Rechercher un article

On vous aide dans votre projet

Location : Top 5 des villes où les loyers ont le plus baissé en 1 an

Loin de reculer, voire de marquer une pause, les prix de vente continuent d’accélérer (+ 5 % sur 1 an). Ils laissent même sur place les loyers dont la hausse se limite à 2,5 % sur 1 an sur le marché des meublés et à 1,1 % sur celui des locations vides. Contre toute attente, les prix à la location baissent même dans certaines villes. Voici celles où le recul est le plus brutal.

En cours de chargement...

Sommaire

Locations vides : à Paris, les loyers dévissent (- 4,6 % sur 1 an)

Dans la capitale, les prix à la location s’orientent à la baisse. Selon les données du Baromètre des Loyers - SeLoger, sur le marché de la location vide, les loyers parisiens (1 613 € mensuels, charges comprises) accusent ainsi un recul annuel de 4,6 %. Toutes choses étant égales par ailleurs, c’est donc sur les loyers de la Ville Lumière que la tendance baissière est la plus marquée. Sur la seconde marche du podium, Besançon affiche un recul annuel de 3,3 % des loyers moyens (charges comprises) qui y ont été relevés, ceux-ci s’élevant à 595 € par mois. Avec une baisse de 2,9 % sur 1 an des loyers de son parc immobilier ancien (821 € par mois, cc), Annecy se hisse sur la troisième marche du podium, coiffant ainsi Aix-en-Provence (830 € mensuels / - 1,6 % sur 1 an) au poteau.

Les 10 villes où les loyers des locations vides ont le plus reculé

Ville Loyer moyen, cc Baisse sur 1 an
Paris 1 613 € - 4,6 %
Besançon 595 € - 3,3 %
Annecy 821 € - 2,9 %
Aix-en-Provence 830 € - 1,6 %
Saint-Étienne 487 € - 1,4 %
Nice 844 € - 1,4 %
Le Havre 539 € - 1 %
Le Mans 512 € - 0,8 %
Tours  600 € - 0,8 %
Saint-Denis 962 € - 0,6 %

Source : Baromètre des Loyers ) SeLoger

Locations vides : - 0,6 % sur les loyers dyonisiens

Alors que les loyers des meublés explosent à Saint-Denis (+ 9,8 % sur 1 an), sur le marché de la location vide, la tendance y est baissière, avec un recul de 0,6 %. Enregistrent de 1,4 % à 0,8 % de baisse sur leurs prix à la location :

  • Saint-Étienne (487 € mensuels, charges comprises / - 1,4 % sur 1 an).
  • Nice (844 € / - 1,4 %).
  • Le Havre (539 € / - 1 %).
  • Le Mans (512 € / - 0,8 %).
  • Tours (600 € / - 0,8 %).
Bon à savoir

Découvrez notre top des villes où les loyers accusent la plus forte hausse.

Locations meublées : les loyers bordelais chutent (- 4,6 % sur 1 an)

Pour ce qui est des meublés, c’est à Bordeaux que la baisse est la plus sévère, avec des loyers qui accusent 4,6 % de recul sur 1 an pour tomber à 831 € par mois, charges comprises. La baisse est également marquée à Brest (555 € / - 4,7 % sur 1 an) ou encore à Paris (1 795 € / - 4,5 %), ces deux villes occupant respectivement la deuxième et la troisième place de notre classement. Affichant des loyers en recul de 2,6 % sur 1 an pour se situer aux alentours de 903 € mensuels, Annecy manque le podium de peu…

Les 10 villes où les loyers des meublés ont le plus baissé

Ville Loyer moyen cc Baisse sur 1 an
Bordeaux 831 € - 6,7 %
Brest 555 € - 4,7 %
Paris 1 795 € - 4,5 %
Annecy 903 € - 2,6 %
Marseille 776 € - 2 %
Nantes 663 € - 1,4 %
Amiens 610 € - 1,3 %
Rouen 602 € - 1,1 %
Boulogne-Billancourt 1 492 € - 1 %
Perpignan 549 € - 0,7 %

Source : Baromètre des Loyers - SeLoger

Locations meublées : - 0,7 % sur les loyers à Perpignan

Notre palmarès des villes où les loyers des locations meublées reculent plus qu’ailleurs compte également Marseille (776 € par mois, charges comprises / - 2 % sur 1 an), Nantes (663 € / - 1,4 %), Amiens (610 € / - 1,3 %), Rouen (602 € / - 1,1 %), Boulogne-Billancourt (1 482 € / - 1 %) et Perpignan. Dans la Belle Catalane, les loyers des meublés (549 € par mois, en moyenne) accusent ainsi un recul de 0,7 % sur l’année.

Bon à savoir

Il est intéressant de noter que Paris et Annecy figurent toutes deux non seulement au classement des villes où les loyers des locations vides reculent le plus mais aussi à celui des villes où les prix à la location des meublés affichent les plus fortes baisses.

Plus de conseils :