randonnéez en été et skier pendant la saison hivernale…

Pour obtenir un financement, tournez-vous vers les banques.

Louez votre résidence secondaire

Pour rentabiliser une résidence secondaire, il est possible de la louer. Mais avant de vous lancer dans cet investissement, calculez le nombre de semaines de location souhaitées à l’année. Contactez aussi un agent immobilier afin qu’il fasse une estimation de votre bien. De cette façon, vous vous assurerez sa rentabilité.

Si vous comptez profiter vous aussi de votre résidence, il vous suffira de sélectionner les moments hors location (en semaine, par exemple). Si votre résidence secondaire est déjà louée, vous ne pourrez pas vous y rendre à la dernière minute. Si vous aimez jouir de votre bien pendant la période de haute saison, attendez-vous à devoir faire des concessions.

Quoi qu’il en soit, vos revenus locatifs vous permettront de payer tout ou partie des charges courantes, des impôts et des frais.

Sachez toutefois qu'il n'est pas possible d'invoquer la loi Pinel pour une résidence secondaire. En effet, en Pinel, le logement doit être loué en résidence principale.

Résidence secondaire : quel mode de location choisir ?

Investir dans le locatif ponctuel

Même si votre résidence secondaire est inhabitée à l’année, elle représente toujours un coût non négligeable. En effet, vous continuerez à payer :

  • les charges courantes,
  • les travaux d’entretien,
  • la redevance audiovisuelle,
  • la taxe foncière,
  • les taxes locales,
  • le remboursement de l’emprunt…

Dans ce cas, l’idéal serait de louer votre bien immobilier à l’année. Bien que vous ne puissiez plus en jouir de manière personnelle, vous recevrez alors des mensualités.

Attention : la résidence étant déjà meublée, optez pour le statut LMNP (loueur en meublé non professionnel). Grâce aux amortissements comptables, vous pourrez générer des revenus nets imposables.

Investir dans le locatif saisonnier

Vous possédez un pied-à-terre (appartement ou maison) ? Cette option est à privilégier. Louez votre logement pendant certaines périodes de l’année et réservez-le pour d’autres moments entre amis ou en famille.

Si le bien se trouve sur un littoral, vous pourrez vous y rendre en été. S’il est situé en montagne, vous avez aussi la possibilité d’y aller pour des activités hivernales. Même si vous n’obtenez pas une rentabilité similaire à celle de la solution précédente, ce sera toujours préférable à laisser la résidence inoccupée.

Pour info, vous devrez adopter le statut de « meublé tourisme » et déposer un dossier auprès de la mairie.

Recourir à un « bail mobilité »

Le « bail mobilité » constitue une alternative au bail de location classique. Il permet de louer un bien immobilier pour une durée comprise entre 1 et 10 mois. C'est la raison pour laquelle ce contrat de location s'adresse essentiellement aux locataires qui veulent occuper un logement de façon temporaire. Attention : il a été jugé que le bail mobilité devait porter sur un logement dans son entier. Le propriétaire d'un bien loué via un bail mobilité avait conclu un contrat de location par couchage au sein d’une même chambre de l’appartement. Il a écopé de 50 000 € d'amende.

Nos conseils pour garantir la réussite de votre investissement

Prenez en compte les besoins des hôtes

Tout d’abord, identifiez ce que vous, les membres de votre famille et vos amis appréciez lors de la visite d’un logement. Demandez-vous ce que vous aimeriez trouver dans une location saisonnière et assurez-vous que votre bien réponde à ces critères. Mettez en place tout le nécessaire pour que vos hôtes soient à l’aise.

Au moment de prendre des décisions, faites preuve de : 

  • respect,
  • d’objectivité
  • et d’honnêteté.

Désencombrez et rénovez votre résidence secondaire

Le logement aura l’air habité et contiendra plusieurs de vos affaires personnelles. Que ces dernières aient une valeur sentimentale ou non, il serait préférable de vous en séparer.

Lorsqu’on parle du désencombrement, de l’aménagement et de la rénovation, plusieurs éléments sont à considérer :

  • La création d’une impression de « chez soi » : pendant les périodes de séjour des hôtes, ceux-ci voudront avoir la sensation d’être chez eux ;
  • La rénovation du bien : réalisez un examen approfondi de la décoration et du mobilier de la résidence secondaire. Investissez dans l’achat d’équipements de qualité ;
  • Le nettoyage : confiez cette tâche à une entreprise spécialisée ;
  • Les dommages : si vous laissez vos objets sentimentaux ou personnels dans la maison, les hôtes pourraient les endommager. Si vous y tenez beaucoup, retirez-les.
Estimez gratuitement votre bien en 2 min
Cet article vous a été utile ?
35
8

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
C’est à Laval que les places de parking sont les plus rentables. © baona - Getty Images
Investir
Les places de parking séduisent de nombreux investisseurs, avec leur ticket d’entrée abordable, leur gestion simplifiée et une rentabilité réputée très bonne. Mais alors, où faut-il investir dans un...
Image
ville de saint-brieuc
Investir
Le marché immobilier de Bretagne attire de nombreux investisseurs. Quelles sont les spécificités de cette région ? Les meilleures villes pour un investissement locatif en Bretagne ? Grâce à SeLoger...
Image
Rue Nice
Investir
La cinquième plus grande ville de France est une cité onéreuse. Si votre projet est de vous lancer dans un investissement locatif à Nice, vous devrez débourser une somme importante. Ainsi, on vous...