Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Immobilier : plus d'1 acheteur sur 2 emprunte sur plus de 20 ans !

Pour plus de 8 futurs acquéreurs d'un bien immobilier sur 10, le recours au crédit est un passage obligé. Pour autant, 28 % des emprunteurs redoutent de se faire recaler par la banque… Pour réduire leurs mensualités, 12 % des porteurs d'un projet d'achat immobilier n'hésitent plus à emprunter sur une durée plus longue. Explications.

Immobilier : plus d'1 acheteur sur 2 emprunte sur plus de 20 ans !

Sommaire

Le crédit immobilier : passage obligé pour 82 % des futurs acheteurs

Si la crise sanitaire a incontestablement impacté le marché immobilier, notamment en modifiant en profondeur les attentes des Français (plus d'espace, plus de verdure…), les acquéreurs sont toujours au rendez-vous. Le hic, c'est que l'on ne peut pas en dire autant des vendeurs. En effet, alors que les taux d’intérêts sont au plus bas, le marché de l'immobilier hexagonal se caractérise actuellement pau un manque de logements

Mais si les taux d'intérêt sont bas, une étude SeLoger montre que 43 % des futurs acquéreurs anticipent une remontée de ces taux ! De plus, et bien que le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) ait assoupli les conditions d'octroi des prêts immobiliers (hausse du taux d'endettement maximum, allongement de la durée d'emprunt…), 28 % des futurs acquéreurs - ayant prévu d’emprunter pour financer leurs projets - craignent que leur dossier ne passe pas. Une inquiétude qui est susceptible de toucher de nombreux acheteurs car l'étude nous apprend que 82 % des achats immobiliers feront l'objet d'un crédit.

56 % des acheteurs envisagent d'emprunter sur plus de 20 ans

Alors que 28 % des porteurs d'un projet d'achat immobilier avouent avoir peur que la banque leur refuse leur dossier de prêt, 7% des acquéreurs interrogés ont, quant à eux, déjà fait l'expérience d'un refus de crédit, voyant ainsi leurs craintes se concrétiser. En conséquence de quoi, 37% ont revu leur budget à la baisse et 37% ont mis leur projet immobilier sur pause.

Pour réduire leurs mensualités et optimiser ainsi leurs chances d'obtenir le précieux sésame, certains acheteurs empruntent désormais sur une durée plus longue. C’est le choix que font 12 % des acheteurs. Ainsi, 78 % des futurs acquéreurs prévoient d'emprunter sur plus de 15 ans et plus de la moitié (56 %) d’entre eux opte même pour un crédit sur plus de 20 ans !

78 % des acquéreurs d'un bien immobilier disposent d’un apport 

À la lecture de l'étude SeLoger, on constate que 33 % des biens ciblés par les futurs acquéreurs affichent un prix se situant dans une fourchette allant de 100 000 à 200 000 €. La même étude nous apprend que 23 % des porteurs d'un projet immobilier recherchent des biens dont le prix oscille entre 200 000 et 300 000 €. En tout, ce sont les 2/3 des acquéreurs potentiels qui souhaitent investir dans des biens de moins de 300 000 €.

Pour financer leur projet, une majorité (79 %) d'acquéreurs prévoit de compléter leur prêt au moyen d'un apport personnel. En effet, l’apport revêt plus d'importance que jamais en ce qu'il permet non seulement de négocier un taux avantageux mais aussi d'obtenir l'accord des organismes de financement :  47 % des sondés assurent d'ailleurs disposer d'un apport personnel supérieur de 10 % à la somme totale empruntée. Sachez toutefois que les prêts aidés, tels que le prêt action logement ou encore le prêt à taux zéro, peuvent aussi faciliter votre accession à la propriété. Si vous y avez droit, avouez qu'il serait dommage de passer à côté…

Méthodologie : Étude SeLoger de février 2021 réalisée avec Opinion Way et portant sur plus de  2400 futurs acquéreurs ayant un projet d'achat immobilier dans l'année.