Comment assurer sa résidence secondaire ?

22 déc 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Vous venez d’acquérir une résidence secondaire et vous vous posez la question de savoir si vous devez l’assurer ? Faut-il souscrire une assurance spécifique ? Combien ça coûte ? Quelles garanties choisir ? Pour tout savoir sur l’assurance d’une résidence secondaire, lisez ce qui suit.

Image
Une maison secondaire à la campagne
Il est fortement recommandé d’assurer sa résidence secondaire. ©1000words

Sommaire

Assurer sa résidence secondaire est fortement recommandé

Si vous êtes propriétaire d’une résidence secondaire, sachez que vous n’avez pas l’obligation de l’assurer. Néanmoins, souscrire une assurance est fortement recommandé pour vous protéger efficacement contre les aléas du quotidien. En effet, en cas d’incendie, de dégât des eaux, de catastrophe naturelle ou d’actes de vandalisme affectant votre résidence secondaire, vous devrez prendre en charge les réparations nécessaires si aucune assurance ne vous couvre. Or, ces coûts peuvent être particulièrement importants. De plus, votre résidence secondaire étant la plupart du temps inoccupée, le risque de cambriolage s'en trouvera augmenté. Précisons que si, dans la plupart des cas, vous n’avez pas l’obligation d’assurer votre résidence secondaire, vous le devez si celle-ci est située dans une copropriété. Dans ce cas, la loi ALUR vous oblige à souscrire une assurance couvrant à minima votre responsabilité civile, afin de couvrir les éventuels dommages causés à des tiers.

Résidence secondaire : doit-on souscrire un contrat spécifique ?

Pour assurer votre résidence secondaire, deux possibilités s’offrent à vous : demander une extension de l’assurance habitation de votre résidence principale ou souscrire spécifiquement une assurance résidence secondaire. Dans le premier cas, il vous suffit de contacter votre assureur et de lui demander d’étendre votre assurance habitation afin qu’elle couvre également votre résidence secondaire. Dans la plupart des cas, les franchises, les plafonds de garantie et certaines clauses prévues au contrat ne seront pas les mêmes d’une résidence à l’autre. Cette formule entraîne inévitablement une hausse de la prime de votre assurance habitation puisque les risques nouvellement couverts sont plus importants. Si vous préférez opter pour une assurance habitation spécifique à votre résidence secondaire, vous profiterez alors d'un contrat sur-mesure pour votre maison ou votre appartement de villégiature. C’est une solution certes légèrement plus onéreuse, mais qui vous permet de disposer de protections spécifiques (avalanches, inondations…) pour votre résidence secondaire. Pensez également à vérifier que certaines clauses sont absentes de votre assurance. Par exemple, il serait parfaitement inutile d’avoir souscrit une nouvelle garantie responsabilité civile puisque vous êtes pris en charge par l'assurance habitation de votre résidence principale.

Pensez à comparer les offres de différentes compagnies avant de souscrire une assurance spécifique pour votre résidence secondaire.

Assurance résidence secondaire : quelles garanties prévoit-elle ?

Une résidence secondaire n’est pas exposée aux mêmes risques qu’une résidence principale. L’assurance habitation doit par conséquent comporter des garanties spécifiques, notamment la garantie vol-cambriolage. En effet, votre résidence secondaire sera la plupart du temps inoccupée. Elle sera donc une cible facile pour les cambrioleurs, en particulier si elle est située dans une zone isolée. Pour compenser ce risque, votre assureur appliquera généralement une surprime. Il peut également vous demander de prendre des mesures de sécurité, comme la pose de barreaux ou encore  l’installation d’un système d’alarme. Il peut également s'avérer indispensable de souscrire la garantie événements climatiques si votre logement est situé dans une zone particulièrement exposée (montagne, bord de mer). Cette garantie vous couvrira contre les dommages causés par les tempêtes, les inondations ou encore les avalanches. Bien évidemment, ces couvertures supplémentaires entraîneront une surprime.

Avant de souscrire votre assurance, prenez garde à la présence éventuelle d'une clause d’inoccupation. Celle-ci pourrait restreindre la portée de votre garantie vol en cas d’absence prolongée du logement.

Combien ça coûte d’assurer sa résidence secondaire ?

Le coût de l’assurance d’une résidence secondaire varie selon plusieurs critères, dont la surface, la localisation et, bien évidemment, les garanties souscrites. Si vous souscrivez un contrat spécialement pour votre résidence secondaire, vous paierez une prime d’assurance distincte de la prime d’assurance de votre résidence principale. Gardez à l’esprit que l’assurance d’une résidence secondaire coûte plus cher que celle d’une résidence principale. En cause, des garanties spécifiques pouvant se révéler plus coûteuses (cambriolages, catastrophes naturelles…). Pour trouver l’offre la plus adaptée à vos besoins et à votre budget, utilisez un comparateur d’assurances en ligne. Cet outil vous permettra de faire le tri parmi les nombreuses offres disponibles sur le marché. En effet, aujourd’hui, de nombreux assureurs - traditionnels ou en ligne - proposent des contrats d'assurance spécifiques aux résidences secondaires. En utilisant un comparateur en ligne, vous pourrez comparer :

  • Leurs options.
  • Leurs exclusions de garantie.
  • Leurs franchises.
  • Leurs plafonds de remboursement.
  • Leurs différentes clauses.

Au moment de choisir votre contrat, scrutez avec attention le montant des franchises et les délais de carence qui s'appliquent.

Quelle assurance en cas de mise en location saisonnière ?

Si vous envisagez de mettre en location votre logement une partie de l’année, pensez à bien vérifier les garanties inscrites dans votre contrat. Vérifiez notamment que la garantie location à des tiers est incluse. Assurez-vous également que la protection juridique de votre contrat vous couvre en cas de conflit avec un locataire. De plus, pensez à demander une attestation d'assurance villégiature à vos locataires. Cette garantie est le plus souvent comprise dans les contrats d’assurance habitation. Elle permet de couvrir les dommages causés à un tiers ou à un logement occupé provisoirement au titre de la responsabilité civile. Le locataire doit contacter son assurance pour activer sa garantie villégiature. Il doit également préciser :

  • L’adresse du logement.
  • Ses caractéristiques (surface, nombre de pièces…).
  • Ses éventuels équipements et annexes (piscine, barbecue, garage…).
  • Les dates de son séjour.

Pour couvrir les risques liés à la location de votre résidence secondaire, vous pouvez souscrire vous-même l'assurance responsabilité spéciale villégiature.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !